Carte d'identité Pologne

- Superficie : 312 690 km².
- Population : 38 562 000 habitants (urbaine à 60,5 %).
- Densité : 123 hab./km².
- Capitale : Varsovie (1,45 million d'habitants).
- Espérance de vie : 76,5 ans.
- Âge moyen de la population : 40,3 ans.
- Croissance démographique : - 0,09 %.
- PIB par hab. : 19 700 €.
- Taux de chômage : 10,6 %.
- Monnaie : le złoty.
- Langue : le polonais.
- Religion : 87,2 % de catholiques.
- Régime : démocratie parlementaire.
- Chef d'État : Andrzej Duda (conservateur ; depuis août 2015).
- Premier ministre : Beata Szydło (conservateurs eurosceptiques PiS), présidente du Conseil des ministres octobre 2015.
- Indice de développement humain : 0,843 (39e sur 188).

- Sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco : le centre historique de Cracovie (1978) ; les mines de sel de Wieliczka (1978) ; le camp nazi de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau (1979) ; la forêt de Białowieża (1979) ; le centre historique de Varsovie (1980) ; la vieille ville de Zamość (1992) ; la ville médiévale de Toruń (1997) ; le château de l'ordre Teutonique de Malbork (1997) ; les églises de la Paix à Jawor et à Świdnica (2001) ; les églises en bois du sud de la Petite Pologne (2003) ; le parc de Muskau / parc Muzakowski (2004) ; la halle du Centenaire à Wrocław (2006).

Économie

La Pologne a été le premier pays d'Europe de l'Est à avoir retrouvé, en 1995, son niveau de production de 1989, avant de connaître un fort développement économique dans la seconde moitié des années 1990. L'économie a bénéficié, durant cette période, d'une véritable « thérapie de choc », et elle affiche, depuis, des taux de croissance inégalés chez ses voisins. Certes, il y avait du retard à rattraper après les destructions massives de la Seconde Guerre mondiale et les 50 sombres années de communisme qui ont suivi.

Depuis 2005, le pays connaît une expansion économique forte. La Pologne est d’ailleurs le seul pays européen n’ayant pas connu de récession au plus fort de la crise entre 2008 et 2010. La demande intérieure est forte (les Polonais s’enrichissent), les exportations tournent, mais c’est l’investissement public qui reste le plus gros pourvoyeur d’emploi (chômage à 7,5 %), notamment à travers les grands projets d’infrastructures financés par des fonds de l’UE.

Forte de ces résultats, de sa lutte assez efficace contre la corruption et de son retour du déficit public aux fameux 3 % de Maastricht (contre 7,9 % en 2010), la Pologne ambitionne de plus en plus de passer de la deuxième division de l’Europe à la première. Le niveau de sa dette extérieure fait, lui aussi, pâlir d’envie ses partenaires : il n’est « que » de 51,3 %.

Au vu des critères d’éligibilité, la Pologne pourrait théoriquement adhérer à l’euro. Mais après la crise de confiance de la monnaie européenne, les Polonais sont devenus frileux. L’opinion, plutôt favorable il y a une décennie, y est aujourd’hui carrément opposée. On peut d’ailleurs douter que le pouvoir politique conservateur et eurosceptique, sorti des urnes en 2015, se précipite...

Un quotidien pas toujours rose

En évitant de trop vivre au-dessus de ses moyens, la Pologne a eu le mérite de pratiquer une certaine rigueur budgétaire qui a porté ses fruits. Cela n’empêche pas 2 à 2,5 millions de Polonais, la plupart âgés de moins de 35 ans et originaires des provinces orientales, d’avoir fait le choix de partir ailleurs en Europe.

Les dernières statistiques affirment que 15,5 % des Polonais vivent encore en-dessous du seuil de pauvreté. Ce sont pour l’essentiel les laissés-pour-compte de la transition économique, habitants de petites communes isolées où l’emploi se fait rare depuis la fermeture des entreprises d’État. Ceux vivant dans l’extrême pauvreté ont même vu leur nombre progresser, de 5,8 % de la population en 2010 à 6,5 % en 2015. Le quart des Polonais déclare avoir des difficultés à boucler ses fins de mois... Une réalité portée par la faiblesse des salaires.

Libéralisme

Les jeunes Polonais urbains consomment et accèdent au crédit là où leurs aînés avaient encore le réflexe du bas de laine. Les hausses de salaire et la réforme fiscale réduisant à 32 % le taux maximal de l’imposition ont d’autre part renforcé le pouvoir d’achat ouvrant grandes les vannes de la consommation. Les ventes de détail progressent d’ailleurs de 3 à 4 % par an. Et même les immeubles encore délabrés cachent souvent des appartements modernisés et désormais bien équipés...

Services voyage



Forum Pologne

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Pologne

Vos discussions préférées du forum Pologne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Pologne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Pologne

Agenda Pologne

Pologne Les articles à lire