Australie du Sud : Grands espaces emblématiques de l'Outback

Australie du Sud : Grands espaces emblématiques de l'Outback
Kanku-Breakaways Conservation Park, Coober Pedy © Greg Snell

En partenariat avec l’office de tourisme d’Australie du Sud

Derrière le mot « Outback », se cache la promesse d’un voyage en forme d’aventures dans le magique arrière-pays australien. De somptueuses étendues, des vallées viticoles à perte de vue, des animaux par milliers, des plages immenses, des montagnes millénaires… L’Australie du Sud réserve de très belles surprises à ses visiteurs. Nous vous emmenons à la découverte de ses grands espaces emblématiques, à un coup de volant d’Adélaïde.

Flinders Ranges, aux prémices du monde

Flinders Ranges, aux prémices du monde
Bunyeroo Valley © Ben Goode

Bienvenue dans majestueuses Flinders Ranges. Avec ses sommets culminants à 1 170 m d’altitude, la chaîne montagneuse se déploie sur plus de 400 kilomètres au cœur des terres rouges de l’Australie du Sud pour le plus grand bonheur des amateurs de randonnées et de vieilles pierres (800 millions d’années tout de même !).

Au cœur de ce cadre enchanteur, le parc national éponyme est l’un des plus célèbres du pays. Et pourtant, on ne se marche pas sur les pieds grâce à l’immensité du site qui s’étend sur quelques 912 km². Au programme : des kilomètres de marche à travers les nombreux sentiers de randonnée et une nature époustouflante. Et puis, entre deux falaises de grés, la vie incarnée par les orchidées, les eucalyptus et la faune variée et abondante.

Wilpena Pound Resort © Tourism Australia

Ouvrez grand les yeux autour de vous, les rencontres pouvant être parfois étonnantes, comme celles de colonies entières d’émeus, de kangourous, de wallabies à pattes jaunes et de rapaces dont l’aigle d'Australie et ses ailes de deux mètres d’envergure. Perroquets, lézards ou dragons barbus seront peut-être également de la partie si la chance vous accompagne sur votre trajet !

Accessible à pied, le Wilpena Pound est un immense amphithéâtre naturel formé par le temps, la météo et les aléas de la vie. Aujourd’hui, cette incroyable formation géologique est l’attraction principale du parc national. On en ressort ébloui, avec l’impression d’avoir pénétré le cratère d’un volcan, alors qu’il s’agit en réalité du sol d’une ancienne mer intérieure.

Coober Pedy, aussi beau à l’intérieur qu’à l'extérieur

Coober Pedy, aussi beau à l’intérieur qu’à l'extérieur
Coober Pedy © Karen Smith

Au départ, il y avait ce paysage lunaire, la terre chaude et ocre en plus, et une star enfouie dans la terre : la belle opale. Puis, il y a eu les hommes et les mines ont poussé comme des champignons. Depuis, le village de Coober Pedy est devenue la capitale mondiale de l'opale.

Si l’on y débarque toujours pour chercher le précieux minerai, certains réalisateurs ont aussi choisi d’y poser leur caméra, comme George Miller pour Mad Max 3, en raison du caractère insolite et « lunaire » du site.

Dug Out B&B © Irene Spillmann

Pour échapper à la chaleur et la sécheresse des lieux, les habitants ont eu l’idée ingénieuse de creuser des maisons sous terre. À défaut d’attirer un autre George (Lucas) pour planter le décor de l’un des opus de la Guerre des Étoiles, ces cavités souterraines toutes de rouge vêtues attirent de nombreux curieux.

Et la vie s’articule doucement entre soleil et obscurité, demeures en surface et habitations troglodytes, dans une ambiance post-apocalyptique qui ne manque pas d’un certain charme.

Kangaroo Island, sauvage et authentique

Kangaroo Island, sauvage et authentique
Middle River © Ben Goode

Installée à 13 km des rives de l’Australie du Sud et 110 km d’Adélaïde, Kangaroo Island embarque ses visiteurs pour un voyage dans le temps, à l’époque où la nature était reine. Un retour vers le passé possible grâce à la politique de préservation des espèces menée par la région.

Véritable refuge écologique, l’île fera le bonheur de tous les amateurs d’animaux et de plantes. On évolue ainsi sur une terre qui ne cesse de surprendre au fil des balades. Sauvage sur près de la moitié du territoire, Kangaroo Island est aussi un paradis pour les amateurs de marche.

Remarkables Rocks © Ben Goode

Au menu des réjouissances : de superbes plages, des parcs nationaux, des réserves (sur un tiers de l’île), des arches et des rochers dessinés par les mains expertes de Dame Nature. Rendez-vous dans l’ouest de l’île dans le parc national de Flinders Chase pour notamment admirer les bien nommés Admirals Arch et Remarkable Rocks.

Avec ses 155 km de long, l’île regorge d’endroits où l’on se croirait seul(e) au monde. Mais que les explorateurs en herbe se rassurent, Kangaroo Island compte également de nombreuses adresses pour passer une nuit confortable.

Hanson Bay Wildlife Sanctuary © Chris Bray

Côté faune, c’est un véritable festival à tous les coins de l’île ! Il y a les kangourous bien-sûr, dont certains peuvent atteindre 1m80, mais aussi leurs cousins les mignons tammar wallabies. En levant les yeux vers le ciel, vous pourrez également apercevoir les petites bêtes que tout le monde cherche dans les eucalyptus : les koalas ! L’île est aussi le repère d’animaux moins célèbres mais tout aussi fascinants : des cacatoès de Latham, des ornithorynques, des otaries, des lions de mer et même des petits manchots !

La Péninsule d'Eyre, côtes sauvages et plages désertes

La Péninsule d'Eyre, côtes sauvages et plages désertes
Greenly Beach, Péninsule d'Eyre © South Australian Tourism Commission/Elise Cook

Il y a de l’amour dans l’Eyre ! Il faut dire que la Péninsule d’Eyre ne peut que séduire ses visiteurs, avec ses côtes sauvages et ses plages désertes infinies… Bordée par les eaux chaudes du golfe de Spencer, la côte ouest est plantée de falaises qui offrent un panorama spectaculaire.

Avec ses 2 000 kilomètres de rivages et ses 170 500 km² de superficie, la Péninsule d’Eyre ne se contente pas d’être belle et propose un nombre conséquent d’activités pour petits et grands : dégustations de vins et de fruits de mer, randonnées dans les parcs nationaux protégés, road trip à travers les plaines et le long des côtes, plongeons dans des piscines naturelles creusées dans les reliefs de granit, ou simple farniente sur le sable blanc d’une douceur infinie…

Autre possibilité : s’offrir un safari 4x4 dans le parc national des Gawler Ranges pour en prendre plein la rétine. Au programme de cette balade : bush à perte de vue, lacs salés à la blancheur éclatante, faune abondante et de roches volcaniques de toute beauté.

Vous l’aurez compris, les occupations sont nombreuses sur terre… mais aussi en mer : pêche au gros, session de surf sur des spots déserts, nage avec les otaries et les dauphins à Baird Bay, observation de la migration des baleines d’avril à septembre et même plongée en cage avec les grands requins blancs, pour les plus téméraires !

Coffin Bay National Park © Emma Curran

Amateurs d’animaux, notez que de nombreuses espèces évoluent en liberté sur les terres d’Eyre. Parmi eux, les célèbres marsupiaux que tout visiteur rêve de croiser. Plusieurs parcs nationaux (certains avec vue sur la mer !) accueillent des familles de kangourous et de wallabies, ainsi que des émeus ou des wombats à nez poilu. Pendant que sur la côte ouest, des otaries se dorent au soleil sur les plages de Venus Bay et de Coffin Bay…

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus
Hopkins Island © Che Chorley

Le site officiel de l'office de tourisme d’Australie du Sud : https://southaustralia.com

Texte : Routard.com

Adélaïde et sa région - Les articles à lire