Les grands sites et temples mayas

Tikal au Guatemala © Matyas Rehak - Fotolia

Chichén Itzá, le site archéologique maya le plus célèbre, dans le Yucatán, attire 2 millions de visiteurs par an, Tulum 1 million, Palenque 750 000. À contrario, certaines cités, malgré l’emprise qu’elles exercèrent en leur temps et la monumentalité de leurs constructions, demeurent ignorées de tous – quasi inaccessibles, ou même encore à découvrir sous la terre accumulée par les siècles et la forêt tropicale.

Une récente campagne de recherches utilisant la télédétection par laser vient d’ailleurs de révéler une réalité ahurissante : sous la dense canopée du Petén sommeille un nombre de villes et de structures bien plus considérable (60 000 !) que ce que les archéologues ont jamais imaginé. Un trésor qu’il faudra bien encore un siècle pour explorer.

Texte : Claude Hervé Bazin

Les articles à lire

Bons Plans Voyage