Cuisine, gastronomie et boissons Suisse

Cuisine

On mange très bien en Suisse. Admettons toutefois, sans tomber pour autant dans la guerre des nationalismes, qu’on mange mieux en Suisse romande et au Tessin qu’en Suisse alémanique. Parce que la cuisine romande est inspirée par la cuisine française ; la cuisine tessinoise par la cuisine italienne, alors que la cuisine alémanique est d'origine germanique.

Quelques recettes régionales suisses

- La fondue : véritable institution nationale ; fromage fondu servi dans un caquelon et qu'on déguste en l'enrobant autour d'un morceau de pain piqué au bout d'une fourchette. On la sert souvent « moitié-moitié » (50 % de gruyère bien fait, 50 % de vacherin fribourgeois). Mais parfois aussi « pur vacherin », presque tiède et avec des morceaux de pommes de terre.
- La raclette : demi-meule de fromage traditionnellement fondue devant un feu de bois (ou devant un gril spécial), raclée avec un grand couteau plat et que l'on sert avec de petites pommes de terre (sans charcuterie).
- La croûte au fromage : un morceau de pain rassis garni d'une sérieuse couche de fromage, avec incorporation de lait, de beurre, de farine et d'un peu de vin blanc, le tout fondu au four.
- Les röstis : galette de pommes de terre râpées, dorées dans une poêle.
- L'émincé à la zurichoise : émincé de veau et de rognon dans une sauce à la crème avec du vin blanc et des champignons. Nombreuses variantes.
- Le papet vaudois : mélange de poireaux et de pommes de terre servi avec une saucisse aux choux. C'est un plat d'hiver.
- Le Bölletünne : tarte à l'oignon avec des lardons, de la crème acidulée, des œufs et du cumin.
- La viande des Grisons ou du Valois : viande de boeuf maigre salée, épicée et séchée.
- La potée valaisanne : potée de lard salé et fumé avec des raves, du chou, des poireaux et des pommes de terre.
- La busecca : potage tessinois à base de tripes et de pesto (basilic).
- Les malakoffs : beignets de gruyère salé, où l’on trouve également de l’œuf, du vin blanc et du kirsch (spécialité vaudoise).
- La tourte de Zoug : génoise avec une crème au beurre et au kirsch.
- La longeole : saucisse composée de viande de porc et de fenouil (spécialité du canton de Genève).
- Le pain de poires : croustade farcie avec une pâte de poires cuites dans du vin rouge, des figues, des pruneaux secs, des dattes et un mélange d'amandes, de noix et de noisettes.

Chocolat

On ne saurait évoquer la gastronomie helvétique sans parler de chocolat, symbolisé par la barre crénelée de Toblerone.

Il existe grosso modo deux variétés de cacao : le criollo, principalement cultivé en Amérique du Sud, et le forestero, qui vient d'Afrique occidentale.

Faut-il autoriser l'utilisation de graisses végétales (meilleur marché et moins sensibles à la chaleur) en lieu et place du beurre de cacao ? Le gouvernement suisse a répondu oui, ce qui en a choqué plus d'un, et l'Europe lui a emboîté le pas.

Il existe 18 fabricants regroupés dans l’association Chocosuisse. Vous trouverez le chocolat industriel, fort bon, à meilleur prix dans les grandes surfaces. Les chocolats de Migros - dont les noms ressemblent (phonétiquement) à ceux des grandes marques (Suchard, Lindt, Cailler, Nestlé...) - sont spécialement avantageux, à qualité presque égale.

Vins suisses

Les vins suisses ne sont pas des vins de garde. Leur exportation est confidentielle, en raison principalement de leur prix. La gande majorité des vignes se trouve en Suisse romande.

- Les vins blancs sont souvent remarquables. Ils sont issus du chasselas surtout (la Suisse est l'un des rares pays à le vinifier), mais aussi du sylvaner (Johannisberg en Valais), du riesling, des pinots gris et blanc, ou encore du chardonnay. Quelques spécialités valaisannes à ne pas manquer, si vous avez la chance de vous en faire proposer : l'amigne, la petite arvine et l'humagne blanc. Genève est certainement le meilleur « laboratoire » côté innovation.

- Les vins rouges proviennent surtout du gamay et du pinot noir, mais aussi du merlot (au Tessin surtout, un peu à Genève). Il faut absolument goûter un humagne rouge valaisan ou, mieux encore mais nettement plus rare, un cornalin.

Attention sur la route : pas plus de 0,50 g/l au volant, voire carrément 0 pour les nouveaux conducteurs : les contrôles sont fréquents !

Les eaux minérales suisses

Principales marques d’eaux minérales suisses : Henniez, Aproz, Valser... La Suisse propose également une curiosité : une boisson gazeuse à base de lactosérum (le petit-lait) et de plantes, commercialisée depuis 1952 sous le nom de Rivella, et à la recette évidemment tenue secrète. Il en existe plusieurs variétés (bleue, rouge et verte).

Absinthe et eaux-de-vie

Il semble bien que la fameuse fée verte soit née en Suisse. En tout cas, la toute première distillerie d'absinthe a été créée dans le Val-de-Travers. Depuis 2005 et la levée de presque un siècle d'interdiction, c'est à nouveau dans le Val-de-Travers que se concentrent les distilleries d'absinthe (une vallée où on a toujours distillé clandestinement...). Si on distille également des fruits (notamment des poires Williams) un peu partout en Suisse, le Valais s'est fait une vraie spécialité de l'abricotine.

Bons Plans Voyage Suisse

Services voyage



Forum Suisse

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Suisse

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Suisse

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Suisse

Agenda Suisse

Suisse Les articles à lire