Allez à La Haye !

Allez à La Haye !
© Bas Meelker - stock.adobe.com

Siège du Parlement, la capitale « officieuse » des Pays-Bas, malgré ses 460 000 habitants, fait penser à un village paisible un peu hors du temps, où il fait bon flâner. Mais il faut surtout venir à La Haye pour ses musées exceptionnels, notamment le Mauritshuis qui abrite des tableaux mondialement célèbres de Vermeer, l’enfant du pays.

Balade dans La Haye

Pour la plupart des touristes, Hollande signifie Amsterdam. Il serait dommage d’oublier le reste du pays des tulipes, à commencer par La Haye, résidence royale depuis 1248.

Difficile d’imaginer, en déambulant dans les ruelles ou le long des canaux de cette paisible cité à 60 kilomètres au sud d’Amsterdam, qu’elle est le siège du Parlement, des principaux ministères et des ambassades étrangères. Seuls les alentours du Spui, avec ses immeubles modernes, lui donnent des airs de grande ville.

L’imposant château du Binnenhof, symbole de l’importance administrative de La Haye, trône au cœur de la vieille ville. Résidence des comtes de Hollande dès 1248, il abrite plusieurs organes officiels de l’État depuis 1815.

C’est ici que se réunirent les États généraux qui proclamèrent la création des Provinces-Unies en 1651. De nos jours, il est le siège du solennel discours du Trône annuel de la reine Beatrix.

Plus séduisants que le Binnenhof, les nombreux édifices Art nouveau de la ville méritent le coup d’œil. Ils sont le témoignage de l’opulence de La Haye au début du XXe siècle. On y trouve une importante concentration d’édifices Jugendstil, à l’instar de Barcelone, Bruxelles ou Vienne. Procurez-vous un itinéraire thématique à l’office de tourisme VVV.

La population de La Haye est particulièrement aisée. La ville offre donc de nombreuses possibilités de shopping plutôt BCBG, notamment dans le centre dans la galerie marchande De Passage ou auprès des boutiques de mode et d’antiquités de Noordeinde.

Vermeer, Rembrant, Escher, Mondrian...

Il ne faut sous aucun prétexte manquer les musées de La Haye. Véritable petit bijou, le Mauritshuis possède une très belle collection de peintures hollandaises du Siècle d’or. Il mérite à lui seul le voyage. C’est dans cette élégante demeure patricienne que vous pourrez admirer le fameux « petit pan de mur jaune » de la Vue de Delft de Vermeer, rendu célèbre par Marcel Proust dans La Prisonnière.

Autre chef-d’œuvre : La Jeune Fille à la perle du même peintre, l’un des tableaux les plus célèbres du monde ! Rembrandt est aussi de la partie avec des Autoportraits et son magnifique Homère, sans oublier Van der Weyden, Frans Hals, Paulus Potter, Memling, Rubens, Van Dyck, Jan Steen… À nos yeux, le Mauritshuis compte parmi les plus beaux musées d’Europe. Petit par la taille, grand par le rayonnement…

Dans un tout autre genre, le musée Escher in het Palais (Escher au palais) est lui aussi inoubliable. Maurits Cornelis Escher (1898-1972) fait partie des génies les plus fous et les plus singuliers de l’art visuel.

Ses tableaux sont autant de visions fantastiques, construites à partir de structures spatiales et géométriques bafouant les règles du bon sens et remettant en question les principes de la représentation.Les tableaux d’Escher nous entraînent dans un univers où tout est illusion et trompe-l’œil, un véritable délire géométrique maintes fois copié par la publicité et la BD. L’édifice étrange qui abrite le musée met bien en valeur l’univers surréaliste d’Escher.

Autre musée à voir : le Gemeentemuseum (le musée communal) et sa remarquable collection d’art. Faïences de Delft, art moderne (Picasso, Bacon, Appel…) et toute une section consacrée à Piet Mondrian vous attendent à l’intérieur du beau bâtiment conçu dans les années 30 par Hendrik Petrus Berlage, l’un des pères du modernisme hollandais.

Scheveningen, Madurodam et Delft

À quelques kilomètres du centre-ville, il est possible d’aller se promener le long de la plage ou, pour les moins frileux, faire une trempette dans la mer du Nord à Scheveningen.

Fort populaire dès les beaux jours, ce faubourg est accessible par bus. Il est agréable de flâner, un cornet de frites ou une glace à la main, sur sa promenade qui fait un peu penser à Brighton, voire de visiter son musée de Sculptures en plein air au bord de l’eau.

Tout près de Scheveningen, les enfants adorent Madurodam, un parc d’attraction ouvert dès la mi-mars, où est exposée une Hollande en miniature : des reproductions à l’échelle 1/25 reconstituent canaux, moulins, marchés aux fromages et même le port de Rotterdam ou l’aéroport de Schiphol !

Enfin, les amoureux de Vermeer et des faïences bleues et blanches iront faire un tour du côté de Delft, tout proche. Située à 20 minutes en tram de La Haye, cette petite ville de 80 000 habitants, qui a connu son heure de gloire au XVIIIe siècle grâce à ses célèbres faïences, semble un peu hors du temps avec ses vénérables bâtisses d’époque et des canaux assoupis.

On trouve les faïences de Delft dans les magasins d’antiquités (très chers) ou à l’atelier Koninklijke Porceleyne (porcelaine royale) qui en fabrique encore dans le style classique du « vieux Delft ». Les dingues de Vermeer ne manqueront pas de visiter le centre d’interprétation du Vermeercentrum qui révèle quelques secrets de ce maître de la lumière.

Quant au célèbre « petit pan de mur jaune », ils le chercheront en vain. Nul ne l’a jamais trouvé !

Fiche pratique

Dernière minute : le Mauritshuis de La Haye ferme ses portes jusqu'à juin 2014. Les chefs-d'oeuvre de sa collection seront présentés au Gemeentemuseum.

Office néerlandais du tourisme et des Congrès : www.holland.com

Office de tourisme de La Haye : www.denhaag.nl/fr.htm

Comment y aller ?

Le train à grande vitesse Thalys effectue plusieurs liaisons quotidiennes entre Paris-Nord et Rotterdam. Correspondance vers La Haye depuis la gare de Rotterdam.

Air France, KLM et Transavia relient plusieurs aéroports français à Amsterdam-Schiphol et à Rotterdam. Possibilités de transfert depuis ces aéroports.

Où dormir ?

Ibis Hotel : Jan Hendrikstraat 10. Tél. : 070/318-43-18. www.ibishotel.com. Hôtel de chaîne mais bonne affaire compte tenu du prix assez élevé des hôtels à La Haye. Confort remarquable. Doubles de 69 à 99 €.

Où manger ?

Boterwaag : Grote Markt 8a. Tél. : 070/365-96-86. www.zwarteruiter.nl/pages/boterwaag.php. Dans une ancienne fabrique de beurre de 1681, un agréable café-resto dans une grande salle avec colonnades et murs de briques. Grand choix de bières et plat du jour autour de 10 €. Très sympa et animé.

Comment se déplacer ?

De La Haye à Delft : tramway n°1, 20 minutes de trajet.
De La Haye à Madurodam et Scheveningen : tramway n°9 et bus n°22.

Liens utiles

Mauritshuis
www.mauritshuis.nl

Escher in het Palais
www.escherinhetpaleis.nl

Gemeente Museum
www.gemeentemuseum.nl

De Passage
www.depassage.nl

Madurodam
www.madurodam.nl

Scheveningen
www.scheveningen.nl

Ville de Delft
www.delfttoerisme.nl

Porcelaine royale de Delft
www.royaldelft.com/english.html

Vermeercentrum
www.vermeerdelft.nl

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Amsterdam Les articles à lire

Voyage Amsterdam

Bons Plans Voyage

Services voyage