Venise gourmande

Venise gourmande
© Parilov - stock.adobe.com

Saine et métissée, tournée vers la mer et inspirée par des rivages lointains : la palette des saveurs vénitiennes puise dans sa richesse culturelle et régionale. L’Orient lui a apporté les épices, l’immigration juive de délicieuses pâtisseries, et la lagune et ses nombreux potagers ont fait le reste. Carnet de route gourmand dans la délicieuse Sérénissime.

Prenez le café debout au comptoir

Prenez le café debout au comptoir
© Ruben - stock.adobe.com

Avant leur journée de travail, les Vénitiens ont l’habitude de prendre un café « in piedi » dans le bar de leur quartier. Ils le prennent seul ou accompagné d’un « cornetto » (l’équivalent du croissant français rempli de confiture ou de crème).

Espresso, macchiato, cappuccino, macchiatone, le café est un art de la nuance. Rendez-vous au Café del Doge à San Polo ou à Torrefazione Cannaregio pour un bon café parfumé.

Achetez local au Rialto

Achetez local au Rialto
Marché du Rialto © Dmitry - stock.adobe.com

Le marché du Rialto est ouvert tous les jours de huit heures à midi, sauf le dimanche et le lundi. Il se compose d’une grande halle couverte : la pescheria et d’un espace fruits et légumes. Au marché, privilégiez les petits poissons, coquillages et crustacés de la lagune : cigales de mer, araignées de mer, petites crevettes, palourdes et moules.

Chez les primeurs, assurez-vous de demander des « nostrani », fruits et légumes provenant de l’île Sant’Erasmo. Profitez surtout des fleurs de courgette et des castraure, ces petits artichauts vendus déjà préparés. Il n’y a plus qu’à les faire sauter à la poêle ! Un vrai régal !

Après s’être ravitaillés au marché, les Vénitiens se rendent toujours dans les petites boutiques de vins et fromages aux alentours.

La Casa del Parmigiano, reconnaissable par sa file d'attente, est tenue depuis trois générations par la famille d’Albino Aliani. À l'intérieur, vous trouverez le meilleur parmigiano reggiano et jambon de Parme de la ville.

À la drogheria Mascari, profitez des multiples épices au cœur de la tradition vénitienne : des câpres au sel venant des îles éoliennes, du poivre rose en vrac et du safran. Pour les alcools, concentrez-vous sur la grappa de raisin moscato (la meilleure !) et les vins de Vénétie.

Dégustez quelques cicchetti avec un verre de vin blanc

Dégustez quelques cicchetti avec un verre de vin blanc
Cicchetti © Jeanette Teare - stock.adobe.com

Les ciccheti, bouchées vénitiennes comparables aux tapas, se mangent à midi lorsqu’ils viennent d’être préparés. Chez Al Merca, une osteria jouxtant la Casa del Parmigiano, les Vénitiens mangent des boulettes de thon, de viande ou d’aubergine debout dans la rue avec un verre de vin blanc.

Dégustez les cichetti de poisson frais sur du pain grillé ou de la polenta : sardines in saor (marinade de vinaigre, d’oignons confits et de raisins secs), émincé de thon, saumon mariné, poulpe. Pour cela, rendez-vous à Al Bancogiro, une charmante osteria dont la terrasse donne sur le Grand Canal.

L’osteria Ruga di Jaffa propose également de nombreux cichetti au poisson et légumes. C’est ici que les gondoliers viennent se détendre et se restaurer à midi loin du flux de touristes.

Commandez quelques tramezzini

Commandez quelques tramezzini
Tramezzini © Christina - stock.adobe.com

Si vous êtes pressé, optez pour des tramezzini, ces sandwichs italiens au pain de mie extrêmement fin coupés en biais. Privilégiez ceux aux œufs durs et à la roquette. Un délice ! Chez Cantina Do Mori, institution datant de 1462, vous trouverez d’excellents tramezzini au comptoir.

Optez pour la street food à la vénitienne

Optez pour la street food à la vénitienne
Fritto misto © Parilov - stock.adobe.com

Si vous souhaitez manger tout en poursuivant votre promenade, commandez un « fritto misto » de poisson frais à emporter dans un cornet de papier chez Acqua e Mais. Cette adresse, très prisée des Vénitiens, est considérée comme la meilleure street food de Venise.

Goûtez aux pâtisseries vénitiennes

Goûtez aux pâtisseries vénitiennes
Amaretti © dream79 - stock.adobe.com

Située à deux pas du Rialto, Rizzardini, dont l’ouverture date de 1742, est la plus ancienne pâtisserie de la ville. On y trouve tous les dolci vénitiens : tarte à la ricotta, pane del doge (gros sablé à la pistache ou au chocolat orné d’amandes et de sirop de sucre), amaretti (petits gâteaux moelleux au sucre et aux amandes), buranelli (biscuits secs aux œufs en forme de S), zalleti (biscuits au maïs), pera (cake à la confiture de pomme) et le traditionnel tiramisu. Vous pouvez prendre votre douceur au comptoir en l’accompagnant d’un café et admirer les anciennes boiseries de la boutique.

Dans le quartier San Marco, la pâtisserie Rosa Salva sert un excellent café et propose également tous les gâteaux traditionnels vénitiens.

Fondez de plaisir avec une glace artisanale

Fondez de plaisir avec une glace artisanale
Glaces © zolga - stock.adobe.com

Après des heures à arpenter les rues de Venise en pleine chaleur estivale, rafraîchissez-vous avec une glace ou un sorbet !

Dans le quartier Dorsoduro, Il Doge attire les foules avec des parfums traditionnels comme la noisette du Piémont, la pistache de Bronte, et le chocolat gianduja. La crema del doge, spécialité locale avec des oranges confites, est excellente !

Si vous souhaitez déguster votre glace en vous promenant au coucher du soleil sur les quais des Zattere, deux options s’offrent à vous : chez Nico et Lo Squero (du nom de l’atelier de réparation de gondoles adjacent). Chez ce dernier, optez pour le succès de la maison : le sorbet à l’abricot.

Faites « un giro d’ombre »

Faites  « un giro d’ombre »
© anatoliycherkas - stock.adobe.com

Dès 17 heures, les Vénitiens se retrouvent pour faire le tour des bars du quartier. Ils ont pour tradition de boire des verres de vin à l’ombre du campanile (du clocher) dans différents bars de la ville en fin de journée. Une habitude qu’ils ne sont pas prêts d’abandonner !

Commencez votre giro à l’Osteria del Riccio Peoco située sur le très charmant Campo SS. Aspostoli. Profitez également de la terrasse insolite de Al Timon, où vous pourrez vous installer sur une barque amarrée pour boire un verre de vin.

Prenez un spritz au bord de l’eau

Prenez un spritz au bord de l’eau
Spritz © rh2010 - stock.adobe.com

Héritage des Habsbourg, le spritz est composé de vin blanc, d’eau de seltz, de Campari ou d’Apérol. Les Autrichiens ont créé ce cocktail lorsqu’ils occupaient la région au 19e siècle. Selon la légende, ce sont des soldats qui, supportant mal le litrage des vins blancs locaux, auraient décidé de l’allonger avec de l’eau gazeuse (« spritzen » signifiant « arroser » en Autrichien).

Buvez votre cocktail sur la terrasse du Chioschetto face à l’île de la Giudecca. La vue et la lumière sont très agréables. À Cannareggio, la paisible terrasse de We Crociferi, ancien couvent reconverti en auberge de jeunesse, est un endroit idéal pour boire un spritz et rencontrer des étudiants italiens.

Dînez dans une trattoria

Dînez dans une trattoria
Trattoria à Venise © ekaterina_belova - stock.adobe.com

La trattoria, restaurant de type familial, est à l'Italie ce que le bistrot est à la France. Idéal pour se régaler d'une cuisine maison dans une ambiance convivale et souvent à prix doux. Ouverte en 1954 près du Rialto, La Madonna est une instituion locale surtout pour ses fruits de mer. Prenez la granceola, l’araignée de mer, servie dans sa coquille sur un lit de salade. Le matin si vous passez vers 11 heures, vous verrez régulièrement les serveurs éplucher l’araignée : un joli spectacle !

La Trattoria Storica, située près de l’Église des Jésuites dans le quartier de Cannareggio, est également très prisée des locaux pour ses antipasti de mer. Toujours à Cannaregio, non loin du canal, la Trattoria Pontini sert une cuisine vénitienne authentique au bon rapport qualité-prix.

Dégustez un prosecco ou un passito avec un biscuit

Dégustez un prosecco ou un passito avec un biscuit
Prosecco © polese - stock.adobe.com

Produit dans la région de Trévise, le prosecco, vin blanc pétillant de la région, se choisit spumante (légèrement pétillant) ou frizzante (plus riche en bulle). Sur la Fondamenta della Misericordia, choisissez le bar à vin Vino-Vero pour boire le prosecco assis sur des tapis disposés au bord de l’eau.

Alternative au prosecco, le passito est un vin blanc légèrement sucré que les Vénitiens boivent au dessert. Ils y trempent un gâteau sec qu’ils nomment le « bruto e buono » (laid et bon).

Prenez une petite grappa comme digestif

Prenez une petite grappa comme digestif
Grappa © uckyo - stock.adobe.com

Impossible de séjourner à Venise sans boire une grappa, eau-de-vie produite en Italie du Nord. En Vénétie, la meilleure grappa est obtenue à partir du prosecco ou du valpolicella. Les Vénitiens la prennent en digestif. Ils en mettent parfois une goutte dans leur café pour se donner un coup de fouet. Une belle idée avant de retourner arpenter les ruelles de la Sérénissime !

Les piliers de la gastronomie vénitienne

Les piliers de la gastronomie vénitienne
Sarde in Saor © Comugnero Silvana - stock.adobe.com

La cuisine vénitienne marie des saveurs épicées et orientales, des produits maraîchers, du poisson frais et les crustacés de lagune. Sans oublier les inconditionnels de la cuisine italienne : pasta, risotto et polenta.

- Fiori di zucca : beignets de fleur de courgette. La pâte à beignets, très légère, est similaire au tempura japonais.

- Sarde in Saor : sardines cuites dans une marinade à base de vinaigre de vin blanc, d’oignons, de pignons et de raisins secs.

- Scie : petites crevettes grises de la lagune servies généralement sur un lit de polenta.

- Spaghetti à l’encre de seiche : plat typique de Vénétie préparé avec l’encre de seiche ou de calamar. Si certains sont suspicieux à cause de la couleur noire, d’autres adorent ce goût marin agrémenté d’une saute à la tomate.

- Spaghetti alle vongole : spaghettis cuits avec de l’huile d’olive, de l’ail, du piment, du vin blanc et du persil. Tout le secret réside dans le temps de cuisson des palourdes et la mantecatura, ce subtil mélange entre le jus des palourdes et celui des pâtes.

- Granceola : l’araignée de mer est un crabe peu connu du grand public, mais très prisé des connaisseurs qui apprécient sa chair fine et délicate.

- Squille : la cigale de mer est un crustacé d'Adriatique. C’est  en automne que sa chair est la plus ferme et qu’elle est la plus gorgée de corail.

- Polenta : galette de farine passée au gril, de couleur jaune, et plus rarement blanche. C’est l’accompagnement roi de nombreux plats vénitiens. Elle est servie dura (rigide) ou morbida (crémeuse).

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Venise en librairie

Consulter nos guides en ligne Venise et Italie

Office national italien du tourisme

Comment y aller ?

- En avion : Venise est reliée à Paris-CDG et d’autres aéroports français par Air France, Alitalia, Easy Jet en vol direct. Trouvez votre billet d’avion.

- En train : Thello relie Paris-Gare de Lyon à Venise en train de nuit.

Où boire un café et acheter de bons produits ?

- Café del Doge : à deux pas du Rialto, dans une ruelle, l’enseigne Café del Doge, créée en 1950, est une référence à Venise. Commandez un Doge 100 % Arabica au comptoir. Castello, 6034.

- Torrefazionne Cannaregio : créé en 1930, ce torréfacteur spécialisé dans le café Arabica est situé en plein cœur de Cannaregio. Asseyez-vous et commandez un espresso, macchiato ou cappuccino. Fondamenta dei Ormesini, 2804.

- Casa del Parmigiano : tenue depuis 1936 par la famille d’Albino Aliani, cette épicerie familiale située à côté du Rialto propose toutes les spécialités italiennes. Les incontournables : le parmesan et le jambon de Parme. San Polo, 214-215

- Drogheria Mascari : créée en 1948, la Drogheria Mascari est la plus vieille épicerie fine de Venise. Achetez-y épices, vin (plus de 600 références) et vinaigre balsamique. 381 S. Polo

Où grignoter ?

- Al Merca : le plus petit bar de Venise. Commandez un spritz avec quelques sandwichs ou tramezzini après votre marché. Campo Bella Vienna, 213

- Ruga di Jaffa : adresse appréciée par les gondoliers qui travaillent dans le quartier, on y vient pour boire un verre de vin blanc au comptoir et choisir quelques cicchetti exposés en vitrine. Ruga Giuffa, 4864

- Acqua e Mais : adresse très prisée des Vénitiens, les fritures de fruits de mer servies dans des cornets en papier sont excellentes. Campiello dei Meloni, 1411-1412

Où manger de bonnes glaces et pâtisseries ?

- Rizzardini : gâteaux, biscuits et excellent café au comptoir dans cette petite pâtisserie pleine de charme. Sestiere San Polo 1415

- Rosa Salva : nommée d’après le chef Rosa Salva, cette pâtisserie créée en 1870 fabrique tous les biscuits traditionnels vénitiens. Sestiere di S. Marco, 950

- Gelateria Il Doge : enseigne familiale. La gelateria a reçu le prix du meilleur glacier de Venise. Calle Traghetto Vecchio, 2822

- Gelateria Nico : avec les Zattere pour terrasse, ce glacier offre une superbe vue sur la Giudecca. Commandez la spécialité : le gianduiotto. Fondamenta Zattere al Ponte Longo, 922

- Gelateria Lo Squero : situé près de l’Accademia, ce glacier sert des glaces particulièrement crémeuses. Fondamenta Nani, 990

Où boire un verre ?

- Al Timon : adresse très prisée par les jeunes Vénitiens à l’heure de l’apéro. Excellents cicchetti. Vous pouvez également rester et y manger une viande grillée. Fondamenta dei Ormesini, 2754

- Al Chioschetto : petit kiosque avec vue sur la lagune apprécié par les locaux à l’heure du coucher du soleil. Pour boire une bière ou un spritz. Fondamenta Zattere Al Ponte Lungo, 1406/A

- We Crociferi : située dans un ancien couvent, cette auberge de jeunesse possède un bar avec une terrasse pleine de charme. Campo dei Gesuiti, 4878

- Vino Vero : bar à vins naturels et biodynamiques situé sur l’une des plus belles fondamenta du quartier Cannaregio. Fondamenta Misericordia, 2497

Où dîner  dans une trattoria ?

- La Madonna : cette trattoria ouverte en 1954 propose une cuisine typiquement vénitienne. Calle della Madonna, 594

- La Trattoria Storica : située près de l’Église des Jésuites, cette trattoria sert une cuisine locale à des prix abordables. Cannaregio 4858

- Trattoria Pontini : en bordure du canal de Cananregio, une cuisine vénitienne authentique à prix doux. Ponte delle Guglie, Cannaregio 2902.

Texte : Laure Delmoly

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage