Le meilleur du Costa Rica

© Siegfried Schnepf - Adobe Stock

Le Costa Rica : un petit joyau d'Amérique centrale

Costa Rica, « côte riche », c’est ainsi que Christophe Colomb, lors de son quatrième et dernier voyage, nomma ce petit pays (51 000 km2) aux fastueuses luxuriances.

Forêts impénétrables, cordillères et plages

Les conquistadores y vinrent pour l’or ; ils y rencontrèrent surtout des forêts impénétrables, des marais et, au centre de l’isthme, des cordillères greffées de plus d’une centaine de volcans. Ce massif dresse une barrière naturelle entre les plages de rêve de la côte caraïbe et celles du Pacifique, royaume des surfeurs – distantes d’à peine 120 km !

Une faune et une flore exceptionnelles

À la croisée géographique de l'Amérique Centrale et de l’Amérique du Sud, le Costa Rica abrite une flore et une faune d'une rare variété. Les grands félins y côtoient le tapir, le toucan, les perroquets et le superbe quetzal vert et rouge, diverses espèces de singes, des crocodiles… sans oublier les tortues marines qui y débarquent par milliers les nuits sans lune.

Au gré des pentes, la végétation se fait tantôt forêt d'altitude, parfois naine, tantôt tropicale et spongieuse, voire jungle sèche côté pacifique.

L'un des hauts lieux de l'écotourisme

Représentant seulement 0,03 % de la surface de la planète, le pays recèle plus de 5 % des espèces vivantes connues ! Conscients de ce patrimoine unique, les Costaricains ont classé plus du quart de leur territoire en parcs nationaux et réserves pour s’affirmer comme l’une des destinations phares de l’écotourisme dans le monde.

Commencez votre voyage en musique avec notre playlist Amérique Latine

 

Texte : Claude Hervé-Bazin

Costa Rica Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage