Vie pratique sur place Bhoutan

Décalage horaire

Le Bhoutan est en avance de 4h sur l’Europe de l’Ouest continentale en été et 5h en hiver ; il est donc 16h à Paro en juillet lorsqu’il est midi à Paris et 17h en décembre. Le Bhoutan est en avance de 30 mn sur l’Inde.

Électricité

230 V, 50 cycles. Dans les chambres d’hôtels, les prises sont conçues pour accepter aussi bien les prises indiennes à trois broches rondes (dont une grosse) que les prises européennes et américaines. Un adaptateur ne devrait pas être nécessaire, sauf si vous tombez sur des prises indiennes uniquement (plutôt dans les homestays). Si vous venez d’Inde, vous y trouverez des adaptateurs bon marché (50 Rp).

Horaires d'ouverture

Les magasins ouvrent généralement de 9h ou 10h à 20h.

Les (quelques) musées ouvrent du lundi au samedi, ou du mardi au dimanche, et parfois même tous les jours, d’environ 9h-10h30 (11h-11h30 dim) à 16h-16h30 (15h30 dim).

En semaine, les dzong de Paro et Thimphu n’ouvrent qu’en soirée, après les heures de bureau, selon des horaires qui peuvent légèrement varier (en général 17h-18h) ; le week-end, ils sont ouverts plus longtemps.

Langues

Les Bhoutanais parlent principalement le dzongkha (« langue du monastère »), un dialecte tibétain qui tient lieu de langue officielle. Mais en vérité, celui-ci est surtout implanté dans la moitié ouest du pays – qui ne compte pas moins de 18 dialectes régionaux en tout (dont la moitié se comprennent mutuellement) !

La grande majorité des Bhoutanais parle au moins un peu l’anglais ; certains le parlent même très bien, dans la mesure où l’enseignement se fait principalement dans cette langue. Regardez BBS, la TV bhoutanaise, et vous remarquerez que les interviewés répondent généralement en anglais avant que leurs réponses ne soient traduites en dzongkha ! C’est aussi une affaire de statut social.

Quelques mots :

  • Bonjour  : Kuzuzangpola
  • Au revoir : Log Jay Gay
  • Comment allez-vous ? : Goday bay shui ?
  • Merci : Kadvinchela
  • Combien ça coûte ? : Dilu gadem chi mo ?
  • C’était bon : Shim bay
  • À demain : Naba che gae

Photo

Les Bhoutanais se prêtent volontiers au jeu de la photo pour peu qu’on le leur demande gentiment, même si certains sont parfois trop timides pour accepter. Attention, dans les monastères, la photo est interdite. La règle est simple : dès que l’on doit se déchausser, l’appareil doit être rangé.

Poste

N’espérez pas que vos cartes postales arrivent avant votre retour… À Thimphu, la poste principale est grande et possède un bureau philatélique (le pays émet des tas de timbres commémoratifs à l’intention des collectionneurs). À Paro, il vous faudra d’abord aller au Stamp shop situ » dans la rue principale, puis porter votre courrier à la poste proprement dite, à 80 m de là. Elle est planquée au 1er étage d’un bâtiment anonyme, face au parc de jeux pour enfants. Demandez, rien ne l’indique…

Savoir-vivre

La société bhoutanaise répond à de nombreux codes. Si, en tant que visiteur, vous n’êtes pas tenu de tous les appliquer, un est essentiel : le respect des règles d’habillement lors de la visite des monastères. Les plus rigoureux, comme à Thimphu et Paro, exigent manches longues (pas de T-shirt) et pantalon long. Pas de chapeau SVP !

Tabac

Vous y tenez vraiment ? En 2010, dans le cadre de sa campagne pour atteindre le Bonheur Intérieur Brut, le Bhoutan a passé une loi des plus sévères interdisant complètement la culture, la production et la vente de tabac. Dans la foulée, quelques dizaines de personnes important des clopes sans les déclarer se sont retrouvées derrière les barreaux… Les sanctions ont depuis été adoucies, mais vous ne pourrez jamais fumer que ce que vous amènerez, à moins de vous en remettre au marché noir (où le paquet coûte 6 à 7 fois son prix indien). Les douanes autorisent l’importation de 300 cigarettes par passager étranger (ou 50 cigares ou 250 g de tabac).

Les amateurs remarqueront sans doute que le cannabis pousse ici comme du chiendent… Il n’en est pas pour autant autorisé à la consommation et est surtout utilisé pour… nourrir les cochons. Et eux, ils kiffent ? 

Téléphone et Internet

Téléphone

Pour appeler le Bhoutan, faites le 00 975, puis le numéro à 7 chiffres.

Les portables fonctionnent bien : la couverture est bonne malgré la géographie montagneuse et, comme partout, la jeune génération ne jure que par le portable… Il est possible d’acheter une carte Sim locale si on le désire (à partir de 50 Nu). Vu la paperasse à remplir (passeport à produire, témoin nécessaire), il peut être plus simple de demander à votre guide de l’acheter pour voir et de lui faire cadeau du reliquat de crédit de communications à la fin de votre séjour.

Internet

Arrivé dans le pays dans les années 2000, l’Internet est désormais disponible (wifi) dans tous les hôtels fréquentés par les touristes – et il marche en général bien. On peut aussi y accéder dans certains coffee-shops (comme l’Ambient Café à Thimphu) fréquentés par les étrangers et quelques rares cafés Internet.

Services voyage



Forum Bhoutan

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Vie pratique Bhoutan

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Bhoutan

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Bhoutan

Agenda Bhoutan

Bhoutan Les articles à lire