Drapeau Tunisie

Argent Tunisie

Argent, banques, change

Monnaie

Le dinar tunisien (Dt) vaut environ 0,45 € (cours relativement stable). Par commodité, nous avons converti le dinar à 0,50 €. Il est divisé en 1 000 millimes.

Il est impossible de changer les dinars en dehors de la Tunisie.

Dans l'affichage des prix, les trois chiffres après le point ou la virgule représentent bien sûr les millimes. Exemple : 10,100 Dt = 10 Dt et 100 millimes. Parfois, cela dit, il n'y a ni point ni virgule.

Change

On trouve des comptoirs de change (souvent incorporés à une agence bancaire) un peu partout et le change se fait généralement sans commission. Aucun problème donc pour se procurer de l’argent liquide. On peut aussi, généralement, changer dans les bureaux de poste (là encore sans commission) ainsi que dans certains hôtels.

Les chèques de voyage, eux, ne sont acceptés (moyennant une petite commission) que par certaines banques. Conservez le reçu délivré par votre banque lors de l’achat ; on peut vous le demander au moment du change.

N'oubliez pas de conserver les bordereaux délivrés par les bureaux de change ou les banques, ainsi que les tickets de retrait d'argent aux distributeurs automatiques : ils vous seront demandés au retour pour changer vos derniers dinars en euros.

Cartes de paiement

Pour se procurer de l’argent liquide, il y a des distributeurs automatiques (acceptant Visa et MasterCard) dans toutes les villes et zones touristiques. Notez toutefois que l’opération comporte des frais de retrait, mieux vaut donc ne pas retirer tous les jours.

Quand c’est possible, utiliser de préférence le DAB (distributeur automatique de billets) d’une banque pendant les horaires d’ouverture de celle-ci.

On peut aussi se servir de sa carte de paiement pour régler ses notes, mais seuls les hôtels d’un certain standing, les grands restaurants et les magasins pour touristes les acceptent. Dans les stations-service par exemple, il faut encore, la plupart du temps, payer en liquide (idem, bien sûr, dans les petits hôtels et restos). Certains commerçants prélèvent une commission sur les règlements effectués par carte de paiement (n’hésitez pas à poser la question avant de régler).

Budget

La vie en Tunisie est moins chère qu'en France. On peut, avec un budget moyen, s'en sortir sans problème pour 120-140 Dt (60-70 €) par jour pour deux personnes, se décomposant ainsi : 50 Dt (25 €) pour la chambre avec petit déj, repas pour 60-70 Dt (30-35 €), le reste étant consacré aux boissons, transports, visites, etc. En voyageant à l'économie, on peut même s'en tirer pour 80-100 Dt (40-50 €) par jour à 2.

Variation de prix

- Selon la région : la vie est plus chère dans le Nord et sur la côte que dans le Sud à l'intérieur des terres (sauf dans les villes touristiques).

- Selon la période : ce paramètre joue moins depuis la révolution, à cause de la baisse générale du tourisme, mais en gros, on peut dire que dans le Grand Sud, à Tunis et dans les villes non touristiques, la variation de prix est inexistante ou très faible. Ailleurs, elle peut osciller du simple au double, voire au triple, selon la saison.
Dans les villes balnéaires, la basse saison va de début novembre à fin mars, et la haute saison de mi-juin ou début juillet à mi-septembre, avec un pic au mois d'août. Entre les deux, c'est la moyenne saison. Il faut par ailleurs se méfier de certaines périodes de fête (en fin d'année notamment) ou de grands festivals, qui sont l'occasion de majorer sérieusement les prix.
En règle générale, avant de prendre une chambre, bien se faire préciser les tarifs.

Hébergement

Attention, à la réception des hôtels, les tarifs affichés indiquent le prix par personne. Nos prix, eux, correspondent à une chambre pour deux personnes avec ou sans petit déjeuner. L’hiver, certains établissements demandent un supplément pour le chauffage ; idem pour la climatisation en été. Certains peuvent aussi en demander pour la télé.

En basse saison, pour les établissements « Prix moyens » et « Chic », enlevez de 30 à 50 %. Parfois même jusqu'à 60 % (et plus) ! N'hésitez pas à négocier.

- Bon marché : moins de 30 Dt (moins de 15 €).
- Prix moyens : 30-70 Dt (15-35 €).
- Chic : 120-180 Dt (60-90 €).

Nourriture

En Tunisie, on mange pour pas cher dans les petits restaurants fréquentés par les locaux. On peut aussi se rabattre sur les snacks, les nombreuses cafétérias et les salons de thé - très à la mode depuis la révolution - ainsi que sur les pâtisseries.

Dans les endroits touristiques, de nombreux restos proposent des menus bon marché, dits « touristiques », à défaut d’être gastronomiques.

Le service est souvent compris.

Nos fourchettes de prix correspondent à un repas à la carte, sans la boisson, comprenant un plat principal et la traditionnelle kémia, qui généralement est offerte. Un poisson fera monter l'addition.

- Bon marché : moins de 10 Dt (moins de 5 €).
- Prix moyens : 10-20 Dt (5-10 €).
- Chic : 20-30 Dt (10-15 €).

Bakchich ou pourboire

En Tunisie, le bakchich ne s'entend pas dans le sens de pot-de-vin, mais dans celui de petit pourboire. Si vous refusez, faites-le avec le sourire.

Celui qui vous aide à garer votre voiture, le bagagiste... Tous attendent plus ou moins un petit quelque chose. Dans les restaurants, un serveur ne refusera jamais un petit geste. Quant aux guides, fixez avec eux le tarif avant le début de la visite.

Achats

Les souks et autres bazars installés à proximité des hôtels ne proposent pas forcément que des produits d'origine tunisienne, loin de là. Ne pas hésiter à négocier.

L’artisanat tunisien est riche et varié. Il faut dire que la confection de bijoux, poteries, textiles, cuirs, vannerie et tapis occupe toujours une part importante de la population.

- Les bijoux : à l'origine, ils ont vocation à éloigner le mauvais œil, comme la main de Fatma. Il faut distinguer le travail de l'or de celui de l'argent. Les grands centres de production sont Tunis, Sfax et Djerba. L'or est moins cher qu'en Europe. Veillez toutefois à vérifier le poinçon.

- Les tapis : on les distingue selon la hauteur de leur poil, la provenance, la technique de tissage, les motifs, etc. Grosso modo, deux grands groupes : les zerbia, tapis à points noués, et les mergoum (injustement appelés kilims), tapis tissés mêlant, parfois, des motifs à points noués.

- La poterie : si Nabeul reste la capitale de la céramique, ses produits ont envahi tous les souks de Tunisie. De Bizerte à Douz, les mêmes teintes, les mêmes formes garnissent les étals. L'offre considérable garantit des prix attractifs, mais la qualité reste médiocre.

- Le cuir : des petits artisans continuent à faire des sacs, des babouches, des ceintures, des coussins, des poufs, des coffrets et autres portefeuilles.

- Le cuivre : il y a sur les souks de quoi équiper toute une cuisine : plats, bassines, casseroles, couscoussiers, vases, services à thé, cafetières... Les médinas de Tunis et de Kairouan sont les mieux pourvues.




On en parle sur le forum Tunisie

> Tous les messages Argent et budget Tunisie

SUJET dernier
  Où faire son change d'euros en dinars avant de partir en Tunisie ? (4 réponses) 15/07/2014
  Budget 7 jours 2 adultes 2 enfants en Tunisie (1 réponse) 01/06/2014
  Utile de changer euros en dinars ? (8 réponses) 20/05/2014
  Budget d'une semaine en Tunisie 22/04/2014
  Budget au quotidien en Tunisie (4 réponses) 27/02/2014
  Tunisie Djerba : changer ses euros (4 réponses) 17/02/2014
  Bureau de change aéroport Djerba (2 réponses) 08/09/2013
  Dinnars qui reste (12 réponses) 31/07/2013
  Budget à 4 en Tunisie? (2 réponses) 28/07/2013
  Argent pour 15 jours en Tunisie (5 réponses) 24/07/2013
Accéder au forum Tunisie
Drapeau sejours week end Tunisie

Partir en Tunisie


Andalousie