Carte d'identité Belgique

- Superficie : 30 528 km².
- Capitale : Bruxelles.
- Population : 11 324 000 habitants (98 % urbanisés), dont 22 % d’étrangers (120 000 Français, officiellement).
- Densité : 368 hab./km². Une des plus fortes d’Europe.
- Divisions administratives et politiques : 3 régions (Bruxelles-Capitale, la Région flamande et la Wallonie) réparties en 10 provinces.
- Langues officielles : le français, le néerlandais et l'allemand.
- Communautés linguistiques : française, flamande et germanophone.
- Espérance de vie : 76,5 ans pour les hommes, 83 ans pour les femmes.
- PIB par habitant : 44 072 €.
- Taux de chômage : 8,1 % (mais avec de grandes disparités régionales).
- Indice de développement humain : 0,890 (21e rang mondial).
- Régime politique : monarchie constitutionnelle, parlementaire et fédérale.
- Chef de l'État : Philippe Ier, intronisé le 21 juillet 2013, a succédé à son père Albert II.
- Premier ministre : Charles Michel (droite, depuis octobre 2014).
- Formations politiques : les chrétiens-démocrates (CDH et CD & V), socialistes (PS et SP) et les libéraux (MR et Open-VLD). S’y ajoutent les écologistes (Ecolo et Groen), les nationalistes flamands (N-VA), l’extrême droite flamande (Vlaams Belang) et l’extrême gauche en Wallonie (PTB).

- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : les béguinages flamands ; les ascenseurs hydrauliques du canal du Centre et leur site (Hainaut) ; la Grand-Place de Bruxelles ; les beffrois de Flandre et de Wallonie ; le centre historique de Bruges ; les habitations majeures de l'architecte Victor Horta (Bruxelles) ; les minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons) ; la cathédrale Notre-Dame de Tourna ; le complexe maison-ateliers-musée Plantin-Moretus (Anvers) ; le palais Stoclet à Bruxelles ; quatre sites du bassin minier : Grand Hornu, Bois-du-Luc, Bois-du-Cazier et Blégny.

Économie

Deuxième pays en Europe pour son faible taux de pauvreté, dixième en termes de PIB, la Belgique est un pays prospère mais avec des disparités très marquées.

La Wallonie

Le clivage traditionnel entre la Flandre dynamique et la Wallonie en déclin tend à s'atténuer.
Le monde du travail wallon a eu à cœur de maintenir les avantages acquis dans les décennies précédentes. Malgré un déclin économique et démographique, la Wallonie tente de se reconvertir son économie vers les entreprises de taille moyenne orientées vers les technologies nouvelles.
En 2005, la Wallonie a lancé un ambitieux « plan Marshall » de relance économique, avec plus d'un milliard d'euros d'investissements. Le gouvernement régional wallon espère contrecarrer les effets néfastes d’un taux de chômage élevé et une situation financière encore difficile. Ce plan a été reconduit en 2009 avec une composante écologique supplémentaire et, en 2015, c’est vers un redéploiement vers le numérique et l’économie circulaire que vont aller les 2,5 milliards d’euros du plan initial.
Mais la manne publique a trop longtemps développé une culture clientéliste et politisée à l'extrême. Une trop grande part de la population soit est inactive, soit travaille dans le secteur public qui n'est qu'indirectement générateur de richesses.

Ce manque de gestion responsable des finances publiques est aujourd’hui, après de multiples scandales politico-financiers, au centre du débat politique wallon sur la bonne gouvernance.

La Flandre

La Flandre affiche une volonté d'indépendance économique et politique, de plus en plus affirmée.

De tradition catholique, la Flandre a connu une croissance démographique supérieure à la moyenne nationale. Son développement économique s'est fait différemment : privée de ressources naturelles, la Flandre s'est de tout temps consacrée aux industries de transformation. Elle a exercé pendant des années une attirance plus grande sur les investisseurs, fait qu'elle attribue à son multilinguisme ainsi qu'à une politique régionale dynamique, drainant des investissements plus importants et plus variés que la Wallonie.

Le textile est sa première activité traditionnelle. Celle-ci remonte au Moyen Âge, quand le drap anglais était tissé par les ouvriers flamands. Historiquement, l’exploitation du lin, du chanvre et de la laine a fait la prospérité des villes flamandes. L’axe Courtrai-Gand est de nos jours le siège d’une florissante activité de production de tissu synthétique.

Le port d’Anvers (le 2e d’Europe après Rotterdam) permet, par an, l’acheminement de dizaines de millions de tonnes de marchandises vers son hinterland naturel, l’Allemagne, la France, la Suisse et l’Italie.
Le port de Zeebrugge accueille les superpétroliers de 250 000 t. Les autorités et les entreprises flamandes investissent plus en recherche et développement

Services voyage



Forum Belgique

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Belgique

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Belgique

Agenda Belgique

Belgique Les articles à lire

À 2 h 15 de Paris avec le Thalys, Liège n'a pas volé son surnom de "Cité ardente"....