Los Angeles, dans la Cité des Anges

Los Angeles, dans la Cité des Anges
Walk of Fame © Andrew Zarivny - Shutterstock

Qu’il semble loin le temps où 44 colons de la mission San Gabriel Arcangel fondaient la « cité des Anges » ! C’était en 1781. Deux siècles et quelque plus tard, le village espagnol est devenu la mégapole (la 2e des États-Unis après New-York) multiculturelle qu’on connaît, sorte de monstre urbain et routier congestionné, desservant 88 quartiers organisés en damier où le faste et l’opulence côtoient l’extrême pauvreté. 

En mode diva du 7e Art avec sa vitrine hollywoodienne ou condensation stéroïdée de l’American Way of Life, la ville-comté, située sur un littoral de carte postale, ne se laisse pas apprivoiser facilement. Trop grande pour certains. Trop superficielle pour d’autres. Elle offre pourtant de beaux parcours pourvu qu’on lui laisse le temps de faire ses preuves… Et qu’on soit motorisé. 

Texte : Florent Oumehdi

États-Unis Les articles à lire

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage

Services voyage