Santé et sécurité Chili

Santé

Le Chili ne pose que peu de problèmes sanitaires pour le voyageur. L'hygiène est bonne et les risques de maladies infectieuses vectorielles (moustiques, etc.) sont des plus réduits.

Accidents

En Amérique du Sud comme ailleurs, les accidents constituent la première cause de rapatriement sanitaire et de mortalité.

Attention aux interminables routes chiliennes : dans le désert du Nord, l'éblouissement du soleil et la chaleur occasionnent de nombreux accidents. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à compter le nombre d’autels dédiés aux victimes d'accidents, établis le long des routes... En plus, chiens, ânes et chèvres peuvent surgir à tout moment ! Ce n'est pas mieux sur les axes grimpant vers l'altiplano, surtout ceux empruntés par les camionneurs des pays voisins - comme la route reliant Arica à la Bolivie. Au sud, la Carretera Austral est belle, mais glissante : par fortes pluies, la piste se transforme parfois en bourbier. Ne relâchez jamais votre vigilance.

  • Urgences médicales : tél. : 131.

Soleil

Dans le Nord, le soleil tape fort ! Dans le Sud, depuis les années 1980, on observe les conséquences du fameux trou dans la couche d'ozone, qui rend le rayonnement solaire encore plus dangereux pour la peau.

Prévoyez une crème solaire écran total ou à indice élevé, un baume à lèvres, des lunettes de soleil efficaces, un chapeau et, idéalement, des vêtements légers mais à manches longues.
Munissez-vous aussi d'un collyre (la poussière et le soleil dessèchent les yeux).
Pensez enfin à bien vous hydrater, notamment si vous vous trouvez en altitude.

- Rayons UV (ultraviolets) à l’île de Pâques : l’indice de radiation UV de cette île atteint le maximum de l’échelle, c’est-à-dire 11+ sur une échelle de 1 à 11 ! Cela signifie que vous devez vous couvrir la tête et protéger votre peau en mettant de la crème solaire.

Mal d'altitude (mal aigu des montagnes ou soroche)

Il se produit surtout au-dessus de 3 000 m d'altitude. Il est essentiel de s'y préparer : la veille d'un départ en altitude, boire beaucoup d'eau plate (on conseille 1 litre par 1 000 m de dénivelée), proscrire l'alcool, le café, le thé et la cigarette, manger léger, bien dormir.
Essayez de monter par paliers. Idéalement, pas plus de 500 m d'ascension par jour au-delà de 2 000 m.
Les premiers jours, il convient de laisser l'organisme s'adapter aux conditions d'altitude et donc de ne pas le fatiguer : moins vous ferez d'efforts physiques, mieux vous vous porterez. En cas de maux de tête légers, ne prenez que du paracétamol. La prise préventive de Diamox est aujourd'hui d'efficacité reconnue), mais ce médicament a des effets secondaires.
Optez pour les remèdes locaux : les décoctions de feuilles de coca ou les tisanes locales comme la rica-rica et la chachacoma. En cas de symptômes violents, descendez au plus vite de 500 m minimum.

Vaccins

Vaccinations dites « universelles »

Comme pour tout voyage, il convient d'être à jour pour des vaccins suivants :
- diphtérie, tétanos, polio, coqueluche ;
- hépatite B ;
- pour les enfants et tous ceux qui sont nés avant 1980 : rougeole-oreillons-rubéole (ROR).

Vaccins plus spécifiques

- Pas de fièvre jaune au Chili ; aucune obligation administrative concernant ce vaccin (sauf pour se rendre à l'île de Pâques lorsqu'on vient d'une zone d'endémie).
- Hépatite A : vaccin indispensable à tous les voyageurs adultes nés en Europe après 1950.
- Pas de paludisme au Chili.

Conseils santé

- Éviter les contacts avec les insectes (et notamment avec les vinchucas, les punaises), qui transmettent une redoutable - mais heureusement rare - maladie : la trypanosomiase américaine ou maladie de Chagas. Pour les peaux sensibles, se prémunir contre les puces !

- Les rongeurs peuvent transmettre des fièvres hémorragiques virales, parfois redoutables. Le virus s'attraperait par le contact ou la respiration d'excréments de certains rats. En pratique, vous ne courez aucun risque.

- Mentionnons aussi le didymo : cette algue blanche, qui fait comme une croûte de papier humide aux endroits où elle se dépose, a envahi d’innombrables rivières du continent américain. Elle n’est pas dangereuse pour l’homme, mais se répand et modifie les écosystèmes. Vous verrez de nombreux panneaux préventifs en Patagonie. Une seule solution : désinfecter ses chaussures et son équipement de pêche à fond.

À ceci, on ajoute les règles d'hygiène bien connues :
- prévenir les piqûres d'insectes (répulsifs, moustiquaires imprégnées, etc.) ;
- des médicaments stoppant les diarrhées peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance avant le départ.

Sécurité

Le Chili est probablement le pays le plus sûr d'Amérique latine. Ce n'est pas une raison pour négliger de prendre un minimum de précautions.

- Conseils : évitez de vous promener avec des objets de valeur. Laissez toujours un double de vos papiers (passeport, permis de conduire...) à l'hôtel. Comme dans tous les pays, sortez avec le minimum d'argent sur vous et soyez discret au moment de payer.

- Dans les gares routières : les vols sont fréquents. Gardez vos affaires sur vous, restez vigilant envers toute tentative de détourner votre attention. Idem dans les marchés et dans les transports à Santiago.

- À Santiago : comme dans toutes les grandes capitales, il y a plus de risques. Les cas les plus souvent rapportés sont les vols à la tire, les agressions restant très rares.

- À Valparaíso : gardez un œil attentif sur vos affaires. Certains quartiers paupérisés connaissent une petite délinquance plus importante qu'ailleurs. Des bandes organisées repèrent très vite les étrangers qui se promènent ostensiblement avec des objets de valeur : appareils photo, smartphones... Bien fermer votre voiture, ne rien laisser dedans, et si possible la garer dans des parkings fermés.

- Sur la route : mieux vaut rouler de jour que de nuit. Plus d'infos sur les transports au Chili.

- Tremblement de terre, éruption volcanique et tsunami : ne l’oublions pas, le Chili se situe sur l’arc de feu du Pacifique. Un séisme peut générer un tsunami dans les 20 mn qui suivent. Des panneaux indiquent les voies d’évacuation sur toute la côte. Outre l’évidente nécessité de s’éloigner rapidement des plages, quitte à abandonner ses affaires personnelles, il est également conseillé de quitter son véhicule si la terre tremble (risques de fissures sur la route) et de gagner un point situé au moins 30 m au-dessus du niveau de la mer.

Équipez-vous pour votre voyage

Consultez la boutique du voyageur pour bien préparer vos vacances, vos week-ends, vos séjours : Tous les Guides du Routard, les produits santé & hygiène pour le voyage, le matériel Rando & Trek, les bagages et sacs à dos, Équipement & Vêtements voyage, Accessoires de voyage, mais aussi les produits Insolite & idées cadeaux pour voyageurs...

Services voyage



Forum Chili

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Chili

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Chili

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Chili

Agenda Chili

Chili Les articles à lire