Le Belize, cocktail tropical

Le Belize, cocktail tropical
Copyright 2010 - Tony Rath/tonyrath.com

« Si le monde avait des extrémités, le Honduras britannique serait l'une d'entre elles », écrit Aldous Huxley en 1934. « Il ne conduit nulle part et ne se trouve sur aucun chemin ». Même rebaptisé Belize depuis 1973, le pays n’est guère plus connu aujourd’hui ! « Ça se trouve où ? » est en général la première question posée au voyageur en partance ou revenant de cette destination. Ce « micro-État », écrasé par le Mexique et enserré par le Guatemala, n’est pas facile à repérer sur une mappemonde : deux fois plus petit que la région Midi-Pyrénées, il compte environ 310 000 habitants… moins que Toulouse.

Pourtant, le Belize abrite une grande richesse naturelle et culturelle : une immense barrière de corail, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ; des temples mayas cachés dans la jungle ; des réserves pour jaguars ou singes hurleurs ; une fantastique mosaïque humaine (Créoles, Mayas, descendants d’esclaves noirs ou de pirates anglais, Chinois, etc.). Tour à tour dans la peau du commandant Cousteau et d’Indiana Jones, partez explorer « le secret le mieux gardé de Mère Nature » !

Texte : Stéphanie Condis

Mise en ligne :

Belize Les articles à lire

Les Anglais, qui l’occupèrent jusqu’en 1981, l’appelaient Honduras britannique. Drôle...

Voyage Belize

Bons Plans Voyage

Services voyage