- Papiers :

  • passeport valable au moins 6 mois après l'entrée au Botswana ;
  • billet de retour ;
  • réglement d'une taxe de développement touristique de 30 US $ ;
  • au-delà de 3 mois, visa obligatoire.

Attention, si vous transitez par l’Afrique du Sud avec des enfants, il est désormais obligatoire de produire un acte de naissance pour chacun, traduit en anglais et certifié.

- Vaccin obligatoire : pour les voyageurs en provenance de zones à risque, certificat de vaccination contre la fièvre jaune.

- Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, - en particulier la poliomyélite -, hépatite B) ;
  • hépatite A ;
  • fièvre typhoïde ;
  • de novembre à juin, en particulier en mars-avril : traitement contre le paludisme (très fortement conseillé, sauf dans le sud du Botswana) ;
  • en cas de séjour prolongé en zone rurale : rage.

- Meilleure saison : entre mai et octobre (saison sèche).
- Durée de vol direct : pas de vol direct pour Gaborone. 16-17hde voyage minimum, avec escale en Afrique du Sud.
- Décalage horaire : pas de décalage en été, + 1h en hiver.

Botswana

Le pays des Tswanas, du nom de l’ethnie principale du Botswana, occupe un vaste bassin sablonneux, tantôt nu et désolé, tantôt couvert de broussailles. Le Kalahari en forme la pièce centrale.
Pourtant, ce territoire splendide et méconnu, enclavé entre la Namibie, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, ne se résume pas à un désert. Au nord-ouest, le gigantesque delta de l’Okavango s'étire sur ce qui était un lac il y a dix mille ans. C’est la région la plus spectaculaire du pays. Pas d’embouchure maritime : le fleuve se déverse dans le désert même, détrempant les sables et formant un vaste réseau de cours d’eau parsemés d’îlots, de plateaux herbeux et de petites crêtes boisées. Au moment de la crue, ces îles sont envahies par des centaines d’espèces d’oiseaux. Hippopotames et crocodiles hantent les chenaux, que franchissent les éléphants à grands renforts d’éclaboussures. À terre, se déploient une faune et une flore uniques. Les lions se dissimulent dans les hautes herbes, les léopards dans les arbres, les rhinocéros dans les broussailles.
Au Botswana, 40 % des terres sont laissées à la vie sauvage. Les parcs nationaux et les réserves naturelles, farouchement gardés, abritent la plupart des espèces animales d'Afrique australe (36 de grands mammifères, 600 d’oiseaux, 80 de poissons, 70 de serpents, 500 de papillons et 3 000 de plantes), y compris les plus rares, comme le lycaon (chien sauvage).
Soyons clairs : le Botswana attire principalement une clientèle à gros budget, séduite par les prestations exceptionnelles des lodges et entreprises de safari, très soucieux de l’environnement et du développement économique des communautés locales. Il n’est pas pour autant impossible d’aborder le pays sans avoir gagné au loto.
Membre du Commonwealth depuis son indépendance, le Botswana compte parmi les pays les plus prospères et les plus calmes du continent. On le surnomme le « miracle africain ».

Services voyage



Actus Botswana

Agenda Botswana

Botswana Les derniers articles

Forum Botswana

Voir tous les messages

Carnets de voyage Botswana

Retour de 3 semaines Chutes Victoria-Botswana-Namibie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Botswana

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Botswana

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...