Le Portugal secret : 10 sites à découvrir

Le Portugal secret : 10 sites à découvrir
Palacio da Regaleira © bennymarty - stock.adobe.com

Vous connaissez déjà Lisbonne, Porto, Coimbra et les plages de l’Algarve ? Il reste encore beaucoup à découvrir au Portugal. À commencer par ces 10 discrètes pépites au fin fond de l’Alentejo, dans les environs de Lisbonne ou dans les serras du Nord. Le Portugal n’a pas fini de nous surprendre !

Palacio et quinta da Regaleira, Sintra – Région de Lisbonne

Palacio et quinta da Regaleira, Sintra – Région de Lisbonne
Palacio da Regaleira © bennymarty - stock.adobe.com

Moins connu que le Palacio nacional, voici un château extravagant qui semble sorti d’un conte de fées. Il se trouve également à Sintra, une jolie ville située à seulement quelques kilomètres de Lisbonne !

Le Palacio da Regaleira est un palais hors norme du début du 20e s, dont le style hétéroclite puise dans le néo-gothique et le néo-manuélin. La demeure et le vaste parc sont sortis de l’imagination fertile d’un (très) riche propriétaire, Carvalho Monteiro (1848-1920), associé à l’architecte italien Luigi Manini. La façade regorge de sculptures symboliques et de détails stupéfiants, destinés à épater les grands de l’époque que le propriétaire, un magnat enrichi par le commerce avec le Brésil, avait l’habitude de recevoir.

Ne pas manquer le vaste et fantaisiste parc accroché à la colline. Le dédale de ses allées et de ses passages discrets dessert une collection de monuments farfelus, à l’image d’une serre-temple et d’une grotte-château.

Comporta - Alentejo

Comporta - Alentejo
Plage à Comporta © mrfotos - Shutterstock

Lisbonne n’est qu’à 1 h 30 de route, mais semble à des années-lumière. Entre terre et mer, au sud-ouest de l’estuaire du rio Sado, Comporta séduit par son calme, ses rizières, ses marais salants peuplés d’oiseaux, ses forêts de pins et de chênes-lièges, et ses plages de rêve au bord de l'Atlantique.

Avec un air de Camargue, cette région sauvage et peu peuplée attire, par la beauté de ses grands espaces, les urbains et les branchés de Lisbonne, mais aussi des people du monde entier en quête d’un peu de tranquillité. L’hébergement est en revanche très limité – et donc cher. Un Portugal pour happy few en quelque sorte.

Vila Nova de Milfontes - Alentejo

Vila Nova de Milfontes - Alentejo
Vila Nova de Milfontes © lisandrotrarbach - stock.adobe.com

Tout au nord de la très sauvage Costa Vicentina, qui s’étend jusqu’à l’Algarve, la vieille ville de Vila Nova de Milfontes, blanche et lumineuse, surplombe l’estuaire de la rivière Mira.

Au sud se déploient plages et forêts d’un parc naturel. Vers l’ouest, le littoral présente une ligne de falaises déchiquetées, encadrant d’autres plages, battues par les vents et les vagues. Une ville authentique, à mille lieues du tourisme de masse des plages de l’Algarve.

Mértola - Alentejo

Mértola - Alentejo
Mértola © sergojpg - stock.adobe.com

Perchée sur un éperon rocheux, découpé par le rio Guadiana d’un côté et par son affluent, le rio Oeiras, Mértola est une superbe ville-musée qui s’élève au-dessus des grandes plaines à blé ondoyantes de l’Alentejo.

La balade dans Mértola propulse d’un coup dans l’histoire, la tradition et la nature de l’Alentejo, une région marquée par l’éternelle rivalité des Maures et des chrétiens : dernier port intérieur du Guadiana, Mértola fut un entrepôt commercial actif avant même de devenir un municipium important sous l’occupation romaine, puis la capitale d’un royaume musulman et, enfin, le premier siège des chevaliers de l’ordre de Santiago... Pas mal pour une petite ville !

Profitez de votre présence dans la région pour goûter aux excellents produits du terroir : fromage de brebis, pain, miel, saucissons fumés, vins de l’Alentejo…

Castelo de Vide et Serra de São Mamede – Alentejo

Castelo de Vide et Serra de São Mamede – Alentejo
Quartier juif de Castelo de Vide © StockPhotosArt - stock.adobe.com

Bâtie sur un promontoire dominant la plaine, la vieille ville de Castelo de Vide avec sa forêt de toits dégringole de chaque côté de la colline. On déambule avec bonheur dans les ruelles de la ville, avec ses façades blanches, dans le quartier juif de la judaria, en admirant aussi les édifices du 17e et 18e s de la ville basse, sans oublier l’église Santa Maria et ses deux tours baroques.

Autre étape de charme dans le coin : le village de Marvão, perché à quelque 900 m de hauteur sur son nid d’aigle.

La région environnante, la Serra de São Mamede, est un massif montagneux de moyenne altitude qui s’étend le long de la frontière espagnole. Traversé par quelques routes sinueuses, il offre un résumé bucolique de la faune et la flore alentejanes avec des forêts de chênes-lièges, d’eucalyptus, d’oliviers, de châtaigniers et d’amandiers, mais aussi de sapins. Idéal pour les randonneurs.

Silves et l’intérieur de l’Algarve

Silves et l’intérieur de l’Algarve
Silves © moedas1 - stock.adobe.com

L’Algarve attire les vacanciers pour son soleil et ses plages, mais l’intérieur des terres gagne vraiment à être connu, notamment pour ses villages. Ainsi, à 15 km au nord-est de Portimão, Silves, située au bord d’un rio, est une des petites villes les plus intéressantes de la région.

La silhouette d’un vieux castelo, perché au sommet de la colline, rappelle que Silves fut autrefois (au 13e s) la petite capitale du puissant royaume maure d’Algarve. Après la reconquista par le roi Sanche Ier du Portugal, elle fut définitivement rattachée au royaume en 1242. Xelb – c’était son nom – était la rivale de Lisbonne, accueillant à son âge d’or l’une des plus brillantes cours de l’Occident islamique.

Outre Silves, on pourra aussi découvrir le village de Monchique, au cœur des beaux paysages de montagne de la Serra de Monchique.

Forêt de Buçaco – Centre du Portugal

Forêt de Buçaco – Centre du Portugal
Forêt de Buçaco © Olivier Poncelet - stock.adobe.com

À 25 km au nord de Coimbra, la forêt de Buçaco et la petite station thermale de Luso forment une oasis de fraîcheur et de verdure. Buçaco, l’une des plus anciennes forêts d’Europe, recèle une flore particulièrement riche et diversifiée avec environ 700 espèces d’arbres et d’arbustes (rhododendrons, ginkgos, cèdres, séquoias...). En contrebas, les eaux thermales de Luso sont réputées pour soigner les problèmes de reins.

Au cœur de la forêt, le Buçaco Palace Hotel est l’un des édifices les plus étonnants du pays. Sur l’emplacement de l’ancien monastère, ce rendez-vous de chasse royal de la fin du 19e s, a été transformé en hôtel de luxe dès 1917 par un architecte passionné d’art manuélin. Il vaut le coup d’œil !

Guarda – Centre du Portugal

Guarda – Centre du Portugal
Cathédrale de Guarda © Luis Fonseca - stock.adobe.com

À 200 km à l’est de Porto, perchée à 1 000 m d’altitude, Guarda est la localité la plus haute du Portugal. En venant de Salamanque (Espagne) par la route, elle est la première ville importante après la frontière.

Fondée en 1199 pour garder la frontière avec les royaumes de León et de Castille, Guarda est bordée aujourd’hui de faubourgs populaires et modernes, au pied d’une haute colline dominant un vaste paysage aux horizons lointains.

Au sommet, le centre historique, très bien conservé avec ses étroites ruelles et ses maisons de granit, possède l’une des plus belles cathédrales du Portugal. Une ville à visiter pour découvrir un Portugal authentique qui a gardé toute son âme et son caractère !

Caminha – Nord du Portugal

Caminha – Nord du Portugal
Caminha © moedas1 - stock.adobe.com

À 25 km de Viana do Castelo, Caminha se trouve sur un site remarquable à l’embouchure du rio Minho, frontalier entre le Portugal et l’Espagne, et sous la silhouette presque conique d’une montagne verte culminant en Galice espagnole. Sur le rivage, une longue plage de sable blanc ourlée d’une belle pinède, et, dans l’arrière-pays, une campagne vallonnée complètent le tableau.

La situation géographique exceptionnelle à la frontière explique la présence de fortifications à la Vauban du 17e s. Caminha a gardé sa personnalité et son patrimoine urbain, avec sa place de la mairie bordée de vieilles maisons en granit, ses terrasses de café et une élégante fontaine sur fond de nobles édifices Renaissance. On vous conseille chaudement d’y faire une halte !

Miranda do Douro et le parc archéologique de la vallée du Côa – Nord du Portugal

Miranda do Douro et le parc archéologique de la vallée du Côa – Nord du Portugal
Gorges du Douro © aroxopt - stock.adobe.com

À 75 km au sud-est de Bragança, Miranda do Douro surplombe des gorges rocheuses, telle une sentinelle en face de l’Espagne (région de Castille-Léon). À l’abri de ses robustes murailles, la ville haute offre une superbe cohérence architecturale.

Également dans la région, une curiosité étonnante : à 104 km au sud de Bragança, sur la route de Guarda, Vila Nova de Foz Côa a connu son heure de gloire dans les années 90 quand des archéologues mirent au jour de rares et précieuses gravures rupestres. Ce site préhistorique est aujourd’hui considéré comme majeur en Europe : le parc archéologique de la vallée du Côa est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Pour en savoir plus

Nos 120 coins secrets en EuropeRetrouvez encore plus de destinations inédites dans le beau livre du Routard : Nos 120 coins secrets en Europe

Consulter notre guide en ligne Portugal

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Portugal Les articles à lire

Voyage Portugal

Bons Plans Voyage

Services voyage