Sélection coups de cœur hébergements Paris

Routard Express Paris

Hôtels (+ pensions et Bed & Breakfast)

- Appihotel :
En plein centre de Paris, un hôtel low cost sympathique qui fait le bonheur des petits budgets. Certes, il n’y a pas d’ascenseur et les chambres se révèlent toutes simples, mais elles sont bien tenues et d’un confort suffisant. Il y a même une courette commune à l’étage pour prendre l’air en terrasse ! Accueil très arrangeant.

- Hôtel de Nesle :
Un petit hôtel original qui, dès le hall, est un voyage dans le temps avec son capharnaüm d’objets hétéroclites. Les chambres sont tout aussi surprenantes, chacune avec une thématique différente amusante et des fresques murales colorées. Toutes possèdent une douche, mais certaines (les moins chères) ont encore les w c dans l’escalier. Agréable jardin intérieur pour se poser, mais peu entretenu.

- Hôtel du Nord – Le Pari Vélo :
On passerait devant sans le remarquer, bien caché sous sa cascade de lierre. Une merveille de petit hôtel, coincé entre la place de la République et le canal Saint-Martin. Une vingtaine de chambres avec bibelots chinés, plantes vertes et fresques colorées, créent une alchimie parfaite. Pas de doute, on est plus dans une maison d’hôtes que dans un hôtel traditionnel. Chaque chambre est différente par son volume, ses couleurs, son inspiration... Le petit déj (avec confitures maison, hmm) se prend au sous-sol, dans une cave voûtée. Les patrons, cyclistes convaincus et militants, mettent gratuitement à disposition des vélos. À vos mollets pour découvrir Paris sous un autre angle !

- Le Métropolitain :
Une dizaine de chambres seulement, toutes pimpantes, et un bon accueil ! Certes, il n’y a pas d’ascenseur, mais pour un prix très raisonnable pour Paris, on obtient des chambres contemporaines très confortables (coffre, minibar, bouilloire...), dotées de salles de bains actuelles... le tout au cœur de l’animation du quartier Oberkampf !

- Oops ! :
C’est dans un petit hôtel de quartier qu’une équipe d’archi-allumés a posé ses couleurs. Le résultat n’est pas triste : papiers peints et peintures flashy, meubles design... Toutes les chambres sont impeccables, équipées de douche et w c, et parfaitement conçues. Deux petites salles communes, avec écran plat et une cuisine, viennent compléter l’équipement de cette adresse coup de cœur. Une bonne adresse, petit budget mais moderne.

Auberges de jeunesse

- Auberge BVJ Paris Louvre :
Idéalement située au cœur de Paris, cette grande AJ simple et fonctionnelle ne fait pas dans la fantaisie mais a l’avantage d’offrir une bonne capacité avec 200 lits en chambres basiques de 2 à 10 personnes. Confort correct, douches et sanitaires communs bien tenus. Si vous souhaitez rester en groupe, précisez-le au moment de la réservation. En revanche, pas de cuisine à dispo. Si c’est complet, le BVJ gère également un hôtel du même style dans le Quartier latin, autre quartier chic de Paris.

- Young and Happy Hostel :
Dans le quartier vivant de Mouffetard, voici ce qu’il y a de plus simple et propre, avec une équipe jeune et joviale. Rue assez bruyante, mieux vaut le savoir, mais des dortoirs donnent sur une cour. Propose une quarantaine de lits superposés répartis en chambres rudimentaires mais rafraîchies au fur et à mesure ; douches et sanitaires sur le palier (pas toujours à l’étage) ou dans la chambre pour le bâtiment réservé aux dames. Jolie cave voûtée où se poser pour boire un verre, avec un petit coin cuisine. Consigne, baby-foot, laverie... Prisée des Anglo-Saxons, cette formule qui fonctionne depuis un bail est sans nul doute la plus économique du quartier.

- Auberge de jeunesse Adveniat :
Une AJ si près des Champs-Élysées, c’est providentiel ! Cette maison chrétienne d’accueil des jeunes et des moins jeunes, croyants ou non, compte 80 à 90 lits répartis en une trentaine de chambres, toutes pourvues de douche et w c. Les draps sont inclus, mais pas les serviettes de toilette. Une laverie et une cuisine bien équipée sont à la disposition des hôtes, ainsi qu’une consigne à bagages. On peut se détendre dans le salon avec piano-bar et terrasse donnant sur le jardin, ou en faisant une partie de baby-foot. Diverses activités (comme découvrir Paris différemment, faire du bénévolat, etc.) sont également proposées.

- Woodstock Hostel :
Une auberge de jeunesse privée pour petits budgets, avec des chambres aux couleurs vives, sans confort particulier mais sympas. L’ensemble est bien entretenu. Patio intérieur de poche très agréable l’été mais qui ferme dès 23h, cuisine à disposition au sous-sol. Douches sur le palier à chaque étage (peu nombreuses – environ une pour 10 personnes – mais récentes). Choisissez d’ailleurs les chambres et dortoirs dans les étages, car ceux qui occupent le bâtiment autour du patio sont bruyants.

- AJ BVJ Opéra :
Dans un bel hôtel particulier typique de la Nouvelle Athènes, bien restauré. Avec ses marbres et ses sculptures, le hall d’entrée tient plus de la salle de bal que de l’antichambre pour étudiants fauchés. Une bonne centaine de lits. État impeccable. La salle de petit déjeuner s’ouvre sur une vaste cour pavée, joliment aménagée. Un palais pour backpackers. Pas mal de groupes mais pas seulement.

- Saint-Christopher Inn :
La célèbre chaîne britannique a investi cette ancienne banque d’assurance au style Art déco pour installer cette AJ. On retrouve ici tout ce qui fait le succès de leurs hostels à travers le monde. Un bar-resto immense (le Belushi’s) avec concerts réguliers et un sports bar avec des écrans partout. Bondé et survolté les soirs de gros matchs ! Les 582 lits sont répartis en chambres de 2 (avec grand lit ou lits jumeaux et salle de bains privative) et dortoirs de 4 à 10 lits (lavabo dans chacun mais salles de bains privatives ou communes selon les cas). Certaines chambres et sanitaires sont accessibles aux personnes handicapées et le 3e étage est réservé aux filles. Dans les dortoirs, chaque lit possède sa lampe de chevet, des prises électriques, des ports USB, et même un rideau pour s’isoler du reste de la chambre, un petit luxe !

- Smart Place :
Cet hostel à priori destiné aux backpackers a tout pour séduire le voyageur, même sans sac à dos ! Bel effort sur la déco et le confort. Les chambres sont assez petites mais vraiment gaies et colorées. Les doubles ont la TV, un coffre et une salle de bains privative. Côté dortoirs, pour 4 à 6 personnes, ils ne sont pas immenses mais ont chacun leur propre salle de bains. On peut aussi en privatiser un avec ses amis ; c’est dire si l’offre est large. Accueil charmant et baby-foot en prime ! Seul bémol, la cuisine est riquiqui et pas vraiment équipée pour préparer à manger pour une tribu.

- Auberge de jeunesse Jules Ferry :
Une centaine de lits en chambres de 2, 4 et 6 personnes. Atmosphère décontractée et gros efforts sur l’aménagement des parties communes (coin salon-TV et salle à manger). Pour le reste, c’est tout simple : équipements classiques (frigo et micro-ondes à disposition) et douches et w c en commun. Les chambres sont basiques et datées, mais celles donnant sur le square sont très lumineuses. L’accès aux chambres est libre dans la journée, mais on doit quitter celles-ci avant 10h30. Coffre pour les inquiets (prévoir un cadenas).

- Le Village Hostel :
Un backpackers anglo-saxon superbement situé, à deux pas du Sacré-Cœur : ambiance jeune et déco festive. Chambres de 2 à 12 personnes, spacieuses et climatisées, avec douche et w c privés pour toutes. Celles pour 3 ou 4 personnes peuvent être utilisées en dortoir ou en chambre privée avec un groupe de copains. Bon point : les voyageuses peuvent opter pour un dortoir féminin. Bonnes prestations : cuisine équipée, bar très sympa proposant pas mal de soirées à thème, et, cerise sur le gâteau, une terrasse géniale à l’étage ! Préférez l’une des chambres aux 3e et 4e étages, pour leur vue incomparable sur le Sacré-Cœur.

- Plug-Inn Hostel :
Si les chambres et dortoirs font un peu grise mine, le confort reste correct pour une AJ ! Chaque dortoir possède sa propre salle de bains (serviettes et draps inclus dans le prix). Les chambres, pas bien grandes, font l’affaire si vous partez vadrouiller toute la journée, mais ne pensez pas y cocooner. D’autant que l’insonorisation fait défaut. Ambiance jeune et internationale, cuisine commune bien équipée en sous-sol et pièce à vivre sous une petite verrière dans une courette.

- Auberge de jeunesse Yves-Robert :
Sur d’anciennes friches de la SNCF, au cœur de la ZAC Pajol, un quartier pilote en matière d’écodéveloppement. La grande halle à structure métallique entièrement rénovée et dotée de panneaux solaires est destinée à devenir la 1re centrale photovoltaïque d’Europe ! Tri de déchets, gestion de l’eau et de l’énergie, matériaux HQE : cette AJ s’inscrit dans un projet 100 % développement durable. En tout, 330 lits répartis en chambres et dortoirs fonctionnels de 2 à 6 lits (tous avec douche et lavabo mais w c en commun pour certaines). L’ensemble est propre et compte tout ce qu’il faut pour faciliter la vie des hôtes : self à petits prix, bar avec terrasse, salon-TV, billard, baby-foot, laverie, cuisine (riquiqui), salle de spectacle où s’organisent des concerts, des rencontres avec les assos du coin, des soirées théâtre... Accueil parfait. La meilleure auberge du 18e !

Services voyage



Forum Paris

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Paris

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Paris

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Paris

Agenda Paris

Paris Les articles à lire