- Papiers :

  • passeport en cours de validité durant la totalité du séjour ;
  • pour un séjour touristique de plus de 3 mois : visa.

- Vaccins conseillés :

  • fièvre jaune (vaccin très fortement recommandé) ;
  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) et ROR ;
  • hépatite A et fièvre typhoïde ;
  • en cas de séjours ruraux prolongés : rage.

- Meilleures saisons : mars-avril et octobre-novembre.

- Durée de vol : pas de vol direct depuis Paris ; un peu plus de 20h de vol, escale(s) comprise(s).

- Décalage horaire : - 5h en été, - 4h en hiver.

Patagonie

Délimitée au nord par le río Colorado et au sud par le cap Horn, la Patagonie est un territoire désertique qui compte moins d’un habitant au kilomètre carré. La plus grande partie de ce territoire appartient à l’Argentine et le reste au Chili. Cette terre fascine par ses grands espaces et sa diversité, la beauté de la nature et la richesse des animaux qu’elle abrite. Comment ne pas laisser son regard partir à l’horizon des plaines désertiques jusqu’à la cordillère des Andes ? Comment rester insensible à la beauté sereine de ces montagnes et de ces lacs d’altitude, aux tourments de ces côtes déchiquetées ?

La côte nord-est de la Patagonie, qui borde l’océan Atlantique, marque l’entrée en Patagonie. Le paysage est austère, des plaines à perte de vue balayées par le vent et des petites villes modernes sans grand charme, nées de l’arrivée des migrants dans ce bout du monde au XIXe siècle. On ne vient pas ici pour les richesses architecturales ou culturelles, mais pour approcher une nature encore sauvage, en particulier la faune marine qui abonde le long de ce littoral et sur les rives de la péninsule Valdés. À pied, en voiture le long des pistes ou en bateau, le spectacle de milliers de manchots, otaries, lions de mer et autres éléphants de mer mérite à lui seul le voyage. Sans compter le clou du spectacle, de juillet à décembre, lorsque les baleines trouvent refuge dans les eaux glaciales au large de la péninsule, pour mettre bas et élever leurs baleineaux.

Au bout de la Patagonie, il y a la Terre de Feu. L’Argentine n’occupe qu’un tiers de l’île dont la superficie est comparable à celle de l’Irlande. Le détroit de Magellan sépare la Tierra del Fuego du reste de l’Amérique du Sud. C’est en fait un véritable archipel. De ce groupe d’îles, la plus vaste est l’île Grande, à laquelle on pense quand on évoque la Terre de Feu. Ushuaia est la capitale de la région, à laquelle sont rattachées quelques îles. Pour faire des randonnées, du trekking, pour explorer les sentiers non battus, admirer les lions de mer, les cormorans ou les éléphants de mer en liberté, la Terre de Feu reste un endroit privilégié.

Ce guide traite de la partie argentine de la Patagonie.
Pour la partie chilienne de la Patagonie, se reporter au guide Chili.

Services voyage



Actus Patagonie

Agenda Patagonie

Patagonie Les derniers articles

Des routes interminables sous un ciel tourmenté, des champs arides battus par les...

Forum Patagonie

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Patagonie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Patagonie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...