La Toscane, en terre de Sienne

Le Chianti, une terre de lumière

Le Chianti, une terre de lumière
Eric Milet

La région viticole du Chianti Classico, ou la terre chérie de Léo Ferré. À quelques coups de volants au nord de Sienne, le domaine viticole Poggio ai Mori est désormais géré par son fils Matthieu. Le bon coq noir (gallo nero), emblème de l’appellation d’origine contrôlée, veille au grain. Sur les douces collines couvertes de vigne du Chianti, le temps qui s’en va, c’est le rythme des saisons.

Dans le Chianti Classico, la campagne sent les matins clairs, les brumes évanescentes qui perlent en gouttes de rosée sur les ceps gelés en hiver, le pollen des fleurs d’oliviers porté par les abeilles et les dimanches à faire bombance sous les figuiers, au cœur de l’été...

Greve, Radda, Gaiola, Castellina… Le Chianti Classico éparpille ses villages aux quatre coins du paysage. Il offre toujours au voyageur la terrasse d’un petit resto, une cave bien fraîche pour y siffler un canon ou un estaminet coiffé d’une glycine pour boire un espresso, en attendant l’ouverture d’une église ou d’un musée.

Ce pays de paysans est également un pays d’Histoire. Des petites routes en lacets conduisent à des villages perchés sur leurs mamelons. Leurs vieilles pierres résonnent encore des échauffourées entre les Guelfes, partisans du Pape, et les Gibelins, qui lui étaient opposés. Fiefs des grandes familles florentines, ces postes avancés leur permettaient de garder un œil sur Sienne.

Les Ricasoli comptent parmi ces nobles familles. Ce sont eux qui, à cause de l’épidémie de phylloxera qui ravagea le canaiolo au XIXe s (cépage majoritaire dans l’élaboration du Chianti à l’époque), imposeront le sangiovese.

Texte : Eric Milet

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Saine et métissée : la palette des saveurs vénitiennes puise dans sa richesse...

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage