Hébergements et hôtels Norvège

Campings

Ils sont moins chers que les AJ et demeurent tous équipés d'une cuisine collective avec des plaques chauffantes, et de  machines à laver.

Pour la plupart, ils sont parfaitement équipés et bien entretenus. Douches payantes presque partout (le plus souvent, environ 10 Nok pour 3-5 min).
La majorité des campings ne sont ouverts que de juin à mi-août. Hors de ces dates, vérifiez au préalable.
Pour une tente, deux personnes et une voiture, compter 200 à 300 Nok selon le confort et la région (les coins les plus touristiques sont évidemment les plus chers). Parfois, les prix sont donnés pour deux à quatre personnes. C’est forcément moins cher si vous vous déplacez à vélo ou si vous arrivez à pied et les prix sont parfois plus doux hors saison. Par ailleurs, en Norvège, on fonctionne encore beaucoup à la confiance. Dans certains campings, les proprios ne sont pas sur place et passent dans la journée ou le soir. Dans ces cas-là, il n’est pas rare qu’un petit mot vous indique de choisir votre hytte parmi celles disponibles ou non réservées (dans ce cas, la clé est sur la porte).

Privilégiez les rives des fjords ou les bords de mer tournés vers l'intérieur des terres, c'est moins froid. Dans les grandes villes, c'est rarement un coup de cœur : les campings sont souvent chers, coincés dans des sites pas folichons et bondés en été. Mais dès qu'on sort des villes, ça devient génial : au bord d'un fjord, sur une colline... Évitez de camper près des lacs ou des rivières pour éviter de servir de pique-nique aux moustiques (voir la santé en Norvège). Il vaut mieux s'en éloigner d’environ 500 m.
Il arrive aussi que des barques ou des canoës soient loués sur place. En général, plus on va au nord, plus le confort se réduit.

  • Sur camping.no, vous pouvez télécharger avant le départ la brochure (Camping) répertoriant tous les campings norvégiens. Il existe une version en anglais, pas en français.
  • Sinon, le site de la NAF ( Fédération automobile norvégienne) classe aussi bon nombre de campings.

Cela dit, on trouve la brochure des campings dans les offices de tourisme et sur les ferries.

Camping sauvage

Enfin une bonne nouvelle pour votre portefeuille si vous êtes un amateur de vie au grand air ! Il existe en Norvège ce qu’on appelle le Allemannsretten qui autorise, sauf mention contraire (Camping Ikke tillatt/forbudt signifie « camping interdit »), à bivouaquer librement sur les terrains ouverts non cultivés. C’est surtout valable dans les forêts, les parcs nationaux, en montagne, sur les rivages du Nord.
Il suffit de planter sa tente (ou de garer son camping-car) à au moins 150 m de toute habitation, de ne pas s’installer sur un espace privé sans avoir demandé l’autorisation au proprio. Les aires publiques de repos sont interdites. Les feux de camp sont interdits en espaces boisés ou en rase campagne entre le 15 avril et le 15 septembre.

Spécial camping-cars

IMPORTANT : il n’est pas possible de remplir les grandes bouteilles de gaz étrangères dans les points de vente norvégiens. Prenez donc vos précautions et munissez-vous de bouteilles en quantité suffisante. Au cas où vous devriez acheter des bouteilles norvégiennes (cela risque de vous revenir cher), rendez-vous dans les stations-service Statoil.

- Pour échanger vos petites bouteilles de gaz bleues de chez Camping Gaz International, rendez-vous dans n’importe quelle station-service ou dans un magasin Intersport.

La vidange des toilettes est, bien entendu, interdite en pleine nature. Des endroits bien signalés pour cet usage existent le long des routes et dans les campings.

Spécial hytter (cabanes)

- Dans la plupart des campings, on peut loger dans une hytte (prononcer « hu-te » ; pluriel : hytter). Celle-ci est aux Norvégiens ce que la cabane est aux Canadiens. C'est un petit chalet plus ou moins aménagé. La hytte de base est généralement constituée d’une seule pièce, avec deux lits superposés, une table, des chaises, le chauffage, une plaque électrique et un frigo. En payant un peu plus, on a l’eau courante et, en rallongeant encore la sauce, d'autres pièces, la douche et les w‑c. Souvent les grands campings proposent tous les niveaux de confort et de taille.
Il est nécessaire d'avoir ses draps ou son sac de couchage (sinon, on peut les louer sur place mais c'est cher), ainsi que du matériel de cuisine et de faire le ménage en partant. Oreillers et couvertures, en revanche, sont normalement compris dans la location ; contrairement aux AJ, les sacs de couchage y sont acceptés.
Compter de 500 à 1 800 Nok la nuit.
Dans le sud de la Norvège, on trouve aussi des hytter dans certaines fermes suivre les panneaux représentant une maison).
La hytte est une excellente alternative à l'AJ et aux hôtels pas cher (inexistants en Norvège !) : l’intimité y est préservée, on peut y faire sa popote et elle permet d’être véritablement en contact avec la nature.
En revanche, il vaut mieux être motorisé car les campings sont généralement en pleine campagne. En pleine saison, il est fortement recommandé de réserver, ou d’arriver entre 16h et 17h, surtout près des fjords.
Si vous arrivez après 18h, appelez pour annoncer votre retard et pour être sûr qu'on ne refilera pas votre hytte à quelqu'un d'autre.

Les rorbuer (au singulier rorbu) sont l'équivalent des hytter sur l'archipel des Lofoten. Ce sont de petites maisons de pêcheurs, souvent peintes en rouge et bâties sur pilotis. Compter de 600 à 1 800 Nok pour une nuit.

On peut aussi loger dans un sjøhus, également une construction pour les pêcheurs, genre grande AJ améliorée, le plus souvent avec des lits superposés.

- Location de chalets dans les fjords : agence Novasol. Propose des chalets typiques dans toute la région. Une des meilleures façons de vivre vraiment le pays.

Spécial phares

Des phares désaffectés et transformés en hébergement jalonnent la côte. Un mode original de séjour.

Pour les insomniaques

- En été, les nuits sont très courtes et les maisons ou immeubles rarement équipés de volets. Donc, que vous dormiez dans une chambre ou sous une tente, vous risquez d'être gêné par la clarté. Accessoire utile : ces masques de nuit que l'on distribue dans les avions. Il peut être judicieux de les acheter avant de partir, car on n'en trouve pas toujours facilement sur place.

- Pour les campings, les insomniaques se muniront de boules Quies « car la mer omniprésente attire des tas d’oiseaux criards, et la montagne, des chutes d’eau vrombissantes » (dixit un lecteur).

Auberges de jeunesse

- Il n'y a pas de limite d'âge pour séjourner en AJ. On peut loger dans les AJ norvégiennes sans la carte, mais l'avoir permet de bénéficier d'une réduction de 10%.

- La FUAJ offre à ses adhérents la possibilité de réserver en ligne grâce à son système de réservation international.

Les AJ norvégiennes (Norske Vandrerhjem) sont parmi les plus chères d’Europe, mais les prix sont cependant très variables. Les plus économiques vous coûteront autour de 220 Nok par nuit et les plus chères jusqu’à 330 Nok par personne. Mais le standing est souvent plus proche d'un petit hôtel. Voilà pourquoi il vous faudra envisager très sérieusement le camping.
Mais faites vos calculs : même si une hytte dans un camping vous revient bien moins cher que l'AJ, si ce camping est loin de tout et que vous n'êtes pas motorisé, ça peut devenir très galère.
Télécharger ou commander la brochure des AJ sur le site. Tout y est indiqué. Indispensable.

Il y a des chambres de deux, plus chères, ainsi que des tarifs pour les familles. Les enfants de moins de 15 ans paient moitié prix et c'est gratuit pour les moins de 4 ans.
Attention, beaucoup d'AJ ne sont ouvertes que jusqu'au 15 août, car beaucoup d'entre elles sont des résidences étudiantes transformées en AJ chaque été jusqu'au retour des étudiants. Les règlements par cartes de paiement sont largement acceptés, sauf s’il s’agit de petites AJ familiales. Dortoirs rarement mixtes. Si c'est complet le matin, rappelez vers 18h.

Apportez impérativement un « sac à viande » (terme barbare désignant un drap en forme de duvet), sinon vous devrez en louer sur place, car c'est obligatoire, et c'est cher. L'utilisation du duvet est normalement interdite, mais les couvertures (ou couettes le plus souvent) sont toujours fournies.
En général, il y a une cuisine, mais dans certaines, pas beaucoup de vaisselle ; apportez le minimum nécessaire. Il n'est pas rare que les AJ disposent d'un lave-linge, et d'un sèche-linge.
Côté petit déjeuner, il est servi quasiment partout, il est même assez souvent compris. Quand il ne l'est pas, il est assez cher, mais généreux. Une formule « sandwichs » est également prévue dans certaines AJ : en payant un supplément, on a la possibilité de se préparer des casse-croûte pour le midi avec le buffet du petit déjeuner.

Hébergement chez l'habitant

Une formule discrète, qui peine à se développer. Compter en moyenne 600 à 900 Nok pour deux, parfois beaucoup plus. Le petit déjeuner est rarement compris, mais une cuisine est à disposition. L'inconvénient de ces adresses est qu'elles sont souvent excentrées, voire hors de la ville. C’est donc une solution envisageable pour ceux qui sont motorisés, plus difficile pour les autres.
Adressez-vous aux offices de tourisme locaux qui disposent parfois de la liste ou consultez leur site Internet avant votre départ.
Chez l’habitant, vous comprendrez vite ce que signifie la propreté scandinave. En passant, n’oubliez pas la tradition : on se déchausse en entrant.

À la campagne ou dans les villages, les chambres chez l'habitant sont indiquées par une pancarte « Rom » ou « Husrom ». Ledig signifie « libre », til leie « à louer » et med kjøkken « avec cuisine ».

- Plus d'infos sur le site de B & B Norway et sur celui de Vacances à la Ferme. Souvent dans des hytter jouxtant la ferme ou des chambres en formule B & B, mais assez peu de choix.
Le mieux est en fait de consulter le site internet de Hanen, organisme spécialisé dans le tourisme rural. Beaucoup de choix d’hébergements classés par régions et même des adresses d’auberges à la ferme et de petits producteurs. Ces adresses (les producteurs, auberge ou chambres) sont signalées au bord des routes par un coq (c’est le sens du mot Hanen).

Hôtels et pensions

Dans l'année, le tarif des hôtels est tout simplement inabordable, entre 1 300 et 1 700 Nok pour une chambre double avec petit déjeuner. Cette étonnante inflation s'explique par la faible demande : la majorité des clients sont des hommes d'affaires pas trop regardants sur les notes de frais ! Ce qui explique que les tarifs soient souvent moins élevés le week-end (vendredi et samedi).
Les grandes chaînes règnent en maître dans ce pays, où vous ne trouverez qu'exceptionnellement de petits hôtels familiaux. Cependant, en été, la plupart de ces établissements rentabilisent leurs usines en bradant les prix (sommer priser) et en drainant les voyages organisés des tour-opérateurs. Les prix tournent alors le plus souvent autour de 1 000 à 1 300 Nok. Certains hôtels proposent l’été des chambres familiales (deux adultes et deux enfants de moins de 15 ans) autour de 1 200 Nok.
Il existe également des systèmes de chèques-hôtels ou pass de plusieurs chaînes hôtelières, permettant des réductions.

Certains pass sont gratuits (Choice Hotel, Rica), le prix des autres n'excède normalement pas 100 Nok.

Les établissements de charme sont très rares. Cependant, dans la région des fjords, certains hôtels sont de véritables palaces datant de la Belle Époque. Au cas où vous auriez gagné au Loto, vous pouvez fouiner du côté des « Hôtels historiques » de Norvège (De Historiske Hotel).

Services voyage



Forum Norvège

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Norvège

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Norvège

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Norvège

Agenda Norvège

Norvège Les articles à lire