Santé et sécurité Finlande

Santé

Carte européenne d'assurance maladie

Pour un séjour temporaire en Finlande, pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Il vous suffit d'appeler votre centre de Sécurité sociale (ou de vous connecter à son site Internet), qui vous l'enverra sous une quinzaine de jours. Cette carte fonctionne avec tous les pays membres de l'Union européenne (y compris les derniers arrivés), ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.
C'est une carte plastifiée bleue du même format que la carte Vitale. Valable 2 ans, elle est gratuite et personnelle : chaque membre de la famille doit avoir la sienne, y compris les enfants.

Attention, les remboursements ne couvrent pas les soins dispensés par les cliniques privées. Si vous vous adressez à l’une d’elles, il vous faudra, au retour, prouver que ce choix était motivé par une urgence alors que l’hôpital public était trop éloigné.

Outre votre maladresse, les seuls risques proviennent des champignons non comestibles.

Numéros utiles

  • Médecins de garde : tél. : 100-23. 24 h/24, dans tout le pays, y compris pour des visites à domicile.
  • Numéro d'urgence : tél. : 112. 24 h/24, premiers secours, ambulances, pompiers.
  • Police : tél. : 100-22. 24 h/24, à utiliser, par exemple, en cas d'accident de voiture sans dommage corporel.

Sécurité

La Finlande est un pays sûr. Il est simplement recommandé de rester vigilant à Helsinki où des pickpockets sévissent dans les lieux très fréquentés, comme dans la majorité des grandes villes du monde...

Pour le reste, l’immense majorité des méfaits commis dans le pays ne concernent pas le touriste de passage qui peut, particulièrement au fin fond de nulle part, s’endormir tranquillement dans sa tente et faire de beaux rêves...

La räkkä : invasion estivale des insectes

L’importance de la räkkä varie d’une année à l’autre en fonction des pluies de mai et de diverses autres données climatiques. Après 3 ou 4 jours un peu désagréables, les gestes de prévention feront partie de votre quotidien.

De temps en temps, moustiques et autres insectes piqueurs ou mordeurs vous auront, mais la faible quantité de microbes et de bactéries à cette latitude fait que, sauf réaction allergique, les piqûres et morsures disparaissent vite.

Il faut en revanche partir prévenu et équipé.

Quelques tuyaux

- On trouve des produits très efficaces sur place. Ceux-ci sont disponibles sous différents parfums, dont un au goudron (terva)... déconseillé pour les soirées mondaines.
- Les gadgets électroniques censés émettre la fréquence qui éloigne tous les moustiques de la création sont des attrape-gogos.
- En randonnée, portez un chapeau ou un foulard sur la tête et des vêtements amples pour éviter d’être piqué à travers l’étoffe. Fermez le bas de vos pantalons avec des pinces à vélo ou de simples élastiques, ou enfoncez-les dans vos chaussettes. Si vous êtes en short, ne soyez pas avare de produit. Avec votre spray, aspergez aussi T-shirt et pantalon.
- En canoë ou en bateau, éloignez-vous de la berge : ils ne vous suivront pas.
- Le soir, faites une flambée, le feu les éloigne. C’est autorisé dans certains campings, sur des emplacements ad hoc. Faute de feu, faites brûler du pyrèthre en spirales ou en barrettes.
- Si vous le pouvez, installez votre tente dans un endroit un peu venté.

Les moustiques

C’est vrai, le moustique est une espèce des pays chauds et humides... Eh bien justement, il peut faire plus de 30 °C sur les 187 888 lacs finlandais, sans compter les marais. Ils sévissent surtout du 20 juin à fin juillet, le mois d’août peut être plus tranquille. Enfin, plus vous montez vers le nord, plus ils sont nombreux et voraces.

Les mouches noires (mäkärä)

Elles ressemblent à des mouches. Elles sévissent surtout par temps très chaud (une température de 30 °C n'est pas forcément souhaitable en Laponie), autour des torrents et des eaux vives.

Elles se glissent sous les vêtements pour sucer le sang. Leur morsure est assez douloureuse.
Les premières espèces peuvent apparaître en mai et, en cas de temps chaud et humide, on y a droit jusque tard dans la saison.
Les produits locaux les empêchent de se poser sur vous mais pas de vous tourner autour...

Les taons

Les taons ressemblent à de grosses mouches brunes dont les ailes ont la forme d'un deltaplane. Comme les mouches noires, ils découpent un morceau de peau mais plus gros... et sucent le sang qui s'en échappe.

Les moucherons mordeurs (polttiainen)

Comme dans beaucoup de pays du nord de l’Europe, vous risquez de tomber sur une bestiole appelée en finnois polttiainen, gros comme le point à la fin de cette phrase. Nos cousins québécois les appellent d’ailleurs « brûlots ».

C’est un monomaniaque shooté au sang frais. Certains rennes agressés par ces créatures peuvent devenir très nerveux et se précipiter sous vos roues sans crier gare. En effet, chaque morsure gratouille un peu, alors imaginez, multipliée par 100 ou plus !

Comble de malheur, les produits généralistes sont notoirement peu efficaces. En revanche, vous pouvez vous munir d’essence de pouliot (Hedeoma pulegioides ou Mentha pulegium), vendue comme produit homéopathique.

Ces moucherons ne sortent heureusement qu’à la tombée de la nuit ou sous un ciel plombé ; comme ils ne s’éloignent guère de plus de 500 m de leur lieu de naissance et se déplacent très lentement, il suffit souvent d’accélérer le pas et de changer de coin.

Les morsures démangent beaucoup, mais une bonne douche soulage grâce à l’action antiseptique du savon.

Services voyage



Forum Finlande

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Finlande

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Finlande

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Finlande

Agenda Finlande

Finlande Les articles à lire