Côte-d’Or : la Route des grands crus de Bourgogne a 80 ans !

Les trésors du patrimoine de la Côte-d’Or

Les trésors du patrimoine de la Côte-d’Or
Hospices de Beaune © Côte-d'Or Tourisme - R. Krebel

Profitez de votre séjour pour découvrir toute la richesse du patrimoine de la Côte d’Or, que ce soit sur la route ou à travers le département.

Sur le tracé de la route des grands crus, les haltes à faire ne concernent pas uniquement la découverte de vins somptueux. Au plaisir des papilles s’ajoute celui des yeux.

À Dijon, on se doit d’aller admirer le cœur historique de la ville et le Palais des ducs et des États de Bourgogne, ensemble architectural construit entre les 15e et 18e siècles et toujours ouvert et vivant au 21eme, puisqu’il abrite la mairie et le musée des Beaux-Arts.

Fixin abrite un étonnant musée consacré à Napoléon Ier fondé par Claude Noisot, un ancien grognard, dans un pavillon de son parc. On y voit des souvenirs des guerres de l’empereur.

Les Hospices de Beaune comptent parmi les merveilles de la Bourgogne et se classent au premier rang des plus beaux sites de France. Cet ensemble de bâtiments hospitaliers du 15e siècle est notamment célèbre pour ses toits couverts de tuiles vernissées polychromes. Chaque automne a lieu ici une vente prestigieuse de vins, dont beaucoup de grands et premiers crus.

Près de Nuits-Saint-Georges, on visite l’abbaye de Cîteaux, berceau de l’ordre cistercien, dont l’origine remonte au 11e siècle.

Enfin, à Santenay, ne manquez pas d’aller voir le moulin Sorine dont les ailes s’élèvent au-dessus des vignes.

Au nord-ouest de Dijon, vous pouvez compléter votre balade en empruntant la Route du crémant dans les vignobles du Pays Châtillonnais et de l’Auxois. Des coteaux couverts de vignes y donnent des vins effervescents qui évoquent ceux que l’on produit dans la Champagne voisine.

Sur la route, vous trouvez la superbe cité médiévale de Flavigny-sur-Ozerain où l’on fabrique de délicieuses dragées à l’anis, ainsi que l’abbaye de Fontenay, contemporaine de celle de Cîteaux et classée au patrimoine mondial depuis 1981.

Les passionnés d’histoire ne peuvent que se rendre sur le site d’Alésia situé à Alise-Sainte-Reine, là où les armées gauloises furent vaincues par Jules César en 52 avant J.-C. et ou se trouve aujourd’hui le Museoparc Alésia, qui décrypte le mythe de Vercingetorix ainsi que les secrets de la civilisation gauloise. Au musée du Pays Châtillonnais de Châtillon-sur-Seine est conservé le cratère de Vix, un vase en bronze monumental du 6e siècle avant J.-C. auprès d’autres pièces antiques. Ce chef-d’oeuvre provient de la tombe d’une princesse celte enterrée à Vix, commune située tout près.

Et puis, notez que les amoureux de la nature apprécient par ici une forêt de feuillus qui se distingue par la diversité de sa flore et de sa faune.

Pour en savoir plus : www.chatillonnais-tourisme.fr

Texte : Routard.com

Bourgogne Les articles à lire

Services voyage