Grande-Bretagne : sur les traces de Harry Potter

Grande-Bretagne : sur les traces de Harry Potter
Viaduc de Glenfinnan © Roelof - stock.adobe.com

«Failamalle !» Voici le sortilège qui permet de faire ses valises en un rien de temps. Seulement, pour l'accomplir, il va falloir s'entraîner comme Harry Potter. Sept romans et huit films sont consacrés à l'apprentissage de ce sorcier et à son combat contre Voldemort.

Née en 1997 sous la plume de J.K. Rowling, la saga littéraire s'est écoulée depuis à plus de 350 millions d'exemplaires dans le monde et a connu des traductions en quelque 65 langues. Pour fêter dignement l'anniversaire de sortie de Harry Potter à l'école des sorciers, Routard.com est parti explorer l'envers du décor outre-Manche.

Direction la Grande-Bretagne, avec des haltes en Écosse, à Londres et à Oxford, afin de découvrir les lieux qui ont inspiré les romans, mais aussi les lieux de tournage de la série Harry Potter.

Édimbourg, où est vraiment né Harry Potter

Édimbourg, où est vraiment né Harry Potter
Victoria Street © Joël Métreau

L’Écosse est célèbre pour son monstre du Loch Ness, mais aussi son folklore traditionnel et ses contes où se mêlent fées et sorcières. C’est dans cet univers qu’est «né» Harry Potter, plus précisément à Édimbourg, la deuxième ville d’’Écosse (460.000 habitants). Une cité chargée d'histoire où J.K. Rowling a rédigé les premier et dernier romans de sa saga.

À l’origine, l'écrivaine aux conditions de vie très modestes écrivait dans des cafés. Surtout à The Elephant Dragon, un snack-bar sans originalité qui fait désormais payer une livre rien que pour visiter les lieux et le Nicolson Café, que possédait son beau-frère. Aujourd’hui rebaptisé Spoon, cet établissement cosy affiche une discrète plaque en l'honneur de l'auteure.

Des années plus tard, sortie de l'anonymat et millionnaire, J.K. Rowling a été invitée par le luxueux Balmoral Hotel. Sur un buste aux traits du dieu Hermès, elle a gravé en anglais les mots suivants: «J.K. Rowling a terminé d'écrire Harry Potter et les reliques de la mort dans cette chambre (552) le 11 janvier 2007 ».

Au lieu de poursuivre l'auteure pour vandalisme, le palace a donné son nom à la suite et a posé un hibou, animal de compagnie préféré de Harry Potter, en guise de marteau de porte. Pour les fans, le pèlerinage n'est pas donné : compter au moins 1.000 livres (1.100 euros) la nuit dans cette suite.

En se promenant dans Royal Mile, avenue très touristique qui mène au château d'Edimbourg, on comprend comment les ruelles, les pavés ou encore l'architecture médiévale ont imprégné l'esprit de J.K. Rowling et de ses livres. Le fictif Chemin de Traverse et ses boutiques magiques ? Une vraie ressemblance avec Victoria Street, impressionnante rue en courbe avec de nombreux magasins.

À proximité de The Elephant Dragon, le cimetière paisible de Greyfriars comporte des tombes dont les noms ont inspiré J.K. Rowling. Par exemple McGonagall, devenue dans ses romans professeure de métamorphose à Poudlard, interprétée par l'actrice britannique Maggie Smith. Coïncidence? Dans ce même cimetière fut tourné Les Belles Années de miss Brodie (1969) avec... Maggie Smith dans le rôle principal.

Les Highlands, où vivent les Animaux fantastiques

Les Highlands, où vivent les Animaux fantastiques
Loch Shiel © Joël Métreau

A quelques heures de route d’Édimbourg, J.K. Rowling a puisé son inspiration dans les reliefs montagneux des Highlands, parsemés de lochs et de vallées creusées par d'anciens glaciers. Les films ont aussi été tournés dans cette région déserte et mystérieuse.

Dans les longs métrages, l'école Poudlard est située au sud d'un lac qui existe bel et bien. Il s'agit du loch Shiel, dont les prises de vue réelles ont permis d'incruster numériquement l'école. Dans Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (2004), ce lac est survolé par Harry Potter sur le dos de l'hippogriffe Buck. Pour l'histoire, la vraie, ce lac reste célèbre pour avoir été le théâtre des rébellions jacobites en 1745.

À proximité, le viaduc de Glenfinnan, construit en 1898, a été immortalisé par Harry Potter et la chambre des secrets (2002), dans la scène où Harry et son meilleur ami Ron poursuivent le Poudlard Express à bord d'une voiture volante. Le viaduc est d'ailleurs parcouru par un moyen de transport similaire : il s'agit du train à vapeur Jacobite, qui relie Fort William à Mallaig le long de la West Highland Line. En l'empruntant, on a l'impression de se rendre à Poudlard !

D'autres scènes ont été tournées dans les environs. Les paysages rocheux et humides de Glen Coe ont servi de décor à la hutte du demi-géant Hagrid, ceux de Glen Nevis d'arrière-fond aux tournois de Quidditch dans A l'école des sorciers et La chambre des secrets. Les magnifiques chutes de Steall figurent, elles, dans Harry Potter et la coupe de feu lorsque Harry affronte le dragon Magyar à pointes.

Oxford, où l'on apprend à jeter des sorts

Oxford, où l'on apprend à jeter des sorts
Grand Hall du Collège Christ Church © Joël Métreau

Quel lieu plus emblématique que l'université d'Oxford pour suivre ses études de sorcier ? Les vénérables bâtiments de cette ville située à une centaine de kilomètres de Londres ont servi à représenter l'ancienneté de Poudlard dans les films. Parmi les 38 «collèges» de l'université, plusieurs d'entre eux ont été utilisés comme décor par les réalisateurs.

La Divinity School, par exemple, tient lieu d'infirmerie à Poudlard pour À l’École des sorciers. Son hall gothique majestueux, avec ses liernes parsemés de 455 sculptures, est devenu une salle de danse pour La coupe de feu. C'est là que la professeure McGonagall entraîne les écoliers pour briller au bal de Noël, une tradition du tournoi des Trois sorciers. La vieille bibliothèque bodléienne, la plus prestigieuse d'Oxford, a vu Harry Potter déambuler avec une lanterne sous sa cape d'invisibilité.

Le collège Christ Church, dont le grand hall a servi de modèle pour le réfectoire de Poudlard, figure dans les deux premiers films. C'est dans ses escaliers que Harry Potter et son ennemi Drago Malefoy se rencontrent pour la première fois. Dans le cloître de New College, un vieux chêne est devenu décor à l'écran. C'est de cet arbre que Drago descend pour défier Harry Potter, avant d'être transformé en belette.

Il faut savoir que plusieurs acteurs des films sont passés par Oxford, comme Alfred Enoch (Dean Thomas) à Queen's College où il a étudié le portugais et l'espagnol, Emma Watson (Hermione Granger) au Worcester College ou encore Mark Williams (Arthur Weasley) à Brasenose College. Autre lien qui unit Harry Potter et Oxford : la chorale de Queen's College a participé à la bande originale du Prince de sang-mêlé.

Londres, de King’s Cross à la British Library

Londres, de King’s Cross à la British Library
House of MinaLima © Joël Métreau

C'est à Londres que Harry Potter monte à bord du Poudlard Express, plus précisément à la gare de King's Cross, surplombée par le magnifique Saint Pancras Renaissance Hotel. Après le succès des films, le quai 9¾, invisible aux yeux des Moldus (les non-sorciers), a été représenté par un panneau. On s'y fait désormais prendre en photo avec un chariot qui disparaît à moitié dans un mur. Londres a accueilli le tournage d'autres scènes, c'est aussi dans la capitale britannique que se trouve une galerie-boutique exceptionnelle.

On ne se l'imagine pas, mais les films contiennent beaucoup de lecture, l'exemple le plus évident étant les journaux, comme The Daily Prophet dont les photos de une s'animent. À l'origine de leur création: Miraphora Mina et Eduardo Lima, deux graphic designers qui ont collaboré sur la franchise depuis quinze ans. Leur complicité s'est nouée en projet professionnel en ouvrant la  House of MinaLima en juin 2016, une boutique en plein cœur du quartier branché de Soho.

Cartes postales, livres, affiches, badges, marque-pages y sont à vendre. House of MinaLima, c'est aussi une galerie étendue sur quatre étages où s'émouvoir de la délicatesse et de l'excentricité d'un art trop souvent ignoré, car niché dans les détails. « Le plus dur pour nous, c'était de trouver les titres de une des journaux», rigolent-ils. Un étage est entièrement dédié aux années folles aux Etats-Unis, période où se déroulent Les Animaux fantastiques, tiré du livre éponyme écrit par J.K. Rowling.

Vous ne croyez pas en la magie ? La British Library si. La très sérieuse institution accueille jusqu'au 28 février 2018 l'exposition «Harry Potter: A History of Magic » (tarif adulte: 16 livres, enfant : 8 livres). Si vous la manquez, il faudra se rendre à New York, où elle déménagera à partir d'octobre 2018. Cette exposition passionnante, à la fois tournée vers les enfants et les adultes, décline dans une scénographie de vieille bibliothèque les matières enseignées à Poudlard : alchimie, herbologie, astronomie...

C'est l'occasion rêvée pour la British Library d'exhumer des trésors de ses archives. Un chaudron de sorcier trouvé dans la Tamise, un bézoard dans son écrin doré.... On y découvre aussi des œuvres de Jim Kay, l'illustrateur des dernières éditions Harry Potter, ainsi que des croquis préparatoires et des notes griffonnées par J.K. Rowling en personne.

Studio Warner Bros : visite de l'expo Harry Potter

Studio Warner Bros : visite de l'expo Harry Potter
Chemin de Traverse © Joël Métreau

Quand un magicien révèle son truc, une part d'innocence s'envole. En visitant l'envers des décors des films Harry Potter au studio Warner Bros, c'est plutôt le contraire. Il y a de quoi être émerveillé devant les astuces déployées par le cinéma pour faire rêver les spectateurs.

The Making of Harry Potter, une exposition permanente située dans les studios de Leavesden, près de Watford, à une vingtaine de kilomètres de Londres, est un incontournable pour les fans de la saga.

Il faut prévoir au moins quatre heures pour en faire le tour, tant l'exposition est vaste et généreuse. Au début, quand une porte s'ouvre sur la salle du réfectoire où se sont rassemblés les écoliers de Poudlard, il y a de quoi ressentir des frissons d'excitation. Certes, les bougies ne flottent pas au plafond, mais le décor impressionne. Au bout de la salle, les costumes des professeurs assoient leur autorité sur les visiteurs.

D'autres décors bâtis à échelle réelle immergent les visiteurs dans l'atmosphère fantastique des long-métrages : le dortoir, le bureau de Dumbledore, la hutte de Hagrid, le pont en bois de Poudlard, le Chemin de Traverse...

L'exposition met aussi en valeur le rôle des techniciens de l'ombre, ceux qui ont créé masques et perruques jusqu'aux dresseurs d'animaux en passant par les animateurs des créatures imaginaires. La gigantesque araignée Aragog qui bondit de sa tanière est hallucinante de réalisme.

Même si la visite se conclut avec le passage obligé par une boutique bourrée à craquer de produits franchisés, le tour du studio Warner Bros ne vire pas pour autant au parc d'attractions. L'exposition témoigne d'un véritable respect pour les artisans du cinéma, comme en atteste le clou de la visite : une superbe maquette réalisée à l'échelle 1:24 de Poudlard. Un chef-d’œuvre de précision et patience, comme mené à la baguette... magique bien sûr !

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, infos et adresses dans les guides Angleterre, Londres et Ecosse

Consulter nos guides en ligne Angleterre, Londres et Ecosse

Visit Britain

Warner Studios

Visit Britain, l'office de tourisme de Grande-Bretagne, a mis en ligne une page et une carte dédiées aux lieux de tournage des huit films de la saga Harry Potter.

Comment y aller?

- En avion : vols directs vers Londres et Edimbourg depuis plusieurs aéroports français avec Air France, British Airways, Easy Jet… Trouvez votre billet d’avion

- En train : liaisons quotidiennes vers Londres au départ de Paris, Lille et Bruxelles avec Eurostar.

- Se rendre à Édimbourg : pourquoi ne pas faire le même trajet que Harry Potter vers Poudlard ? A partir de la gare de King's Cross, le train met Édimbourg à 4h de Londres. Une manière de voir défiler de beaux paysages britanniques.

- Se rendre à Oxford : le chemin de fer s'avère le moyen de transport le plus pratique. A Londres, prendre le train pour Oxford à la gare de Paddington. Durée du trajet : environ 55 minutes.

- Se rendre aux studios Warner. Deux moyens efficaces : soit enfourcher son balai soit monter dans le train à Euston Station, autre gare à 500 mètres de la gare de King's Cross, à Londres. Après une quinzaine de minutes, arrêt Watford Junction. A partir de là, des navettes emmènent gratuitement au studio les détenteurs de billets préachetés.

Où dormir?

- St Pancras Renaissance Hotel : Euston Road à Londres. Pour se faire plaisir, un hôtel cinq étoiles d'un charme fou. On y dort dans une atmosphère victorienne, juste au-dessus de la gare (dîner, nuitée et petit déjeuner à partir de 299 livres)  L'ancien hall d'achat des billets est devenu un bar-restaurant classieux, le Booking Office.

- Iles of Glencoe, à GlenCoe. Un établissement familial et tranquille où a séjourné l'équipe de tournage de Harry Potter, dont les acteurs Daniel Radcliffe (Harry Potter) et Rupert Grint (Ron Weasley). On y vient surtout pour le calme et la vue sur le Loch Leven.

Trouvez votre hôtel à Londres, en Angleterre et en Ecosse

Où manger ?

- Cannonball, 356 Castehill, à deux pas du château d’Edimbourg, ce bar-restaurant à l'ambiance intime s'est approprié les murs d'une ancienne école. Les plats sont savoureux et l'on peut faire une dégustation de 120 whiskies !

- Spoon Restaurant 6A Nicolson Street à Edimbourg. Aujourd'hui un restaurant dont la salle vaste et lumineuse incite à la détente, ce fut le lieu où JK Rowling a écrit des chapitres de sa saga. Idéal pour un brunch.

- Nevis Range, à Fort William. Dans les Highlands, ce restaurant est accessible après une quinzaine de minutes en téléphérique (le Moutain Gondola). A 650 mètres d'altitude sur un flanc de la montagne Aonach Mor, le Nevis Range offre une ambiance chaleureuse avec vue sur le Ben Nevis, dont le sommet (1344 mètres) est le point le plus élevé de la Grande-Bretagne.

Texte : Joël Métreau

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Oxford est associée aux études, tant est célèbre son université historique, fréquentée...

Bons Plans Voyage

Services voyage