Le meilleur de la Toscane

© JFL Photography - Fotolia

Toscane… Une myriade d'images, de sensations et de lieux, mais aussi un art de vivre unique au monde. Il suffit d'ailleurs d'évoquer cette région italienne bénie des dieux pour avoir une furieuse envie de prendre un billet vers Florence, Pise ou Sienne.

Paysages d’une harmonie exceptionnelle, villes d’art aux riches musées, terroir généreux, soleil et mer : ce petit territoire d’à peine 22 000 km2 recèle autant de trésors que bien des pays à travers le monde.

De Pise à Sienne et de Florence au val d’Orcia, on vous fait découvrir le meilleur de la Toscane en 10 étapes. Autant de lieux et d’atmosphères épatants pour réussir votre voyage au pays des Médicis, de Dante et de Piero della Francesca.

Florence

Florence
© H.Peter - Fotolia

Pour beaucoup, la porte d’entrée de la Toscane est un voyage en soi. Florence est l’une des plus belles villes d’Italie, concentrant 25 % des œuvres du patrimoine artistique du pays !

Inséparable de la famille Médicis, à laquelle elle doit nombre de joyaux de son patrimoine, Florence connut un rayonnement exceptionnel à la Renaissance, aussi bien dans les arts que dans l’économie ou la politique.

Entourée d’une campagne verdoyante, où se nichent de superbes villas médicéennes, Florence est demeurée une ville à taille humaine (371 000 habitants) qui se visite facilement à pied. Du parvis de l’église San Miniato al Monte, qui domine l’Arno, ou de la ville voisine de Fiesole, on s’émerveille devant un paysage enchanteur, où Florence se love dans un écrin de collines recouvertes de cyprès.

Loin d’être une ville musée, Florence est restée extrêmement vivante. On y vit bien, on s’y amuse et on s’y régale d’une cuisine raffinée, à accompagner de superbes vins toscans. Faites une halte en soirée dans l’une des enoteche du quartier de l’Oltrarno pour savourer la dolce vita toscane. Le bonheur se vit avec vue sur l’Arno…

Le meilleur de Florence dans notre article Nos 10 coups de cœur à Florence

Consulter les sites à voir à Florence

Les itinéraires conseillés à Florence
Voir les photos de Florence

Région du Chianti

 Région du Chianti
© sumos - Fotolia

La région du Chianti s’étend entre Florence et Sienne, entourée des monts du Chianti et de la vallée du fleuve Elsa. Un territoire connu à travers le monde pour ses paysages d’une grande douceur, ses villages adorables comme GreveCastellina ou Radda, et surtout ses célèbres vins.

Les Étrusques peuplaient déjà cette plaine verdoyante qui fut le théâtre de conflits depuis le Moyen Âge entre les deux puissances voisines, Florence et Sienne. Aujourd’hui, le voyageur s’émeut devant la beauté de la nature du Chianti, avec ses douces collines couvertes de vignes, sublimes dans la lumière du couchant.

La « Chiantigiana » (route SR 222) serpente, de village en village, à travers cette région où est née la Renaissance, terre d’harmonie et d’équilibre, bénie des dieux. Une destination privilégiée, qui attire gens de bon goût, gourmets et épicuriens du monde entier.

En savoir plus sur les routes des vins en Toscane

Lire notre page Le Chianti, terre de lumière
En savoir plus sur la gastronomie et les vins toscans
Voir les photos de la région du Chianti

Sienne

Sienne
© iryna1 - Fotolia

Merveilleuse Sienne ! Éternelle rivale de Florence, cette ville plus petite (53 000 habitants) n’a rien (ou presque) à envier à sa sœur : monuments, gastronomie, campagne bucolique... On retrouve ici le tiercé gagnant de la Toscane.

Toujours divisée en quartiers (contrade) à l’identité bien affirmée, Sienne vibre chaque année le temps d’une course de chevaux, le Palio, qui les met en concurrence.

Sienne fut l’une des capitales des beaux-arts en Italie : ses architectes, ses sculpteurs et ses peintres, comme Simone Martini ou Duccio di Buoninsegna, firent rayonner la ville bien au-delà de la Toscane. Le Duomo, revêtu de marbre, qui domine la ville par sa taille, subjugue par sa beauté et sa finesse, tout comme l’extraordinaire piazza del Campo, en forme de conque.

Mais Sienne se découvre aussi en musardant dans son entrelacs de ruelles, au fil de ses places, de ses remparts, en s’arrêtant pour goûter son pan forte, avant d’entamer un inoubliable itinéraire viticole dans la campagne environnante…

Lire notre reportage En terre de Sienne

Voir les photos de Sienne
En savoir plus sur le Palio de Sienne

Pise et les Monte Pisani

Pise et les Monte Pisani
© Samuele Gallini - Fotolia

La tour de Pise est loin de résumer à elle seule la richesse de cette ville. Pise possède beaucoup de charme avec ses immeubles Renaissance de brique rose, ses ruelles à arcades et son fleuve qui la traverse. Il y règne une atmosphère nonchalante, plutôt sage pour une ville étudiante.

Sur le Campo dei Miracoli, la tour de Pise fait partie d'un très joli ensemble avec le Duomo (11e-13e siècles), le Battistero, le Campo Santo et deux musées. La façade du Duomo, avec ses harmonieuses rangées d’arcades, est emblématique du style roman pisan, repris ailleurs en Toscane.

Autour de Pise, la région des Monti Pisani déploie de belles collines couvertes d’oliviers où se nichent les villages médiévaux de Vico PisaniButiet Tre Colli (à l’est) et Giuliano Terme (au nord).

Pourquoi la tour de Pise est-elle penchée ?

La construction de la tour de Pise a débuté en 1173 mais les travaux ne s'achevèrent qu'en 1370 à cause de la proximité de deux nappes phréatiques qui rendaient l'édifice instable suite à un affaissement du terrain. Depuis le Moyen Âge, le sommet de la tour s’est décalé de 5,20 m vers le sud !

Cerclée de câbles d'acier depuis 1992, la tour a subi d’autres aménagements (une ceinture de béton a été coulée à la base et un contrepoids de 750 t de plomb a redressé les pierres) afin de lui offrir un répit, de trois siècles selon les experts.

Lire notre idée week-end Pise
Voir les photos de Pise

Lucca

Lucca
© daliu - Fotolia

Lucca (Lucques), la discrète, n’a pas acquis la célébrité de Pise ou Florence. Pourtant, cette ville de 55 000 habitants, située au nord-est de Pise, compte parmi les petits bijoux de la Toscane.

La ville a parfaitement conservé sa structure médiévale : murailles et bastions, ruelles, palais. Ses remparts, érigés au 16e siècle, ont été aménagés pour faire de jolies balades autour de la vieille ville.

Lucques, ancienne cité marchande et ville natale de Puccini, possède de superbes monuments comme l’église San Michele in Foro, la tour Guinigi ou le Duomo San Martino recouvert de marbre. Se promener dans le centre-ville, de ruelles en placettes, est un pur bonheur. La Piazza Anfiteatro, construite sur l’emplacement d’une arène, est particulièrement pittoresque.

Enfin, dans les environs, ne manquez pas la remarquable villa Torrigiani, l’un des plus beaux châteaux de Toscane.

Voir les photos de Lucca

Carrare et la Versilia

Carrare et la Versilia
© lightpoet - stock.adobe.com

Un autre visage de la Toscane. Carrare est réputée mondialement pour la qualité de son marbre.

La visite de cette petite ville vaut surtout pour les carrières de marbre, dont 150 sont encore en activité. Les ateliers Nicoli sont les plus réputés pour la beauté de leurs œuvres.

Située sur la bande côtière au nord de Pise, la Versilia déploie ses longues plages de sable le long de la Méditerranée. Avec, pour fond les Alpes apuanes (superbes randos à faire), cette région est un lieu de villégiature prisé depuis le 19e siècle. En témoignent les belles demeures Liberty (Art nouveau) de Viareggio.

Pour les romantiques  :

Dans les environs de Viareggio, faire une halte à Torre del Lago où, dès les beaux jours, on peut se balader en bateau sur le lac. Ne pas manquer la Villa Museo Giacomo Puccini, où le célèbre musicien composa ses opéras les plus fameux (La Bohème, Tosca, Madame Butterfly). Le beau village perché de Pietrasanta, à 15 km au nord de Viareggio, vaut le coup d'oeil.

Lire notre reportage sur le marbre de Carrare

Volterra

Volterra
© P.Nowack penofoto.de - Fotolia

Remontez dans le temps : éloignez-vous des splendeurs de la Renaissance et plongez-vous dans l’irrésistible austérité de la Toscane étrusque, du côté de Volterra.

Stendhal, D. H. Lawrence et Luchino Visconti furent séduits par cette ville à part, à l’atmosphère éminemment romantique. C’est ici que le réalisateur italien a réalisé l’inoubliable Sandra avec Claudia Cardinale. Et où, plus récemment, les vampires de Twilight ont élu domicile…

La Piazza dei Priori compte parmi les plus belles places médiévales d’Italie, dont il faut compléter la visite par une incursion à la Pinacothèque où se trouvent les grands noms de la peinture médiévale transalpine (Signorelli, Rosso Fiorentino…).

Ne manquez pas non plus le Duomo, les nécropoles et le musée consacré à la mystérieuse civilisation étrusque qui s’installa dans la région à l’âge du fer.

La région environnante, le Val d’Elsa, compte de superbes villages médiévaux et offre de beaux panoramas sur les vignobles, les collines et les oliveraies de la campagne toscane. 

Voir les photos de Volterra.

San Gimignano

San Gimignano
© FotoDruk.pl - Fotolia

L’un des plus beaux villages de la Toscane, inscrit au Patrimoine mondial de l’UnescoSan Gimignano est surnommée ville « delle Belle Torri » : en effet, elle possédait à son âge d’or (13e s) pas moins de 72 tours-maisons dont la hauteur était proportionnelle à la fortune de leur propriétaire. C’était une sorte de Manhattan médiéval avec la première skyline de l’histoire du monde.

Aujourd’hui, il reste aujourd'hui 13 de ses tours, qui se hissent au-dessus de cette petite cité perchée, telle une vigie, au sommet d’une colline dominant la campagne toscane. La Torre Grossa culmine ainsi à 54 m !

Superbe en automne, lorsque ses palais prennent une teinte dorée, San Gimignano a conservé son décor d'antan et son atmosphère médiévale, malgré une forte fréquentation touristique en été. Préférez le petit matin ou les soirées pour la visiter. Comptez une bonne demi-journée de visite en vous baladant dans les ruelles jusqu’au parc de la Rocca. Panorama inoubliable depuis la terrasse du parc.

À San Gimignano, ne manquez pas de savourer le vernaccia, un vieux vin blanc produit depuis le 13e siècle !

Voir les photos de San Gimignano

Val d'Orcia

Val d'Orcia
© JFL Photography - Fotolia

Entre Sienne et l’Ombrie, l’une des régions les plus séduisantes de la Toscane, qui résume à elle seule toute la beauté de cette province.

Classé au Patrimoine mondial de l’humanité, le val d’Orcia offre des paysages d’une délicatesse, d’une douceur et d’une harmonie extrêmes, célébrés par les peintres de l’école siennoise du 13e au 15e s.

Vertes collines ondulant jusqu’à l’horizon, jaune des blés ponctué de rouges coquelicots, mer d’oliviers gardés par des haies de cyprès, hêtres et châtaigniers : voilà le tableau qu’offre la nature préservée du val d’Orcia.

Un cadre sublime d’où surgissent des maisons de campagne, des forteresses et des villages médiévaux comme Montalcino, du haut de son rocher ceint de remparts, Bagno Vignoni et ses thermes antiques (filmés par Tarkovski dans Nostalghia), Pienza ou, dans le val di Chiana voisin, Montepulciano, sublime ville perchée célébrissime pour son vino nobile.

Car ce paysage, magnifiquement aménagé à la Renaissance, est aussi une terre de cocagne qui produit de l'huile d’olive, l’excellent fromage de brebis pecorino (à Pienza) et des vins comme la brunello ou le vino di Montepulciano, qui comptent parmi les meilleurs nectars d’Italie. Une terre de grande civilisation, où culture et nature correspondent avec grâce… et où l’on vous conseille de séjourner.

Arezzo et Val di Chiana

Arezzo et Val di Chiana
© arkanto - Fotolia

Éclipsé par Florence et Sienne, voici un autre bijou de la Toscane, qui gagne à être connu. Arezzo (100 000 habitants) possède un superbe centre historique, caché derrière ses remparts. Conçu sur un plan incliné, il est traversé par le Corso Italia, qui invite à la passeggiata (promenade) jusqu’à l’élégant Duomo gothique. Bordée de palais gothique et Renaissance, la piazza Grande compte parmi les plus belles de Toscane. N’hésitez pas à vous y arrêter pour prendre un café.

Cité natale de Pétrarque, choisie comme décor du film La vie est belle de Roberto Benigni, Arezzo est également une ville d’art. Ses églises et ses musées recèlent des œuvres de grands peintres comme Cimabue, Andrea Pozzo, Pietro Lorenzetti, Piero della Francesca, dont il ne faut pas manquer les sublimes fresques dans la Basilica San Francesco.

Enfin, au sud d’Arezzo, halte obligatoire à Cortona, pour son musée étrusque (MAEC) et son Museo docesiano qui abrite une fameuse Annonciation de Fra Angelico. Ensuite, on peut rejoindre le val di Chiana jusqu'à Montepulciano.

Voir les photos d’Arezzo

Texte : Routard.com

Italie Les articles à lire

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Saveur Marché : l’appli pour les marchés

Saveur Marché : l’appli pour les marchés

A voir, à faire
Chambres pour étudiants, expatriés ou courtes durées

Chambres pour étudiants, expatriés ou courtes durées

Voyages Culturels
Réservez votre hébergement et bénéficiez de -5 % sur votre location de voiture sous forme de bons

Réservez votre hébergement et bénéficiez de -5 % sur votre location de voiture sous forme de bons

Hôtels

Services voyage