Traditions et coutumes Argentine

Le tango

L'histoire du tango est aussi celle de la naissance de Buenos Aires en tant que grande ville.

Dans les années 1880, des immigrants arrivent de toute l'Europe. Ce sont souvent des hommes seuls, qui ont tout abandonné, en quête d'une réussite sociale. Installés dans les quartiers pauvres, à la périphérie de la ville, ils constituent le petit peuple de la capitale fédérale.
Et c'est en son sein que naît le tango, dans une atmosphère d'hommes seuls, de mal de vivre, de nostalgie du bonheur de la vie laissée au pays. Le tango est « une pensée triste qui se danse ». N'a-t-il pas la puissance d'un rythme africain, le déterminisme d'un flamenco, la rigueur codée des danses de salon européennes ?
La bourgeoisie rejette alors totalement cette nouvelle danse qui n'existe que par la musique. Les classes aisées de Buenos Aires restent indifférentes au tango jusqu'au moment où la réussite et le succès fou de cette danse en Europe le rendent assez crédible pour que l'aristocratie le considère comme un symbole de l'identité nationale.

À l'origine, la guitare, la flûte et le violon étaient les seuls instruments utilisés pour interpréter le tango. Mais le tango n'acquiert vraiment son identité définitive qu'avec l'intégration du piano, beaucoup plus tard. D'abord cri modulé des voyous, le tango devient une authentique expression populaire. Un art de vivre.

Avec la Seconde Guerre mondiale, qui paradoxalement enrichit l'Argentine, le tango repart de plus belle jusqu'au coup d'État militaire de 1955 qui fera taire sa voix. Il entame alors une longue descente aux enfers dont il ne s'est jamais vraiment remis. Comme l'accordéon en France, le tango a une réputation un peu vieillotte.

En 2009, le tango est inscrit par l'Unesco au Patrimoine immatériel mondial, afin de préserver cette danse devenue emblématique.

Il connaît certes un léger regain d'intérêt depuis quelques années. Mais dans les lieux où il se danse, les 35-55 ans sont curieusement absents ; les grands-parents expérimentés côtoient les petits-enfants débutants.

Aujourd'hui, la relève est assurée par des groupes aux influences électro, à l'image du Gotan Project - d'origine franco-argentine.

  • En savoir plus avec notre dossier sur le tango.

Religions et croyances

Les Argentins sont majoritairement catholiques (environ 90 % de la population), mais le pays abrite aussi une importante communauté juive, surtout installée à Buenos Aires.

On trouve d'innombrables petits autels le long des routes, illustrant le culte des santos, ces saints populaires consacrés par le peuple, devenus légendaires parce qu'ils étaient humains, pauvres, ou encore insoumis. On leur attribue des actions miraculeuses et on peut tout demander aux santos, car ils sont là pour rendre justice, c'est-à-dire le bien... ou le mal. L'Église elle-même a su accepter ces nouvelles icônes et les intégrer au culte catholique (certains sacerdoces leur ont même dédié autels et messes). C'est ici l'un des cas les plus emblématiques du syncrétisme religieux.
Parmi les santos préférés des Argentins : le Gauchito Gil (le Robin des Bois de Corrientes, dont l'autel, une niche rouge recouverte de fleurs et de foulards rouges claquant au vent, est le plus récurrent sur les routes) et la Difunta Correa, de San Juan, dont l'autel est entouré de bouteilles remplies d'eau, en souvenir de sa mort (elle est morte de soif dans le désert, à la recherche de son mari parti en guerre ; on a retrouvé vivant, l'enfant qu'elle allaitait).

Sinon, dans le nord-ouest du pays, le culte de la Pachamama, la terre-mère, est encore respecté et mélangé aux croyances chrétiennes, comme au Pérou et en Bolivie, par exemple.

Services voyage



Forum Argentine

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Argentine

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Argentine

Agenda Argentine

Argentine Les articles à lire