Helsinki, 5 raisons d’y aller

Helsinki, 5 raisons d’y aller
Helsinki © Scanrail - stock.adobe.com

Capitale de la Finlande, Helsinki conjugue à merveille urbanisme et nature. Quelques minutes suffisent pour quitter le fourmillement de cette métropole portuaire de 620 000 habitants et savourer la quiétude d’un parc ou d’une petite île. Facile à visiter à pied, c’est une ville idéale pour un city break dépaysant en terre nordique, à 3 h d’avion de la France. Au programme : design et gastronomie, découverte de la forteresse maritime de Suomenlinna, détente au sauna et vie nocturne animée…

Découvrir le design finlandais

Découvrir le design finlandais
The Aalto House © Juho Kuva - Visit Finland

On évoque souvent le design danois, suédois… mais n’oublions pas le design finnois ! Il occupe une place très importante dans la vie des Finlandais. Helsinki a d’ailleurs été élue capitale du design mondial par l’Unesco en 2012 et Ville créative de design en 2014. Pour une introduction au design finlandais digne de ce nom, on passe la porte du Design Museum. Fondé en 1873, c’est l’un des plus anciens du monde.

Les intérieurs des maisons, bars, boutiques et restaurants sont ici des cocons, aussi cosy que séduisants. Une raison à cela : on y passe beaucoup de temps, car les hivers sont rudes ! Étroitement lié à la nature, le design finlandais se veut à la fois pratique et esthétique. Le maître-mot : fonctionnalisme. L’architecte et designer Alvar Aalto (1898-1976) en est une figure emblématique. À Helsinki, on peut visiter sa maison The Aalto House, jeter un œil à sa remarquable librairie Academic Bookstore ou encore découvrir la boutique de sa marque Artek. De nos jours, la relève est assurée par des designers toujours plus créatifs, comme le couple Henrik Enbom et Isa Kukkapuro, portés sur le trash design. L’idée : transformer les objets du passé en objets fonctionnels du futur, beaux et écolos !

Pour faciliter notre découverte du design finlandais, la ville a mis en place le Design District. Une brochure dédiée avec un plan, gratuite, rassemble 220 adresses (restaurants, hôtels, galeries, boutiques…), dans 25 rues de plusieurs quartiers.

Parmi elles, les boutiques de marques finlandaises emblématiques, comme Marimekko. Fondée en 1951 par Maija Isola, elle décline vêtements, vaisselle et linge de maison aux motifs originaux (le plus connu étant « Unikko », des coquelicots clinquants). On retrouve la marque jusque dans les rayons du grand magasin Stockmann. Un véritable temple du shopping haut de gamme que ce joyau de l’Art nouveau construit en 1930. Lokal et TRE sont deux autres boutiques très chouettes pour des emplettes design à des prix accessibles.

Enfin, chaque année en septembre a lieu le festival Helsinki Design Week. Pendant une semaine, musées, marchés et boutiques sont le théâtre de quelque 250 animations : installations, expositions, ateliers… Prochaine édition du 6 au 16 septembre 2018.

Prendre le large vers les îles et Suomenlinna

Prendre le large vers les îles et Suomenlinna
Forteresse de Suomenlinna © toshket - stock.adobe.com

Dans cette capitale de 620 982 habitants, la nature est omniprésente. La preuve : les espaces verts occupent un tiers de sa surface. Parmi eux, le majestueux parc central Keskuspuisto.

Et n'oublions pas les îles, très nombreuses ! L’archipel d’Helsinki en compte 330 exactement. L’été, les Finlandais adorent s’y rendre pour passer une journée à la plage, pique-niquer, se balader… Certaines sont desservies quotidiennement par un bac du matin jusqu'à tard le soir. C’est le cas de la forteresse maritime de Suomenlinna, une base navale construite en 1748 répartie sur six îles.

Hier vouée à protéger la rade d’Helsinki alors qu’elle appartenait encore au Royaume de Suède, elle est aujourd’hui l’un des sites les plus visités de Finlande. La Porte du roi et les canons s’imposent en symboles. Depuis 1991, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Pour la rejoindre, direction la place du marché d’Helsinki. La traversée dure un quart d’heure. À peine débarqués, on se laisse envoûter par l’endroit, paisible et mystique. L’été, quand le soleil ne se couche plus (le fameux soleil de minuit, qui contraste avec la nuit polaire de l’hiver !), le dernier ferry de la journée ne repart qu’à 2 h du matin. Voilà qui nous laisse du temps pour découvrir les six petites îles et profiter de leurs restaurants (dont le café Piper, ouvert depuis 1928), de leurs musées et de la plage de Kustaanmiekka, adorable.

Qu’on ne s’y trompe pas, Suomenlinna ne se réduit pas au tourisme. Elle abrite aussi une petite communauté de 800 résidents, qui vivent ici à l’année. Parmi eux, des artistes, venus trouver ici l’inspiration, comme Ona Kamu, actrice, musicienne et compositrice finlandaise.

Se relaxer dans un sauna

Se relaxer dans un sauna
Piscine d’Yrjönkatu © Visit Finland

Devinette : comment dit-on « sauna » à Helsinki ? Eh bien « sauna », justement. Employé dans le monde entier, ce mot vient à l’origine du finnois. Il faut dire qu’ici, c’est un sport national : la Finlande compte 2 à 3 millions pour 5,4 millions d’habitants…

Les Finlandais le fréquentent fidèlement depuis leur plus jeune âge (certains y sont même nés). Un moment de détente, qui crée du lien avec les autres. Évidemment, Helsinki honore cette tradition. On ne va pas y couper !

Löyly est l’un des derniers saunas publics en date. Il prend place dans un magnifique bâtiment en bois, construit en 2016 face à la mer Baltique, dans le quartier Hernesaari. Après avoir profité du sauna au bois ou à la fumée, on prend volontiers un café. Quelle vue ! On n’hésite pas à rester déjeuner (ou à bruncher, le week-end) : dans les assiettes, une excellente cuisine finlandaise. Mention spéciale pour la soupe de poisson de Jasper et les gaufres aux chanterelles du brunch…

Un autre sauna qui vaut le détour, ou plutôt une piscine : Yrjönkatu, dont l’architecture est remarquable. Inaugurée en 1928, elle a pendant longtemps été la seule du pays. On a le choix ici entre sauna chauffé au bois ou sauna électrique. Attention, le site est fermé en été. On y vient toutefois plus pour la piscine que le sauna (jours différents pour hommes et femmes). Citons aussi Kotiharju, seul sauna de quartier encore chauffé au bois.

Dans le « nouveau » quartier de Kalasatama (port de pêche), il en est un peu plus secret, beaucoup moins conventionnel et infiniment plus rustique : Sompasauna. Mini et gratuit, il est entretenu par des bénévoles. Un endroit alternatif (femmes et hommes s’y côtoient, nus en général) pour ceux qui aiment les expériences insolites, (très) loin des circuits touristiques. Après les 100 degrés du sauna, on pourra directement plonger dans la mer Baltique…

Il existe même un Sauna day à Helsinki. Un peu comme les journées du patrimoine, version sauna : à cette occasion, des saunas habituellement fermés au public ouvrent leurs portes à tous. Prochain en date : le 9 mars 2019.

Goûter à la cuisine finlandaise

Goûter à la cuisine finlandaise
Restaurant Shelter © Aurélie Michel

La scène culinaire locale est en plein essor et les bonnes petites adresses ne manquent pas.

À l’honneur, des produits frais et locaux, venus de la mer, des lacs et, bien sûr, des forêts. Parmi les chouchous, le poisson (dont le fameux hareng, évidemment), le gibier et les champignons. Et, bien sûr, les baies ! Pour ne citer qu’elles, les airelles, qui se conjuguent aussi bien au salé qu’au sucré. En glace, c’est un délice.

Pour un déjeuner sur le pouce, rendez-vous au marché, place Kauppatori, sur le front de mer. Très populaire, il attire même le président de Finlande, qui vient parfois y prendre son café le matin. On y déguste notamment du poisson on ne peut plus frais : il vient d’être pêché ! Si on a encore faim, on se rend au marché couvert, juste à côté. On trouvera bien une tartine de pain de seigle au saumon mariné et à l’aneth à se mettre sous la dent… En parlant de saumon, le Café Story, au centre du marché couvert, en sert une version délicieuse.

Autre petite adresse appréciée des locaux, non loin de là : le café Ursula, au pied du parc Kaivopuisto. La vue est un régal : un véritable face à face avec la mer Baltique et l’archipel d’Helsinki. Toujours au plus près de la mer, on s’en va aussi goûter les brioches à la cannelle tout juste sorties du four du Café Regatta. Et le soir venu, on se réfugie dans l’un de ces restaurants branchés aux lumières tamisées, comme le Shelter, une bonne adresse pour dîner, tant en amoureux qu’avec un groupe d’amis.

Au moment des fêtes de fin d’année, c’est le marché de Noël qui nous régale. Ses jolies cabanes couleur pastel proposent notamment du bon glögi (vin chaud d’ici, qui peut aussi être préparé avec du jus de fruits ou de baies), accompagné de quelques gâteaux secs aux épices, les fameux Piparkakut, aux jolies formes. La tradition veut qu’on y plonge des amandes et des raisins secs. Chaque année, le marché de Noël invite un restaurant de renom à ouvrir son pop-up (Grön, en 2017).

Pour rapporter chez soi un souvenir gourmand, rendez-vous au sous-sol du grand magasin Stockmann : une véritable caverne d’Ali Baba.

Côté événement, le festival culinaire Taste of Helsinki nous invite, quelques jours en juin, à déguster les plats des meilleurs restaurants du pays. Helsinki a également imaginé le Restaurant Day (en février, mai, août et novembre). Un concept pour le moins original : le temps d’une journée, tout le monde peut s’improviser restaurateur.

Faire la fête avec les Finlandais

Faire la fête avec les Finlandais
Café Mattolaituri © Juho Kuva - Visit Finland

Helsinki est une fêtarde et ce quelle que soit la température extérieure. Si les Finlandais paraissent relativement calmes et réservés au premier abord, ce n’est bien là qu’une apparence… Dans les restaurants et les bars, c’est une autre histoire. 

Pour expérimenter Helsinki by night, on peut commencer par aller boire un verre sur la terrasse très courue du Mattolaituri, face à la Baltique. Le café Mockba (jumeau avec le Corona) est, quant à lui, culte, dans la capitale finlandaise. Il appartient aux frères Kaurismäki, les célèbres cinéastes également très connus dans le monde de la nuit. Discours officiels de l’époque de l'URSS en guise de fond sonore, objets kitsch… l'ambiance soviétique est garantie dans ce bar que l’on croirait sorti de l’un de leurs films, le désopilant Leningrad Cow-Boys. Dans un autre genre, pour siroter un bon cocktail avec vue, rendez-vous à l’Ateljee Bar, sur le toit-terrasse d’un des plus hauts immeubles d’Helsinki. La vue sur la capitale y est incroyable et encore plus depuis les toilettes !

En soirée, on file dans un bar à karaoké… c’est qu’on aime chanter, à Helsinki ! Il n’est pas rare d’y croiser des people finlandais, comme au légendaire Pataässä. On écoutera aussi les Finlandais pousser la chansonnette dans le très douillet Restroom, qui a pris place dans d’anciennes toilettes publiques.

Helsinki, c’est aussi 5 salles de musique live, dont l’excellente Tavastia (rock), mais aussi de nombreux night clubs comme le We Got Beef (skate, street art et mode sont au rendez-vous) ou encore le Kaivohuone (plus ancien établissement de nuit du pays). Et, vous verrez, les nuits d’Helsinki sont des plus animées – et arrosées – surtout le week-end et en été, quand le soleil ne se couche (presque) pas !

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Finlande en librairie.

Consulter notre guide en ligne Finlande

Office de tourisme d’Helsinki

Office de tourisme de Finlande

Comment y aller ?

Plusieurs vols directs quotidiens Paris CDG-Helsinki avec la compagnie Finnair (durée : 2 h 55) et depuis Nice en été. Trouvez votre billet d’avion.

Où dormir ?

- Hostel Diana Park : Uudenmaankatu 9. Dans un bel immeuble du design district, en plein centre, une AJ agréable avec double et dortoirs, à l’accueil convivial. Dortoirs (4-8 lits) 29-33 €, doubles 70-75 € ; petit déj 7 €.

- Hôtel F6, Fabianinkatu 6. Dans la catégorie chic, un boutique-hôtel élégant au cœur de la capitale. Chambres à la déco moderne et excellent petit déjeuner. Doubles à partir 175 €.

Trouvez votre hôtel à Helsinki

Où manger ?

- Kauppatori : sur la place du marché, on trouve des petits restos et des étals de fruits et légumes pour se restaurer de produits frais à bons prix.

- Café Ursula : Ehrenströmintie 3. En bord de mer, en lisière du parc de Kaivopuisto, une bonne adresse pour déjeuner ou prendre un brunch. Plats 15-25 €.

- Café Regatta: Merikannontie 10. Près du monument Sibelius et du port de plaisance, un petit chalet rouge à la déco un rien foutraque, avec une terrasse au bord de l’eau. Sandwichs et gâteaux appétissants et très abordables.

- Grön : Albertinkatu 36. Une excellente table pour déguster une cuisine d’inspiration locale particulièrement inventive. Plutôt chic. Compter 50 € pour un repas.

- Shelter : Kanavaranta 7. Un resto branché à la déco résolument contemporaine. La cuisine fait la part belle aux produits de la mer, aux baies et aux herbes. Menus 42-55 €.

Où prendre un verre ? Où sortir ?

- Ateljee Bar : Yrjönkatu 26. Un bar très populaire – mais assez cher – sur la terrasse de l’Hotel Sokos Torni, au 12e étage. Magnifique vue sur la ville et la mer.

- Café Mockba : Eerikinkatu 11. L’un des bars des célèbres frères Kaurismäki, également propriétaires du bar voisin, le Corona. Ambiance URSS années 1970, entre le ringard et le décalé. Bref, un décor de film… des frères Kaurismäki ! Clientèle étudiante et bohème.

- Tavastia : Urho Kekkosenkatu 4-6. La salle de concerts rock la plus connue de la ville. Super programmation et ambiance.

- On the Rocks : Mikonkatu 15. Des concerts 3 ou 4 fois par semaine au sous-sol, du rock surtout, mais aussi pop et métal.

- We Got Beef : Robertinkatu 21. Super ambiance le week-end, au rythme du DJ ou des concerts.

- Pataässä : Snellmaninkatu 13. Ce bar-karaoké est une institution d’Helsinki. Chaude ambiance.

- Kaivohuone : Isopuistotie 1. Au cœur du Kaivopuisto, une autre institution locale fréquentée par les jeunes, même si c’est la boîte la plus ancienne du pays !

Où acheter du design ?

- Artek : Keskuskatu 1. Avis aux fans de design ! On y trouve la série complète des créations d’Aalto pour l’aménagement de la maison, mobilier compris.

- Marimekko : Mikonkatu 1. Une référence dans le monde de la mode en Finlande (vêtement, linge de maison et accessoires), mais aussi dans le monde entier. Incontournable.

Où aller au sauna ?

- Sauna de Kotiharju : Harjutorinkatu 1. Dernier sauna public entièrement chauffé au bois.

- Löyly : Hernesaarenranta 4. Sauna moderne et chauffé au bois, à l’architecture unique et construit dans un esprit écolo. Les lattes de pin permettent d’observer la mer, sans être vu.

- Sompasauna : sauna alternatif tenu par des volontaires dans le quartier de Kalasatama. Pour une expérience très locale.

- Yrjönkatu : cette superbe piscine de 1928 abrite deux saunas. Jours séparés pour hommes et femmes car on peut s'y baigner dans le plus simple appareil.

Texte : Aurélie Michel

Mise en ligne :

Finlande Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage