Traditions et coutumes Finlande

Sauna

De la théorie...

Le sauna endosse bien des rôles ici : hygiénique, sanitaire, mais aussi social. Le sauna, c’est comme la table en France : les Finlandais s’y retrouvent pour discuter – et, autrefois, les femmes y accouchaient !
C’est un lieu de paix où il est très mal vu de jurer, de se quereller ou même de parler fort. Un sauna réunit la famille (dès le bas âge), les amis, les sportifs d'une même équipe, les relations de travail... Il n’est mixte qu’en famille ou entre amis proches. Être invité au sauna par une connaissance finlandaise n’implique aucune connotation libidineuse : c’est une marque d’estime et d’amitié.

On trouve un sauna dans tous les bâtiments finlandais ou presque, y compris les entreprises.

Alors, prêt pour l’aventure ? Consciencieusement douché, vous entrez dans une petite pièce munie de gradins à claire-voie, tout en bois. Au sol, un poêle sur lequel chauffent de grosses pierres. En bas, la température atteint les 70 °C, on vous propose de monter. Sur le premier gradin, il fait encore plus chaud. Vous vous y asseyez sur votre serviette (détail important ! et vous devrez aussi l’utiliser, et toujours du même côté, pour vous asseoir sur le banc du vestiaire). Pour activer la sudation, vos hôtes se fouettent le corps avec des bouquets de rameaux de bouleau (vihta). C’est traditionnellement à la Saint-Jean que l’on prépare la vihta qui va sécher pendant l’été et se conserve plusieurs mois, voire plusieurs années.

Le temps passe. Non sans mal, vous vous habituez à la chaleur et à la rude caresse du bouleau, et l’on vous invite alors à monter sur le deuxième et dernier gradin. Trempé de sueur, vous jetez un coup d’œil au thermomètre accroché tout en haut, qui atteint allègrement 90 °C. Vous vous demandez ce que vous êtes venu faire dans cette galère, quand l’un de vos hôtes vous suggère un peu de löyly. Devant votre air perplexe, il prend une louche et la remplit d’eau... qu’il jette sur les pierres brûlantes ! Un nuage de vapeur, réfléchi par les murs, vous enveloppe, vous brûle la peau, vous fait suffoquer.
Il est maintenant temps de sacrifier au rituel de l’avantouinti : sortir, dans le plus simple appareil, et de descendre l’escalier de bois jusqu’au ponton... et piquer une tête dans le lac. La sensation n’est pas aussi terrible que vous le craigniez : passé le premier choc, le corps, gorgé de chaleur, est un peu sensible au froid. Vous retournez sur le gradin du haut pour y reprendre une bonne suée... avant de replonger.

Mieux vaut s’en tenir à 2 cycles, surtout si l’on n’est pas habitué.
Après votre sauna, descendez donc sur le rivage ; relaxé comme jamais, dans le grand silence du crépuscule, vous vous sentirez en communion avec la nature qui vous entoure.

... à la pratique...

Voilà pour la théorie ! En pratique, chacun fait comme il veut et comme il peut, dans l’ordre qu’il souhaite. Certains ne restent que 5 mn et s’en tiennent là, d’autres 30 mn et reviennent... L’essentiel est de se sentir bien, de se détendre.

Évitez le sauna en cas de problèmes cardiaques ou d’hypoglycémie. Et si vous y allez avec des enfants, assurez-vous que les très jeunes restent tout en bas et boivent beaucoup ; les bébés (à partir de 6 mois) pourront être placés dans un baquet etrégulièrement aspergés. Dans tous les cas, attention à ce que votre progéniture ne touche ni le poêle ni les pierres !

La plupart des hôtels disposent d’un ou de plusieurs saunas. Son utilisation est en général comprise dans le prix de la chambre.
Dans les campings et les AJ, au contraire, il faut la plupart du temps payer un supplément (autour de 20-30 €/h).

Sisu

On pourrait traduire grossièrement le mot sisu par « persévérance », mais c'est bien autre chose. C'est le cœur de l'âme finlandaise, l'acharnement placide et patient qui permet de survivre sur une terre pauvre et gelée 6 mois de l'année, cette force tranquille et obstinée qui a permis à un petit peuple de glorieusement tenir tête à l'ours russe, puis à l'ogre soviétique. C'est tout ce qui a permis au peuple finlandais, contre vents et marées, de conserver une identité bousculée par l'histoire.
Il y a le bon sisu, qui permet à l'individu de se surpasser, et le mauvais sisu, qui se manifeste par un entêtement aveugle et un orgueil mal placé.

Les Finlandais caricaturent parfois leur culture par une formule lapidaire : « Sauna, sisu et Sibelius. »

Savoir-vivre et coutumes

Côté villes

- Il est rare qu'un Finlandais vous ouvre la porte de sa demeure. Si ça vous arrive, c'est un très grand honneur.

- Soyez impérativement à l'heure. Un quart d'heure de retard serait une insulte à vos hôtes.

- C'est toujours à la maîtresse de maison que l'on offre le petit cadeau. Restez dans les classiques : fleurs (la coutume veut que l’on déballe le paquet avant d’entrer, pour offrir les fleurs sans papier), chocolats, vin (français, c'est encore mieux).

- Il est d'usage pour les dames d'apporter une paire de chaussures de rechange. En effet, tout le monde se déchausse et les chaussures sont généralement entreposées à l'entrée. Les hommes, quant à eux, restent souvent en chaussettes ! Il est probable que vos hôtes n’oseront pas vous en prier, alors pensez-y par vous-même, votre geste sera très apprécié.

- À l'entrée de la plupart des lieux publics, vestiaire payant et parfois obligatoire. Si vous avez un veston habillé, vous pouvez le garder, mais aucun portier de night-club ne laisse entrer avec un blouson. En revanche, pas de problème avec un gros pull-over jeté négligemment sur les épaules. On ne cherche pas à comprendre et l'on s'exécute ; en Finlande, on ne discute JAMAIS les règlements ni les consignes.

- Il est plutôt mal vu de couper la parole à quelqu’un. Il est même de bon ton d’attendre 1 ou 2 secondes avant de répondre, car il est possible que votre interlocuteur n’ait pas fini sa phrase.

Côté champs

- En Finlande, on a le droit de marcher, skier et même camper sur n'importe quel terrain (sauf les réserves naturelles, les plages et les espaces publics), pourvu qu'on ne piétine pas les champs cultivés et qu'on ne trouble pas l'intimité du propriétaire, cela impliquant que l'on reste à distance raisonnable des habitations. C'est particulièrement vrai pour les chalets de vacances, surtout côté lac (auquel l’occupant accède souvent par un sentier) : dans cette zone, un Finlandais ne tolérera ni de voir ni d’entendre ses voisins, qui doivent respecter une distance minimale de 100 m et éviter tout bruit portant un tant soit peu. Respectez impérativement les panneaux indiquant une propriété privée, « Yksityisalue » (en finnois) ou « Privatområde » (en suédois).

- Lorsque vous passez la nuit dans un refuge et utilisez du bois pour vous chauffer, pensez à toujours le remplacer. Une hache est à disposition à cet effet. Ne pas le faire est grossier. Ne laissez aucun déchet : remportez systématiquement toutes vos ordures non compostables ou brûlables.

- La cueillette des baies et des champignons est autorisée. Mais qui dit droit dit devoir : celui de respecter une nature rendue fragile par la courte durée de l'été. Pas question de causer le moindre dommage aux plantes ou aux animaux, de conduire hors piste ni de jeter le plus petit déchet à terre ou dans l'eau. Pas question d'allumer un feu ni de ramasser du bois sans l'accord du propriétaire. Les chiens doivent être tenus en laisse du 1er mars au 1er août, pour laisser les bestioles sauvages se reproduire en paix.

- Enfin, il est strictement interdit de pénétrer dans les zones naturelles protégées, repérées par les panneaux « Luonnon suojelualue » (en finnois) ou « Natur skyddsområde » (en suédois).

Voyage Finlande

Bons Plans Voyage Finlande

Services voyage



Forum Finlande

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Finlande

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Finlande

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Finlande

Finlande Les articles à lire