Le meilleur du Costa Rica

Le meilleur du Costa Rica : La Meseta

Le meilleur du Costa Rica : La Meseta
© Dudarev Mikhail - Adobe Stock

Le plateau de La Meseta est un peu le creuset du Costa Rica. Heredia et Alajuela, aux parques centrales ombragés de palmiers royaux, l’ancienne capitale de Cartago, la vallée d’Orosí où se trouvent les ruines évocatrices de l’église d’Ujarras, la plus ancienne du pays (1570), témoignent tous des premiers temps de la colonie.

Toute la région se consacre à la culture du café, aux buissons bien alignés couverts de petites fleurs blanches odorantes à la fin de la saison sèche. La récolte des fruits, rouges (chacun contient deux graines de café), a lieu d'octobre à janvier.

Dès que le couvert nuageux se dissipe, le regard s’accroche aux colosses soulignant la cordillère centrale : on n’y compte pas moins de 109 volcans, dont 5 très actifs.

Le plus proche de San José, l'Irazú (3 432 m), abrite quatre cratères, dont un occupé par un petit lac jaune vert. De son sommet, atteint par la route (!) à travers des paysages de riches pâturages, se découvre à la fois l'Atlantique et le Pacifique.

À l'est, le Turrialba (3 340 m) est le seul arborant une forme caractéristique de cône. Au nord, le Poás (2 708 m), noyé dans la végétation, possède deux cratères ; le plus grand (1,5 km) contient un lac acide bleu turquoise et voit régulièrement s’élever des sortes de « geysers » !

 

Texte : Claude Hervé-Bazin

Costa Rica Les articles à lire

Voyage Costa Rica

Bons Plans Voyage

Services voyage