Hobart et la Tasmanie du sud : nature et culture

Hobart et la Tasmanie du sud : nature et culture
Three Capes Track - Cape Pillar and the Blade © Tasmania Parks and Wildlife Services

En partenariat avec Australie à la Carte

Au-delà du sud de la Tasmanie, on ne trouve guère que l'Antarctique. Bienvenue aux confins du monde ! C'est là, sur la partie méridionale de l'île, qu'a été fondée la capitale tasmanienne au début du XIXe siècle. Ancienne colonie pénitentiaire, Hobart a bien changé. On y trouve aujourd’hui une belle scène artistique et une douceur de vivre typiquement australienne. C'est aussi un point de départ idéal pour découvrir cette région empreinte d'une histoire où la nature est reine.

Hobart, une capitale dynamique

Hobart, une capitale dynamique
Hobart © Tourism Tasmania - Samuel Shelley

Forte de quelque 210 000 habitants, Hobart est la ville la plus peuplée de l'île. La capitale de la Tasmanie est une cité portuaire bien ancrée dans son siècle ; de nombreux édifices rappellent néanmoins son passé colonial et lui confèrent un charme indéniable. Le front de mer arbore ainsi d'agréables cafés et restaurants aménagés dans d'anciens entrepôts du XIXe siècle.

Tout aussi plaisant, le vaste marché de Salamanca se déroule chaque samedi sur la place du même nom. Il attire de nombreux chalands qui déambulent avec plaisir parmi les produits frais et les antiquités. Sur cette même place se trouve le Salamanca Arts Centre, qui compte, avec le Tasmanian Museum Art Gallery, parmi les hauts lieux culturels de la ville.

La douceur du climat océanique et les nombreux espaces verts font de Hobart une ville où l'on se sent bien. Et si l'on souhaite se retrouver en pleine nature, celle-ci se trouve aux portes de la capitale. Le mont Wellington, situé non loin de là, culmine à 1270 mètres et offre un point de vue spectaculaire sur Hobart et ses environs. Les sentiers qui sillonnent ces hauteurs minérales sont en outre propices à de très belles randonnées.

Enfin, si l'on préfère la plage à la montagne, cap sur Seven Mile Beach : ce magnifique rivage qui s'étend à l'est de la ville est idéal pour la baignade et le surf.

Péninsule de Tasman et Port Arthur

Péninsule de Tasman et Port Arthur
Tasman National Park - Cap Pillar © Tourism Tasmania - Joe Shemesh

La péninsule de Tasman s'étend tel un crochet au sud-est de Hobart. Plus d'un navire s'est échoué sur ses falaises abruptes. C'est dans ce décor épique que se trouve Port Arthur, l'ancien pénitencier le mieux préservé de toute l'Australie - le site est d'ailleurs classé au patrimoine mondial de l'Unesco comme site de bagnes australiens. Une visite guidée de ce véritable musée à ciel ouvert permet de plonger au cœur de l'histoire intime et glaçante des forçats britanniques qui y furent emprisonnés jusqu'en 1877. Passionnant !

Tout aussi spectaculaire, le Tasman National Park présente une mosaïque de couleurs presque surnaturelles au sud de la péninsule. Les hautes roches recouvertes d'une abondante forêt émeraude surplombent les eaux turquoise de l’océan, tandis que de magnifiques plages dorées s'épanouissent çà et là sur la côte. Qu'on le découvre à pied, à vélo ou en kayak de mer, ce parc national fait le bonheur des sportifs et des amoureux de la nature.

La vallée et la rivière Huon

La vallée et la rivière Huon
Huon Valley © Garry Moore

Située au sud-ouest de Hobart, la vallée Huon est certainement la région le plus bucolique de la Tasmanie. Une paisible rivière traverse ces étendues verdoyantes doucement vallonnées, où les moutons paissent tranquillement. On peut aisément naviguer sur le fleuve à bord d'un bateau ou d'un pédalo pour découvrir une étonnante faune aquatique. Sur les berges, les vergers et les vignobles se déploient à perte de vue et génèrent une production locale de cidre bio et de vins variés, ainsi qu'une belle profusion de fruits.

Les amateurs de sensations fortes ne seront pas en reste, car la vallée Huon abrite également l'époustouflante Newdegate cave, la plus grande grotte d'Australie accessible au public! Enfin, la côte offre elle aussi son lot de belles balades, d'où le peut notamment apercevoir l'île de Bruny.

L'île de Bruny

L'île de Bruny
© Tourism Tasmania - Tim Dub

Au large de la vallée Huon, cette petite île facilement accessible en ferry révèle des paysages aussi splendides que variés. Au-delà des côtes escarpées se dessinent de magnifiques itinéraires à travers la forêt tropicale, la brousse ou encore les vignes les plus méridionales d'Australie. Ces dernières produisent d'ailleurs un excellent chardonnay !

Le chocolat, le fromage artisanal et les huîtres comptent également parmi les spécialités de Bruny Island. Côté faune, l'île est notamment habitée par les adorables manchots pygmées, dont le plumage s'irise d'une étonnante teinte bleutée, tandis que les baleines et les dauphins s'ébattent dans les flots... Bref, l'île de Bruny est un petit paradis pour toute la famille.

Le village historique de Richmond

Le village historique de Richmond
© Tourism Tasmania - Nick Oborne

Au cœur de la plus grande région viticole d'Australie, la Coal River Valley, se niche la charmante bourgade de Richmond. C'est le lieu idéal pour plonger dans l'histoire pénitentiaire de la Tasmanie !

De nombreux édifices remarquablement préservés témoignent en effet de l'arrivée des bagnards dans les années 1820. Le magnifique Richmond Bridge, qui enjambe la rivière Coal, est ainsi le plus vieux pont d'Australie. L'ancienne prison et la maison Oak Lodge immergent quant à elles les visiteurs dans le quotidien des fameux convicts détenus en ces lieux il y a deux siècles.

Aujourd'hui, de nombreuses caves et échoppes ont d'ailleurs pris leurs quartiers dans des bâtiments d'époque. Les meilleurs vins de la région ? Le pinot noir et le sauvignon, à déguster avec les fromages locaux.

Le parc national de Mount Field

Le parc national de Mount Field
© Tourism Tasmania - Rob Burnett

Une incursion dans les terres situées au nord-ouest de la capitale mène au Mount Field National Park. Celui-ci bat également un record de longévité, car c'est le plus vieux parc de Tasmanie. Il s'élève jusqu'à 1 434 m d'altitude et l'environnement s'en ressent : au gré de nombreux sentiers de niveaux variables, les paysages alpestres déploient une faune et une flore des plus admirables.

Les lacs de montagne côtoient ainsi les eucalyptus des neiges, les pencil pines efflanqués et d'immenses cascades à trois niveaux. Un peu en amont, il n'est pas rare d'apercevoir les pademelons, ces petits kangourous dodus qui peuplent les forêts tasmaniennes.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus
Diables de Tasmanie © Tourism Tasmania - Kentish council

Australie à la Carte - Voyage en Tasmanie

Texte : Routard.com

Voyage en Tasmanie - Les articles à lire