Tenerife, 100 % nature

À l’assaut du Teide, le 3e plus haut volcan du monde

À l’assaut du Teide, le 3e plus haut volcan du monde
Olivia Le Sidaner

La randonnée la plus sportive est sans conteste l’ascension du Teide, l’une des difficultés principales étant l’altitude : le volcan culmine en effet à 3 718 m.

Pour aller jusqu’au sommet et redescendre (17,6 km aller-retour), il faut compter au moins 8 h de marche, avec un dénivelé de 1 536 m. Attention : il faut demander un permis au parc national pour accéder au sommet du Pico del Teide.

Le départ se fait de la base de la Montaña Blanca, à 2 200 m d’altitude. Le sentier n° 7 monte doucement au cœur d’un paysage aride parsemé de gros blocs de basaltes, surnommés les « œufs du Teide ». Le chemin traverse ensuite des champs de lave solidifiée totalement désertiques. Attention à prévoir des vêtements chauds : avec l’altitude, la température descend rapidement.

Ceux qui ne souhaitent pas faire l’aller-retour dans la même journée peuvent faire halte au refuge d’Altavista, à 3 270 m d’altitude, à condition d’avoir réservé à l’avance. Notez qu’il n’y a ni douche ni restauration sur place. Le must : se lever bien avant l’aube pour atteindre le sommet au moment où le soleil se lève (compter 2 h de marche depuis le refuge).

Arrivé au Pilón de Azúcar, à 3 718 m d’altitude, on peut observer l’activité du stratovolcan, qui se manifeste par des fumerolles et une forte odeur de soufre.

Pour le retour, deux solutions : soit redescendre par le même sentier, soit emprunter le sentier n° 12, qui passe par le Pico Viejo.

Si vous ne vous sentez pas d’attaque pour partir à l’assaut du Teide, vous pouvez tout de même arriver jusqu’à son sommet, sans aucune fatigue, en empruntant le téléphérique, qui vous emmène à 200 m du cône volcanique.

Texte : Olivia Le Sidaner

Mise en ligne :

Canaries Les articles à lire

Voyage Canaries

Bons Plans Voyage

Services voyage