Culture et arts Laos

Temples bouddhiques

Les temples, appelés wat, tiennent une place importante dans la société laotienne. Autrefois, ils servaient d'école ou d'auberge où le voyageur pouvait se reposer. Aujourd'hui, c'est aussi bien un lieu de culte qu'un lieu de rencontre. Chaque village possède son temple, construit avec les dons des fidèles.
Le wat est un ensemble architectural complexe centré sur le vihan ou sim qui signifie sanctuaire : c’est l’édifice principal. Celui-ci est entouré par des thats, c’est-à-dire des stûpas à caractère votif ou funéraire. De nombreuses cérémonies s'y déroulent toute l'année.

Contrairement aux temples thaïlandais très décorés, les temples laotiens ont des lignes simples et légères, tout en étant raffinés et élégants.

Au Laos, on compte 3 principaux styles d'après la forme générale du bâtiment et de la toiture : les styles de Vientiane, de Luang Prabang et de Xieng Khouang.

Musées et centres culturels

L'entrée des musées et des sites archéologiques est payante, mais les Latiens paieront moins cher que les touristes.
Récemment, une véritable politique culturelle semble se mettre en œuvre. À Vientiane, le premier Centre culturel national a vu le jour avec l'aide de la province chinoise du Yunnan. Il accueille toutes sortes de manifestations culturelles : concerts, spectacles de danse, théâtre...

Musique, chant et danse

Malgré l’arrivée en masse de la techno et des karaokés pop thaïs dans les villes, les musiques et danses ancestrales n’ont pas disparu. Elles se modernisent évidemment, tout en restant fidèles à leurs traditions...

La musique populaire laotienne est restée vivante et riche, notamment dans les campagnes. Le chant reflète les traditions et l’âme des différentes ethnies. Les morceaux commencent par une longue incantation qu’on croirait sortie des steppes d’Asie centrale (la terre d’origine des ethnies thaïes) avant qu’un rythme un peu bossa ne démarre, autour duquel se tissent des ritournelles entêtantes. C’est carrément prenant, même quand les instruments synthétiques ont largement remplacé les traditionnels.

L’instrument lao emblématique est le khêne, une sorte d’orgue à bouche en roseaux et à double anche. Le son produit, fascinant, ressemble un peu à celui d’un harmonica ou d’un orgue aigrelet.

Il existe aussi une forme de musique académique, accompagnée de danses, d’inspiration religieuse, qui a pour thème récurrent le Râmâyana lao, une des variantes. C’était un spectacle de cour. Aujourd’hui, il ne se donne plus qu’à l’occasion des fêtes et... dans certains hôtels à touristes.

Presque exsangue il y a encore peu, la danse semble renaître. À Luang Prabang, lors des fêtes du Nouvel An, le ballet du Ramâyâna a été ressuscité, et à Vientiane, les spectacles ont régulièrement lieu.

Théâtre

La tradition du théâtre populaire, ou mo lam, a longtemps été l'exutoire des populations, qui exprimaient ainsi leurs sentiments profonds. Il existe quatre types de mo lam selon le nombre de participants. Le texte, à thème, est souvent plein d'humour et de jeux de mots grivois, voire franchement paillards.
Malheureusement, dans ce domaine aussi, la télévision fait des ravages et le mo lam traditionnel est en voie de « folklorisation ».

Services voyage



Forum Laos

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Laos

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Laos

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Laos

Agenda Laos

Laos Les articles à lire