La Vélodyssée : la côte Atlantique à vélo

La Vélodyssée : la côte Atlantique à vélo
Carine Keyvan

Pédaler du nord au sud, ce n’est pas réservé aux coureurs du Tour de France !

Les sportifs du dimanche peuvent parcourir l’ensemble ou une portion des 1 200 km de la Vélodyssée, la véloroute qui relie Roscoff à Hendaye depuis juin 2012.

Un parcours vivifiant le long de la côte Atlantique où alternent paysages bruts, escales gastronomiques, culturelles ou nature.

Gros plan sur la Vélodyssée en Aquitaine, entre Bordeaux et Hendaye.

La Vélodyssée, comment ça marche ?

La Vélodyssée, comment ça marche ?
Carine Keyvan

Inaugurée il y a un an, la Vélodyssée déroule son parcours le long de la côte Atlantique. De Roscoff, en Bretagne, à Hendaye, au Pays basque, elle se déploie sur 4 régions, 10 départements et 1 256 km, tantôt en voie partagée, tantôt en pistes cyclables ou voie vertes.

Entièrement balisé, l’itinéraire est ponctué d’établissements labellisés "accueil vélo". Pour faciliter le quotidien des cyclotouristes, hôteliers, loueurs et offices de tourismes, rassemblés sous cette bannière, donnent un coup de main aux cyclistes.

Ils mettent à disposition des anneaux pour se garer et des trousses d’urgence afin de réparer sa monture. Pour les plus organisés, il est possible de faire transporter son bagage jusqu’à la prochaine étape.

Le parcours de la Vélodyssée

Le parcours de la Vélodyssée
Carine Keyvan

Cette véloroute aménagée est rattachée à l’Eurovélo 1. Son ambition, relier les pays côtiers de l’Atlantique : Norvège, Écosse, Irlande, Pays de Galles, Angleterre, Espagne et Portugal.

La partie française réserve déjà de bonnes surprises. Point de départ, la cité corsaire de Roscoff, beauté brute de la Bretagne nord. La route longe ensuite l’ancienne voie ferrée Morlaix-Carhaix et sillonne l’intérieur des terres.

Passé Nantes, elle continue vers Royan sur 463 km, en passant par le spectaculaire passage du Gois qui rattache le continent à l'île de Noirmoutier à marée basse. 

L’itinéraire suit ensuite le littoral pour traverser la Vendée, notamment les célèbres Sables-d’Olonne, la Charente-Maritime et La Rochelle, le Marais Poitevin, les Landes et les charmants villages côtiers du Pays basque : Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, Biarritz, Guéthary (photo), Hendaye

Le Routard a expérimenté le parcours en Aquitaine.

La Gironde, côté nature

La Gironde, côté nature
Carine Keyvan

Depuis l’estuaire de la Gironde, la route suit la côte et traverse les stations du Médoc : Soulac, Hourtin, Carcans, Lacanau. On arrive ensuite sur le bassin d’Arcachon, superbe écrin de nature.

On gare son vélo pour visiter la réserve du Teich, paradis ornithologique. 319 espèces font escale dans ce parc de 120 hectares sur la route des grandes migrations de l’ouest. Les cygnes et les cigognes sont facilement au rendez-vous, mais armez-vous de jumelles pour voir les spatules ou les gorges bleues déployer leurs ailes.

La piste cyclable suit les contours du bassin, entre villages de charme et parcs ostréicoles. Incontournable, la pause huîtres-vin blanc entre deux cabanes du côté de Gujan-Mestras.

Cette petite commune compte plus de la moitié des 300 producteurs du bassin. Un musée est même consacré au mollusque. On y apprend que sous Louis XIV, elles figuraient au menu du petit-déjeuner et que les convives pouvaient en avaler jusqu’à 150 au cours d’un repas !

On flâne ensuite dans la belle cité d’Arcachon. Sur les hauteurs de la ville d’hiver, les villas fantaisistes décorées de corniches, dentelles ou gargouilles témoignent de son passé de station chic.

Enfin, à la frontière des Landes, se dresse un des joyaux de la région : la dune du Pilat (photo). 2 700 m de long sur 500 m de large et 105 de haut, un sable qui ondule comme un désert au bord de l’océan.

Les Landes, entre plages et forêts

Les Landes, entre plages et forêts
Carine Keyvan

Des pins à perte de vue, des grandes plages de sable, des kilomètres de voies protégées et plates… Les Landes sont le paradis du vélo. La topologie du département s’adapte parfaitement aux familles.

La piste traverse les stations de Biscarosse, Mimizan, Contis ou Hossegor et Capbreton, plébiscitées par les surfeurs. En chemin, on s’arrêtera pour découvrir les beautés naturelles de la réserve du courant d’Huchet, à Léon.

On délaisse la petite reine pour arpenter la forêt à pied, ou on embarque sur l’Etang de Léon pour une balade le long des rives marécageuses jusqu’au courant d’Huchet (photo). Héron pourpré, colvert, milan noir, mais aussi des mammifères, comme la loutre, le chevreuil ou le renard, peuvent pointer leur nez au cours de ces balades.

Le Pays basque, vélo et gastronomie

Le Pays basque, vélo et gastronomie
Carine Keyvan

Le plus méridional des tronçons est relativement court, son tracé n’excède pas les 50 km. Il démarre à Bayonne, où il faut s’attarder le temps de visiter la cathédrale et son cloître, et de tester quelques spécialités : du jambon, bien sûr, mais aussi du chocolat.

La région ne manque pas de villes attractives. Biarritz, rendue célèbre par Napoléon III, est de toute beauté avec ses 230 villas classées et son casino Art déco.

S’ensuit une succession de villages adorables, comme Bidart ou Guéthary, avec leurs maisons à colombages vert sapin ou sang-de-bœuf et leurs frontons de pelote basque. Attention, ici le parcours est beaucoup plus difficile que dans les Landes, il y a pas mal de dénivelé : après tout, nous sommes aux pieds des Pyrénées ! Un vélo électrique sera bien pratique afin de ne pas trop se fatiguer.

Arrivé à l’église de Sainte-Barbe, la vue sur la baie de Saint-Jean de Luz (photo) est splendide. En contrebas, de belles maisons témoignent du riche passé de cette cité baleinière. Le petit port, rempli de bateaux colorés, n’a pas perdu son charme. Les maisons du roi Louis XIV et de l’Infante sont toujours là aussi. C’est dans l’église Saint-Jean-Baptiste que le Roi et Marie-Antoinette ont célébré leurs noces.

Chez Maison Adam, la recette des macarons est identique à celle du mariage, assure-t-on. Autre gourmandise à goûter à Saint-Jean-de-Luz : le fameux gâteau basque de Pariès. Histoire de reprendre des forces, avant de faire les derniers kilomètres jusqu’à la frontière espagnole et la station balnéaire d’Hendaye.

Fiche pratique

Fiche pratique
Carine Keyvan

Pour préparer votre séjour, consultez nos guides en ligne Aquitaine et Pays basque .

Tout sur la Vélodyssée

France Vélo Tourisme

CDT de Gironde 

CDT des Landes

CDT des Pyrénées-Atlantiques

Où dormir ?

- L’émeraude des bois 
à Mimizan-Plage : Un hôtel récemment refait à neuf aux pieds des pistes… de la Vélodyssée. De 59 à 83 € la chambre double.

- Maison d’hôte Lo Rey du Lac à Hossegor. Une maison d’hôte avec 3 chambres de différentes tailles et 2 hébergements insolites (une bulle et une tente lodge). À partir de 65 € la chambre.

Trouvez votre hôtel en Gironde, dans les Landes et dans les Pyrénées-Atlantiques

 

Où manger ?

-
Le Pitey, à Arès : 1, rue des Oyats, tél. : 05 56 82 16 80. Une cuisine moderne mais gourmande au pied du camping. Jolie terrasse.

- Café de la plage chez Pierre  à Arcachon : 1, bd Veyrier Montagnères. Une institution située en bord de plage avec une vue imprenable sur l’île aux Oiseaux.

- Le Brouillarta  à Saint-Jean-de-Luz. 48, promenade Jacques Thibaud. Un resto chic situé sur la promenade avec une belle carte de produits de la mer.

- Chez Kako : 18, rue du Maréchal Harispe. Une bodega face au marché pour savourer les spécialités locales.

Texte : Carine Keyvan

Mise en ligne :

Bons Plans Voyage

Vélo et cyclotourisme - Les articles à lire