Hébergements et hôtels Québec

Campings

Le Canada est l'un des pays les mieux organisés pour le camping ! Toutefois, nombre détablissements n'ouvrent pas avant juin et ferment à partir de septembre ou à la mi-octobre au plus tard. Ceux disposant d’hébergements en dur que l’on peut chauffer à l’aide d’un poêle, du type mobile homes, yourtes ou chalets, ont une saisonnalité plus étendue.

Si vous aimez vraiment camper, privilégiez les campings dits « rustiques », même s’ils sont souvent moins bien équipés, voire pas du tout. Cela dit, la plupart des campings aménagés dans les parcs disposent de sanitaires avec douches chaudes (souvent payantes), d’une buanderie (laverie), d’abris ou de salles aménagées en cas d’intempéries.
Sur chaque emplacement, on trouve un foyer pour faire du feu (prévoyez une petite grille pour vos grillades) et une table de pique-nique. Le bois est disponible à l’accueil : il est le plus souvent compris dans le prix.

Les prix varient selon l'emplacement et les « services » : eau, électricité et système d'égouts pour les motorisés. Ceux qui voyagent en camping-car privilégieront les sites offrant une alimentation en 30 ampères – la seule susceptible de faire fonctionner l’air conditionné en plus des autres appareils.

Il est fortement conseillé de réserver très à l'avance en été pour camper dans les parcs nationaux où les spots les plus prisés sont pris d’assaut (parfois même dès le mois d’octobre de l’année précédente).

Enfin, certains campings louent des cahutes sommaires, des minichalets ou des bungalows, avec ou sans sanitaires. Les plus confortables disposent d'une cuisinette et d'un barbecue extérieur.
Attention, très souvent, les draps (la « literie », en québécois) ne sont pas fournis.

On peut consulter le site des parcs nationaux et provinciaux, le guide des campings du Québec - ou en commander gratuitement une version papier.

Auberges de jeunesse

Les AJ canadiennes sont dans l'ensemble formidables : chaleureuses, sources de bons tuyaux sur la région et point de rencontre de voyageurs. Propres, même si parfois un peu foutoir, elles ont toutefois un inconvénient : leurs tarifs. Ils atteignent jusqu’à 50 $ par personne au cœur de l’été dans les grandes villes ! Le plus souvent, ça tourne plutôt autour de 30-35 $.
Les draps et serviettes sont généralement fournis, ou disponibles à la location (3 $ environ) ; sinon, prévoir un sac à viande (drap de voyage) plutôt qu'un duvet, mal vu, voire interdit, car susceptible de contenir de petites bébêtes... !
Beaucoup d'AJ proposent aussi des chambres privées, avec ou sans sanitaires.  Vous y trouverez cuisine équipée et espaces communs. Les services sont peu onéreux, voire gratuits : accès Internet et wifi, laverie, navettes diverses, excursions...

Pas de limite d'âge pour y séjourner au Canada. Dans les auberges affiliées au grand réseau Hostelling International, attendez-vous à payer 4-5 $ de plus si vous n'êtes pas adhérent. Certaines AJ du Québec, bien que non-membres du réseau Hostelling International, accordent parfois un rabais aux détenteurs de la carte.

Résidences d'étudiants (CEGEP)

L’hébergement dans les universités, entre mai et fin août, peut s’avérer une solution intéressante si vous n’êtes pas trop sensible aux ambiances moroses des résidences... L’inconvénient, c’est que les facs sont souvent éloignées du centre (mais pas toujours) et qu’elles ne sont ouvertes que sur une courte période (souvent de juin à mi-août).
Il vaut mieux réserver bien à l’avance (possible par Internet pour certaines facs).
L’avantage, c’est qu’on y trouve, à prix modérés, un certain confort : salle de bains privée (le plus souvent), cuisine collective, laverie, etc. Certaines des résidences sont conçues de manière à ce que deux chambres partagent une salle de bains : parfait pour les familles ou amis..

Gîtes, auberges, chambres d'hôtes

Plutôt que l'hôtel, nous conseillons les gîtes - l'équivalent de nos chambres d'hôtes. Dans les zones anglophones de l’Est canadien, on parle de Bed & Breakfast et dans le Canada francophone, on emploie le joli et chaleureux de Couette et Café. C'est l'occasion de connaître le Québec « habitant » de l'intérieur. L'accueil et la convivialité y rivalisent avec l'abondance du petit déjeuner (compris dans le prix). Ce petit déjeuner (appelé « déjeuner » au Québec) est une véritable institution.

Il n'est pas rare que les salles de bains soient partagées. La salle de bains privée fait inévitablement grimper la note.

Les plus grandes maisons abritent souvent des auberges, à mi-chemin entre le gîte et l'hôtel. Souvent plus proches de la demeure de charme, elles se situent en majorité dans la catégorie « Chic ». Petit inconvénient : il faut souvent réserver à l'avance en été et les conditions d'annulation sont très désavantageuses.

Au Québec, le terme Gîtes du Passant est un label réputé attribué par l'Association de l'agritourisme et du tourisme gourmand du Québec, qui contrôle régulièrement les adresses.
Il existe également une autre association, très sérieuse elle aussi, celle du Réseau des gîtes classifiés.

- Fumeurs : dans la quasi-totalité des gîtes, le « fumage » est interdit. Cette interdiction est stricte.

- Familles : même si cela n'est jamais affiché (car c'est interdit), les enfants ne sont pas les bienvenus dans tous les gîtes ou les auberges, surtout dans les adresses un peu chic... La limite d’âge est souvent de 12 ans minimum.

Hôtels et motels

La plupart des hôtels ressemblent à ceux qu’on trouve aux États-Unis : assez onéreux pour les hôtels de centre-ville et plus abordables en ce qui concerne les motels. Ces derniers peuvent être intéressants quand on voyage à quatre ou en famille.

Dans les deux cas, les chambres ont toujours une salle de bains privée, presque toutes une TV, le wifi et l’AC, et généralement une cafetière, un frigo, voire un micro-ondes. Il n’est pas rare qu’une chambre possède deux lits queen size (de grande taille), ce qui permet de loger à 4. Compter environ 20 $ par personne supplémentaire, parfois plus.
Il arrive aussi que le petit déjeuner soit inclus, mais on parle généralement d’un café servi dans un gobelet en polystyrène et de quelques muffins industriels.
Si les motels se situent généralement en périphérie, ils ont le gros avantage de toujours disposer d’un parking gratuit. Alors qu’avec un hôtel en ville, attendez-vous à payer cher pour vous garer : jusqu’à 50 $ par jour si vous faites appel au voiturier de l’hôtel (et 25 $ pour un parking privé extérieur) !

Location d’appartements ou de maisons

Une formule intéressante en famille (plus d’espace, la possibilité de prendre des repas sur place représentant une économie non négligeable), mais à deux, pas forcément beaucoup moins cher qu’un hôtel. Tout dépend encore une fois de la saison, qui régit les fourchettes de prix des hôtels, et du standing de l’hébergement.

Voir nos conseils pratiques pour la location d'appartement pour les vacances.

Échange de maisons ou d’appartements

Il s’agit d’échanger son propre logement (que l’on soit proprio ou locataire) contre celui d’un adhérent du même organisme dans le pays de son choix. Cette formule offre l’avantage de passer des vacances au Canada à moindres frais, en particulier pour les jeunes couples avec enfants.

Voici deux agences qui ont fait leurs preuves (s’y prendre à l’avance pour l’été) :

Tous les infos pratiques sur l'échange d'appartements.

Services voyage



Forum Québec

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Québec

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Québec

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Québec

Agenda Québec

Québec Les articles à lire