Papiers et documents personnels

Carte nationale d’identité

En France

S’obtient à Paris dans les mairies d’arrondissement ou à l'antenne de police et en province dans les mairies.
A l'étranger, s'adresser au consulat le plus proche.

Apporter : un justificatif de domicile (quittances de loyer, E.D.F., redevance TV, facture de téléphone, avis d’imposition…) ; deux photos d’identité, récentes et identiques sur fond blanc ; le livret de famille, ou une fiche d’état civil, et un extrait d’acte de naissance de moins de 3 mois (pour renouvellement d'une carte de plus de 12 ans). Gratuite, sauf en cas de perte ou de vol (25 €).

Durée de validité : 15 ans (10 ans pour les mineurs).
La durée de validité de la CNI pour les personnes majeures a été prolongée de 10 à 15 ans selon un décret de décembre 2013. Cet allongement de 5 ans concerne à la fois les nouvelles CNI délivrées à partir du 1er janvier 2014, ainsi que les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013. Pour ces dernières, cette prolongation de 5 ans n’implique aucune démarche particulière, la date de validité inscrite sur le titre n’étant pas modifiée.
Délai d’obtention : variable selon l'endroit.

Plus d'infos sur la carte d'identité.

Attention, les cartes d'identité automatiquement prolongées de 5 ans depuis le 1e janvier 2014 ne sont pas acceptées dans certains pays.

En Belgique

Depuis 2009, la carte d'identité est au format d'une carte bancaire équipée d'une puce électronique. Plus d'info sur l'eID .

Passeport

En France

Depuis le 1er janvier 2009, les nouveaux passeports délivrés en France sont biométriques. Ces documents contiennent une photo numérisée et les empreintes de deux doigts du titulaire, également numérisées dans une puce électronique. La demande continuera à se faire en mairie.
Le nouveau passeport est plus cher que l'actuel : 86 € ou 89 € pour un passeport adulte, 42 € ou 45 € pour les 15-18 ans et il devient payant, à 17 € ou 20 €, pour les moins de 15 ans. La validité ne change pas : 5 ans pour les mineurs et 10 ans pour les adultes.
Le délai de délivrance d'un passeport biométrique peut atteindre trois semaines. En cas d'urgence, il est possible de demander un passeport de "dépannage", qui ne sera pas biométrique, valable un an. N'oubliez pas d'apporter en mairie un justificatif de l'"urgence" de votre demande.

S’obtient à Paris dans les mairies d’arrondissement, et en province dans les mairies équipées pour délivrer un passeport biométrique.
A l'étranger, s'adresser au consulat.

Apporter : carte nationale d’identité ; un justificatif de domicile (quittances de loyer, E.D.F…) ; timbre fiscal (dans les bureaux de tabac)  ; le formulaire de demande de passeport. Nouveau : il est possible d'acheter désormais des timbres fiscaux dématérialisés en ligne.

Pour les mineurs, présence obligatoire de l’autorité parentale (père ou mère ou tuteur), qui doit faire preuve de sa qualité.
Remarque : on conseille de coller une étiquette au dos de votre passeport, sur laquelle vous mettrez votre groupe sanguin et, en cas d’accident (in case of emergency), l’adresse et le téléphone des personnes à contacter.

Plus d'infos sur les passeports.

Avec l’Europe : le passeport français est en fait maintenant un passeport européen. Certaines des indications qui y figurent sont rédigées dans toutes les langues en vigueur au sein de l’Union européenne. Le passeport européen est rendu plus sûr par l’utilisation d’un filigrane, d’un fond de sécurité et de réactifs chimiques, qui provoquent des taches indélébiles en cas de tentative de falsification.

- Dans le monde : faites bien attention à être en règle avec les autorités locales : validité du passeport, durée maximale de séjour dans le pays respecté, visas... Petit conseil : vérifier bien que votre passeport est tamponné à l'entrée du territoire avec mention de la date . C'est important !

- Passeport Grand Voyageur : 48 pages au lieu de 32 pour ceyx qui sortent souvent de l'espace Schengen. Plus d'infos.

Dans les pays francophones

En Belgique : s’adresser  à l’administration communale. Deux photos sont nécessaires. Avoir aussi sa carte d’identité ou un acte de naissance. Votre ancien passeport, ou sa déclaration de vol le cas échéant, vous sera demandé. Valable 5 ans. Plus d'infos sur les passeports belges.
En Suisse : s’obtient en ligne ou auprès des bureaux du passeport du canton. Valable 10 ans. Plus d'infos sur les passeports suisses.
Au Quebec: consulter le site de Passeport Canada .

Autorisation de sortie du territoire pour mineurs non accompagnés

L'autorisation de sortie du territoire (AST) d'un mineur non accompagné par un titulaire de l'autorité parentale sera rétablie à partir du 15 janvier 2017. Ce document devra être présenté par les mineurs aux frontières en même temps que leurs documents d'identité (passeport ou carte d'identité).

Dans le cadre d'un voyage à l'étranger, le mineur devra obligatoirement être muni des documents suivants:

- sa pièce d'identité (carte nationale d'identité ou passeport), 

- l'autorisation de sortie du territoire signée par un titulaire de l'autorité parentale 

- la photocopie du titre d'identité du responsable légal l'ayant signée.

Le passeport seul ne suffira plus.

L'AST avait été supprimée en janvier 2013.

Les formulaires d'AST seront disponibles sur le site Service Public.

Carte internationale d’étudiant

S’impose absolument pour voyager à l’étranger. Elle permet de bénéficier des avantages qu’offre le statut étudiant dans le pays où l’on se trouve. Les réductions qu’elle offre sont nombreuses (trains, bateaux, musées, théâtres, cités universitaires…).

La carte internationale est valable jusqu’au 31 décembre de l’année d’émission.

Demande de carte en ligne sur le site de l'ISIC .

Carte internationale des auberges de jeunesse

Cette carte, valable dans 62 pays, permet de bénéficier des 6 000 auberges de jeunesse du réseau Hostelling International dans le monde. Les périodes d’ouvertures varient selon les pays et les A.J. À noter que cette carte A.J. est surtout intéressante en Europe, aux États-Unis, Canada, Moyen-Orient et en Extrême-Orient (Japon…).

En France

Elle s’obtient auprès de la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ) : 27, rue Pajol, 75018 Paris. Tel : 01-44-89-87-27. M. : Marx-Dormoy ou La Chapelle. Internet : http://www.fuaj.org/.

Adhésion en ligne, possible également dans toutes les Auberges de Jeunesse, points d'information et de réservation FUAJ en France.
Montant de l'adhésion : 11 € les personnes de moins de 26 ans et 16 € pour les plus de 26 ans.

Pour l’obtenir sur place

Munissez-vous de votre pièce d'identité lors de l'inscription. Pour les mineurs, une autorisation des parents leur permettant de séjourner seul(e) en Auberge de Jeunesse est nécessaire (une photocopie de la carte d'identité du parent qui autorise le mineur est obligatoire).

Pour l’obtenir en ligne

Il suffit de se rendre sur le site des Auberges de Jeunesse. La carte est délivrée en une semaine environ.

Remarques

– La FUAJ propose également une carte d'adhésion « Famille », valable pour un ou 2 adultes ayant un ou plusieurs enfants âgés de moins de 14 ans. Fournir une copie du livret de famille. Elle coûte 23 €. Une seule carte famille est délivrée pour toute la famille, mais les parents peuvent s'en servir lorsqu'ils voyagent seuls. Seuls les enfants de moins de 14 ans peuvent figurer sur cette carte.
La carte donne également droit à des réductions sur les transports, les musées et les attractions touristiques dans plus de 80 pays. Liste de ces réductions disponible sur www.hihostels.com et les réductions en France sur http://www.fuaj.org/.

– Il n'y a pas de limite d'âge pour séjourner en Auberge de Jeunesse. Dans certains pays, il faut obligatoirement être d'être adhérent, dans d'autres non. Voir les conditions : http://www.hihostels.com/web/m-benefits.fr.htm .

– La FUAJ offre à ses adhérents la possibilité de réserver en ligne depuis la France, grâce à son système de réservation international www.hihostels.com jusqu'à 12 mois à l'avance, dans plus de 1 00 auberges de jeunesse.

Dans les pays francophones

En Belgique : consulter le site http://www.laj.be/ ou www.vjh.be.
En Suisse : consulter le site http://www.youthhostel.ch/ .
Au Québec :  consulter le site www.tourismejeunesse.org

Carte du groupe sanguin et carnet de vaccination

– Utile de porter sur soi sa carte de groupe sanguin, en cas d’accident. Elle est gratuite. Il suffit de se faire faire deux prises de sang dans un hôpital.

– Le carnet de vaccination est également gratuit. Il vous est remis lorsque vous faites faire vos vaccins. Y sont mentionnés les dates et les types de vaccins reçus. Ce carnet est à présenter à l’arrivée dans certains pays pour lesquels des vaccinations sont obligatoires.

Visa

Obligatoire pour certains pays.
Généralement, un visa n’est valable que dans les trois mois qui suivent sa date d’émission. En cas d’une arrivée prévue dans le pays au-delà de cette période, demandez à faire post-dater votre visa. Sinon, il faudra prendre ses visas au fur et à mesure dans les pays précédant celui où l’on désire entrer. Attention, car certains pays, y compris frontaliers, n’ont pas de relations diplomatiques entre eux. Donc bien se renseigner avant le départ.
Au passage, on signale que pour pouvoir se rendre à certaines destinations (Égypte, Malaisie, Indonésie…), le passeport doit être encore valide de un à 6 mois – selon le pays – au-delà des dates du séjour.

Il existe deux sortes de visas

Visa de transit : valable quelques jours seulement afin de traverser le pays. Attention ! si vous comptez retraverser le pays lors de votre retour, vous devez vous procurer un visa double transit.
Visa de tourisme : valable de 1 à 3 mois. Il peut d’habitude être prolongé dans le pays même, au bureau du service d’immigration ou au service des douanes. Prix variable selon les pays. Délai d’obtention : de 1 jour à 1 semaine, quelquefois plus, lors de la période précédant les vacances.

En France

Il s’obtient aux consulats à Paris et parfois en province (mais pas auprès des ambassades, qui ne sont chargées que des relations diplomatiques entre pays), ou quelquefois à la frontière (mais c’est parfois plus cher). N’oubliez pas d’apporter votre passeport et des photos d’identité. Suivant les pays, d’autres pièces peuvent être exigées (extrait de casier judiciaire, relevé bancaire, billet aller-retour…).

En Belgique

S’adresser à l’ambassade ou au consulat du pays concerné. Attention aux visas incompatibles sur un même passeport !

Visa par correspondance

Si vous êtes pressé par le temps, ou éloigné du consulat à même d’établir le visa qui vous intéresse, vous pouvez vous adresser à l’une des sociétés ci-dessous, qui se charge de ces formalités à votre place. Elle vous indiquera quels sont les documents nécessaires pour le pays concerné : passeport, photos, billets d’avion, etc., à fournir, ainsi que le coût de l’opération : frais de port, prix du visa plus une commission de 20-25 € environ, dégressive à partir de 2 passeports (forfaits pour les groupes à partir de 10). Une fois ces documents à sa disposition, connaissant bien les rouages des administrations consulaires, elle obtient rapidement le visa. Pour de nombreux pays, elle est en mesure de réduire les délais de façon conséquente. Néanmoins, pour d’autres comme les républiques de l’ex-U.R.S.S., le Cameroun ou le Vietnam, les lenteurs administratives sont incompressibles. Soumettez-lui votre problème : elle vous dira ce qu’il lui est possible de faire.
Cette formule est très utile pour les provinciaux. Envoyez alors votre passeport en recommandé.


Service Action-Visas : 10-12, rue du Moulin-des-Prés, 75013 Paris. Tel : 01-45-88-56-70. Internet : http://www.action-visas.com. Renseignements sur les visas et téléchargement du document par destination, accessibles depuis la page d'accueil du site.

Résidents étrangers

Exceptés ceux de l’Union européenne qui bénéficient de la même législation que les ressortissants français, les autres étrangers résidant en France doivent se soumettre à des formalités de sortie du territoire variables selon leur situation et leur pays d’origine. En plus d’un passeport en cours de validité, ils doivent notamment posséder un titre de séjour et, pour certains, un visa préfectoral de sortie et retour (renseignements auprès des préfectures).

Les articles à lire