La Suisse, vue du train

Gotthard Panorama Express : train et bateau, de Lucerne à Lugano

Gotthard Panorama Express : train et bateau, de Lucerne à Lugano
Gotthard Panorama Express à Flüelen © SBB - Swiss Travel System - Dominik Baur

Le plus récent des trains panoramiques suisses (il a été lancé en 2017) est celui qui nous fait remonter le plus loin dans le temps, aux origines mêmes de la Confédération helvétique.

Le Gotthard Panorama Express, qui relie Lucerne à Lugano, traverse en effet le berceau de la Suisse sur le lac des Quatre-Cantons, où se trouve la prairie du Grütli. C’est ici qu’aurait été prononcé, au 13s, le serment des conjurés contre les Habsbourg, qui donna naissance au pays. Et, puisque nous sommes en terre de légende, c’est également dans cette région que Guillaume Tell se serait illustré par ses exploits.

Autre particularité du Gotthard Panorama Express : son itinéraire combine les deux moyens de transports rois de la Suisse, le bateau à vapeur et le train, mais aussi deux sites mythiques du pays, le lac des Quatre-Cantons et le tunnel du Saint-Gothard, qui désenclava la région à la fin du 19e siècle.

Dernière spécificité de ce train, il relie deux régions très contrastées, donnant à voir deux visages différents de la Suisse : d’un côté Lucerne et les Quatre-Cantons, germanophone et traditionnelle ; de l’autre, le Tessin, la Suisse italienne, à la douceur toute méditerranéenne.

Entre temps, le voyage de 182 km aura duré 5 h 15 (2 h 45 en bateau et 2 h 30 en chemin de fer), et le Gotthard Panorama Express aura emprunté 22 ponts, l’ancien tunnel du Gothard et 443 autres tunnels, dont 5 tunnels hélicoïdaux et 2 circulaires qui permettent de voir, par exemple, une église (à Wassen) sous trois angles différents.

Le parcours du Gotthard Panorama Express

Le parcours du Gotthard Panorama Express
Bateau à vapeur sur le lac des Quatre-Cantons © Switzerland Tourism - Alain Kalbermatten

Au départ de Lucerne, le voyage débute sur l'eau à bord d'un bateau à vapeur qui traverse le lac des Quatre-Cantons jusqu’à Flüelen, donnant à voir les superbes paysages de montagne de la Suisse centrale, dont les monts Pilatus et Rigi, emblèmes de la région.

Le bateau fait escale aux principales villes du lac (Weggis, Vitznau, Gersau, Brunnen…), mais aussi au site historique du Grütli où les représentants des cantons primitifs ont prêté le serment à l’origine de la Confédération.

Autres lieux à voir : la pierre de Schiller, en hommage au poète allemand auteur du drame « Guillaume Tell » et, justement, la chapelle de Tell, commémorant les exploits du héros légendaire suisse.

Arrivés à Flüelen, les voyageurs quittent le bateau de croisière pour le train panoramique. Et c’est parti pour la traversée du mythique massif du Saint-Gothard… en empruntant le pharaonique tunnel de 15 km construit  à la fin du 19e siècle. Depuis l’ouverture du nouveau tunnel de 57 km, le Panorama Express est désormais le seul train à utiliser l’historique voie souterraine du Gothard.

Bellinzone © Switzerland Tourism - Roland Gerth

De l’autre côté de la montagne, le village d'Airolo sert de prélude aux vallées verdoyantes du Tessin, la Suisse italienne, bordées d’imposantes parois rocheuses d’où dévalent, par endroits, des cascades. Une heure plus tard, le Gotthard Panorama Express rejoint la plaine et fait une halte en gare de Bellinzone, chef-lieu du canton, d’où l’on aperçoit la silhouette des châteaux classés à l’Unesco.

Il est temps d’arriver à Lugano, au bord du lac du même nom. Dominée par les monts en forme de pain de sucre San Salvatore et Bré, la cité dégage une irrésistible atmosphère méridionale avec ses palais et ses parcs aux essences méditerranéennes. L’Italie n’est qu’à quelques kilomètres de distance.

Plus d’infos sur le site du Gotthard Panorama Express et de Suisse Tourisme.

À noter : les wagons de 1re classe sont équipés de baies vitrées panoramiques. Le Gotthard Panorama Express est gratuit avec le Swiss Travel Pass (réservation obligatoire avec supplément de 12 CHF à 24 CHF). Il n’est pas obligatoire de parcourir le trajet dans son intégralité ou en une seule fois, car des arrêts sont possibles dans les différentes gares du parcours. Le trajet peut se faire dans les deux sens.

Lucerne et Lugano : deux visages de la Suisse

Lucerne et Lugano : deux visages de la Suisse
Lucerne © Switzerland Tourism - Ivo Scholz

Est-on dans le même pays ? Les deux terminus du Gotthard Panorama Express ont beau arborer la bannière helvétique, ils n’appartiennent pas moins à deux espaces culturels aussi différents que contrastés. Ainsi, à Lucerne, on parle allemand, tandis qu’à Lugano, on vous répondra en italien.

Lucerne, au cœur de la Suisse, semble sortir d’un conte de Grimm. Posée au bord du lac des Quatre-Cantons, sur fond de belles montagnes, cette ville de 80 000 habitants attire les touristes du monde entier, et particulièrement d’Asie. Sans doute est-ce dû à son allure de carte postale idéale de la « vieille Europe ». Difficile, en effet, de ne pas succomber au charme de sa vieille ville aux coquettes demeures peintes, sertie de remparts, et surtout à son pittoresque pont de la Chapelle en bois traversant la Reuss depuis le 14e siècle !

Lucerne ne se résume toutefois pas à sa photogénie. La ville se distingue aussi par son dynamisme culturel illustré par l’audacieux palais des congrès KKL conçu par Jean Nouvel et reflétant les eaux du lac dans un jeu infini de miroirs. Ne manquez sous aucun prétexte la Sammlung Rosengart et sa prestigieuse collection de Picasso qui vaut à elle seule le voyage, mais aussi la maison de Richard Wagner où il a composé Tristan et Iseult et Siegrieds Idyll.

Parc Ciani à Lugano © Ticino Turismo Byline: swiss-image.ch/ Christof Sonderegger

Changement d’atmosphère à l'autre bout de la ligne, au-delà du massif du Saint-Gothard. Ville principale du Tessin, Lugano (63 000 habitants), au bord de son lac et sous les pains de sucre des monts San Salvatore et Bré, accueille le voyageur en italien. C’est l’un des coins les plus ensoleillés de la confédération, et une ville résolument tournée vers la Lombardie voisine, plus proche que le reste de la Suisse.

Troisième place financière du pays, Lugano évoque, avec ses palais et ses parcs, une sorte de Monte-Carlo alpine où l’on déambule avec plaisir au fil des ruelles à arcades du centro storico. Faites une halte au musée d’art de la Suisse italienne du LAC ou dans l’église Santa Maria degli Angeli voisine, où se trouve une magnifique crucifixion de Bernardino Luini.

Après, il sera grand temps de s’attabler pour l’aperitivo avant de se régaler de risotto au vin rouge merlot, issu des vignobles locaux. Un vin généreux et ensoleillé à l’image du canton, où les palmiers poussent au pied des sommets enneigés.

À découvrir près de Lucerne : le CabriO, un téléphérique avec rooftop

À découvrir près de Lucerne : le CabriO, un téléphérique avec rooftop
CabriO © Stanserhorn Bahn - Swiss Travel System - Christian Perret

À 15 minutes en train de Lucerne, le joli bourg de Stans mérite le détour pour ses demeures d’époque, mais surtout pour un moyen de transport unique au monde : le CabriO, un téléphérique équipé d’un rooftop qui grimpe au sommet du Stanserhorn (1 898 m).

Oui, vous avez bien lu ! Un toit panoramique ouvert permet d’avoir une vue à 360° et à l’air libre sur les montagnes, la vallée et le lac des Quatre-Cantons. De quoi rester bouche bée… On le rejoint depuis Stans à bord d’un petit funiculaire en bois de la fin du 19e s avant de grimper dans ce téléphérique high tech propulsé par des câbles situés sur les côtés.

Au sommet se trouvent un restaurant panoramique et plusieurs sentiers balisés qui permettent d’observer la faune et la flore. Saluez les marmottes de notre part !

Texte : Jean-Philippe Damiani

Suisse Les articles à lire

Voyage Suisse

Bons Plans Voyage

Services voyage