Vie pratique sur place Cuba

Décalage horaire

Cuba applique l'horaire d'été et l'horaire d'hiver. Le décalage avec la France est en permanence de 6h. Quand il est 12h à Paris, il est 6h du matin à Cuba. À noter toutefois, Cuba passe en général à l'heure d'été dès le 1er week-end de mars.

Eau courante

La distribution de l'eau reste un problème à Cuba. En effet, si dans les hôtels elle ne manque jamais, ou presque (le débit de l'eau étant parfois réduit au minimum ou restreint à certaines heures dans certains coins isolés), les inconvénients dont souffrent les particuliers sont nombreux. Bien souvent, à La Havane et à Santiago en particulier, les habitants sont privés d'eau une partie de la journée, surtout dans les vieux quartiers. Ne vous formalisez donc pas si, dans une chambre d’hôtes (casa particular), l’eau vient à manquer.

Électricité

- Cuba utilise du 110 volts. Prises de courant à fiches plates : un adaptateur est donc nécessaire, mais tous vos appareils ne fonctionneront pas forcément avec ce voltage... Il vous faudra alors recourir à un petit transfo (certaines casas particulares en possèdent). Heureusement, pas mal d’hôtels et casas particulares ont des prises 110 V et 220 V (c’est précisé !). Certains hôtels possèdent aussi des prises occidentales, mais c’est plutôt rare.

- Pour économiser de l'énergie, l'éclairage public est faible dans les villes, voire inexistant dans certaines rues. Les apagones (coupures de courant) ont presque disparu, avec la mise en service de centaines de groupes électrogènes qui largement ont amélioré la situation. Prévoyez quand même une lampe de poche, que vous laisserez en cadeau à vos amis cubains.

Langue

Tous les Cubains parlent évidemment l'espagnol, proche de celui d'Espagne mais avec un accent auquel on a du mal à se faire au début. Certains Cubains se sont mis à l'anglais, mais ils restent peu nombreux. D'autres ont appris le français avec des Canadiens ou auprès de l'Alliance française, qui croule sous les demandes. Un conseil : potassez l'espagnol avant votre départ.

Poste

Envois depuis Cuba

- Bureaux de poste : ils sont souvent ouverts du lundi au samedi jusqu'à 17h-18h. Certains, à La Havane notamment, ouvrent aussi le dimanche.

- Boîtes à lettres, timbres, cartes postales : dans les bureaux de poste bien sûr (y compris les cartes postales), mais aussi dans les hôtels. Méfiez-vous des postiers indélicats qui vous vendent à 0,50 CUC un timbre à 0,50 peso cubain réservé au courrier national. Ils se mettent la différence dans la poche et votre carte postale n'arrivera jamais à destination. En principe, le timbre pour une carte postale est de 0,60 CUC (même si l'on vous affirme que c'est 0,80 ou 0,90 CUC), l'affranchissement d'une lettre pour Cuba est de 0,40 peso cubain.

- Acheminement : attention, le courrier met de 3 semaines à 1 mois, et parfois plus, avant d'arriver en France. Le courrier posté depuis les hôtels (comme le Sevilla à La Havane) arrive plus rapidement que celui partant des postes cubaines.

- Des Cubains vous demanderont peut-être de poster de chez vous des lettres pour leur famille exilée ou leurs amis d'Europe : ils ont des problèmes pour envoyer du courrier à l'étranger... Ne leur refusez pas ce petit service.

Envois depuis la France

- Les lettres : elles arrivent à leur destinataire, mais elles sont souvent ouvertes par la poste cubaine. Donc, ne rien y mettre de compromettant. Surtout pas d'argent !

- Les paquets : si le contenu a un peu de valeur marchande, il risque fort d'être volé par un agent malintentionné. La seule solution fiable, c'est la compagnie DHL : vous serez sûr que vos envois arriveront dans les mains du destinataire ; mais ça vous coûtera très cher.

Téléphone et Internet

Téléphone

Pour téléphoner, plusieurs solutions :

- Cabines à carte : ddans les boutiques Etecsa, installées aux coins stratégiques dans de nombreuses villes. On achète sur place des cartes téléphoniques à 5, 10, 15 et 20 CUC pour l’international ou en pesos cubains pour les communications nationales. C’est la formule la plus économique mais ça reste très cher de téléphoner depuis Cuba.

- Cabines à pièces : surtout intéressant pour les communications nationales (voir plus loin). La monnaie utilisée est alors le peso cubain.

Le téléphone portable à Cuba

Il peut être utilisé à Cuba s’il comporte l’option « monde » (Roaming international). C’est finalement plus simple et moins cher que d’acheter sur place une carte SIM (possible si votre téléphone a été préalablement débloqué) dans les magasins Etecsa. Il faut déjà payer 3 CUC par jour pour avoir un numéro local, puis acheter des cartes (tarjetas de recarga) de 10 CUC minimum pour pouvoir téléphoner.
Toutes ces manipulations vous coûteront aussi cher (voire plus) que d’appeler de votre téléphone portable ou des cabines à carte des modules Etecsa....

Communications internationales

- De la France vers Cuba : composer le 00 + 53 + numéro du correspondant précédé de l’indicatif ville (le 7 pour La Havane, au début de chaque numéro).
- De Cuba vers la France : composer le 119 + 33 + numéro du correspondant, sans le 0 initial de la numérotation à 10 chiffres.

Ça coûte cher de téléphoner à l’étranger depuis Cuba, depuis votre hôtel aussi bien que d’un portable (env 2,50 à 3 €/mn). On peut aussi appeler en PCV (cobro revertido) vers la France, le Canada, les États-Unis et le Mexique. Pour obtenir l’opératrice, composer le 012 à La Havane et le 180 dans la province de La Havane. Dans le reste du pays, faire le 113 et demander à appeler en PCV. À n’utiliser qu’en cas d’extrême urgence, car le PCV est horriblement cher !

Communications nationales

- De La Havane vers la province : composer le code de la province et le numéro de l’abonné. Vous pouvez aussi faire le 113 (renseignements) pour savoir quels chiffres composer avant le code de la ville et le numéro désiré.

- Pour appeler à l’intérieur d’une même province, composer directement le numéro.

Contrairement aux appels vers l’étranger, les communications intérieures sont extrêmement bon marché, mais seulement si vous faites comme les Cubains, c’est-à-dire si vous téléphonez d’une cabine à pièces ou à carte en pesos cubains. Le plus simple, si vous logez chez l’habitant, est de demander à votre logeur d’utiliser son téléphone. La communication ne lui coûte quasiment rien, mais laissez-lui quand même un petit quelque chose. Si vous appelez d’un hôtel, on vous facturera allègrement 1 CUC/mn.

Internet et wifi

Des points Internet sont accessibles dans toutes les grandes villes, notamment dans les centres d’appels téléphoniques Telepuntos (gérés par la compagnie Etecsa), dans les grands hôtels (et à leurs abords) ainsi que sur certaines places. Les tarifs sont alignés partout : compter 1 CUC pour 30 mn, 2 CUC pour 1h ou 10 CUC pour 5h, avec un débit qui s’améliore d’année en année.
Les cartes s’achètent dans les centres Etecsa, après une attente qui peut en décourager plus d’un. Votre passeport vous sera demandé pour l’achat d’une carte internet.
Les cartes Etecsa ne fonctionnent pas systématiquement dans tous les hôtels, il faut parfois en acheter une différente (et plus chère – entre 4 et 5 CUC/heure).

Que l’on soit ou non client des hôtels, l’accès au wifi y est toujours payant (avec la carte) et accessible seulement depuis la réception (pas dans les chambres). Comme le réseau s’étire à l’extérieur des murs, vous trouverez les Cubains attroupés avec leur téléphone ou leur tablette en main à la recherche des ondes. Même combat (et mêmes prix) pour tous, il faut se connecter avec la carte Etecsa, vendue plus cher dans les hôtels que dans les boutiques Etecsa.

La connexion (par satellite) est souvent lente, même si elle tend à s’améliorer. La raison « officielle » de cette déficience serait le refus des États-Unis de laisser l’île se connecter à l’un des câbles sous-marins qui passent à proximité des côtes... Cuba est maintenant reliée au Venezuela par un câble optique sous-marin, ce qui est un premier pas vers l’accès à Internet à haut débit pour les particuliers, mais les améliorations sont toujours attendues...

- Important : la sélection de sites et adresses e-mail, pourtant la plus à jour possible, n’est malheureusement pas entièrement fiable, et vous aurez certainement le sentiment de vous prendre les pieds dans la Toile ! Si vos messages semblent aboutir, ils resteront souvent lettre morte auprès des grandes structures hôtelières d’État. Allez savoir pourquoi !
Quant aux casas particulares, elles répondent plus facilement, mais il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois, sur plusieurs jours... Si vous n’avez pas de nouvelles, un petit coup de téléphone s’impose parfois.

- Wifi : il existe dans certains hôtels d’État, mais il est payant (2h = environ 12 CUC) et la connexion est très très lente.

Forum Cuba

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

Poser une question

Les dernières discussions du forum Vie pratique Cuba

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Cuba

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...