Noël en Alsace

Noël en Alsace
CRTA/Zvardon

De l’Avent à l’Épiphanie, le frisson de Noël parcourt l’Alsace. Plus qu'une période de fêtes, Noël est une tradition ancrée dans la culture alsacienne depuis la fin du XVIe siècle. Mais les festivités ne se résument pas au seul marché de Noël de Strasbourg. Dans toute la région, on compte pas moins de 150 festivités de fin d’année : marchés, festivals, veillées... 

Traditions du Noël alsacien

En Alsace, Noël commence un mois à l’avance ! Tout débute autour du 25 novembre, jour de la Sainte-Catherine. Les quatre semaines suivantes deviennent alors le théâtre de traditions populaires, encore vivaces en Alsace.

Parmi celles-ci, la traditionnelle couronne de l’Avent. Faite de branches de sapin, elle est ornée de quatre bougies, allumées une à une, chaque dimanche de l’Avent. Emblèmes de l’attente de la naissance du Christ, elles symbolisent l’espérance et le renouveau.

Autre coutume : celle du calendrier de l’Avent, composé de 24 petites fenêtres sur une planche en bois. Chaque jour, du 1er au 24 décembre, enfants et parents ouvrent une fenêtre du calendrier. Ils y découvrent ainsi une image de paysages enneigés, de Père Noël ou un petit chocolat, pour les plus gourmands. Ne ratez pas le calendrier géant dressé à Turckheim, où, chaque soir, petits porteurs d’étoiles et allumeurs de réverbères ouvrent une nouvelle fenêtre sur Noël.

Le symbole phare des préparatifs reste le sapin de Noël, dont l’Alsace est, paraît-il, le berceau. À l’origine, l’arbre de Noël était orné d'hosties et de pommes rouges, symboles des fruits de la rédemption et de la tentation. Première mention y est faite dans un livre de contes de 1521, conservé et exposé à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat.

Strasbourg fait honneur à cette tradition en dressant, place Kléber, l’un des plus grands sapins de Noël d’Europe, haut de 30 mètres et scintillant de mille lumières. Cette année, l’arbre vedette penche façon tour de Pise, de quoi créer le buzz dans la capitale alsacienne !

Saint-Nicolas, Christkindl et Hans Trapp

Pendant cette période, il n’est pas rare de croiser des personnages légendaires. Parmi les plus populaires : Saint Nicolas. Vénéré depuis le IXe siècle, il est le saint patron des écoliers et reste un mythe pour les enfants.

Impossible de le rater : vêtu d’un long manteau rouge et coiffé d’une mitre, vous le croiserez dans une trentaine de villes aux alentours du 6 décembre, jour qui le célèbre. Défilant dans les rues, Saint Nicolas offre chocolat, clémentines et pain d’épices aux enfants sages.

Autres personnages folkloriques : les inséparables Christkindel et Hans Trapp. À l’image de la lumière et de l’ombre, Christkindel (l’enfant Christ) récompense les enfants sages le soir de Noël tandis qu’Hans Grapp, ce cousin alsacien du Père Fouettard, effraye les plus désobéissants.

Gourmandises de Noël en Alsace

Noël en Alsace ne serait plus Noël sans les traditionnelles friandises de la région ! Parmi elles : les traditionnels « bredele » de Noël (à l’anis, au beurre, à la cannelle), le pain d’épices « lekerle », les fameux « christstolles » (pain de Noël) et les « männele », brioches servies lors de la Saint-Nicolas. Mais où peut-on les goûter ? En allant faire un tour du côté des nombreux marchés de Noël !

Ne pas manquer, par exemple, le marché de Noël de la Gastronomie à Obernai, du 30 novembre au 31 décembre. Épices, fruits secs et agrumes séchés, chocolat, gâteaux et foie gras maison satisferont l’appétit de tous. Vous y trouverez aussi les « christkindle », petites pommes rouges arrivées à maturité à Noël. Amateurs de pain d’épices, rendez-vous à Gertwiller, véritable village du pain d’épices (Musée du Pain d’Epices, Palais du Pain d’Epices…).

Dès l’Avent, viticulteurs et brasseurs ouvrent leurs portes à la dégustation. Descendez donc dans les nombreuses Caves de Noël. Vous pourrez y déguster les vins alsaciens et la bière de Noël, ambrée et épicée. Sans oublier le traditionnel vin chaud alsacien dont les effluves de miel, de citron, d’orange et de cannelle, parfument les marchés de Noël.

Retrouvez toutes ces gourmandises sur la page noel.tourisme-alsace.com/plaisirs-gourmands

Marchés de Noël et artisanat

Outre la gastronomie, les marchés de Noël honorent depuis 500 ans l’artisanat alsacien et son savoir-faire. Une occasion d’observer potiers, souffleurs de verre et artisans du textile à l’œuvre. Si les plus connus sont ceux de Strasbourg, Colmar ou encore Mulhouse, il en existe cependant des centaines, disséminés du nord au sud de la région, de fin novembre à fin décembre.

Dès l’Avent, l’Alsace se transforme en 7 Pays de Noël. À chaque pays son artisanat. Au Pays des Mystères, aux abords de la forêt d’Haguenau, vous trouverez les poteries colorées de Soufflenheim ou de Betschdorf. Verres et cristaux sortent de la forge de Lalique à Wingen-sur-Moder, au Pays des Lumières.

Rendez-vous sur le versant alsacien des montagnes vosgiennes, au Pays du Sapin, pour admirer les services en faïence d’Obernai. À Mulhouse, Pays des chants et des étoffes, vous pourrez observer les étoffes sous toutes leurs coutures.

N’oubliez pas de faire un saut au plus ancien des marchés d’Europe, l’incontournable « Christkindelsmärik » (le marché de l’Enfant Jésus) de Strasbourg. Crée en 1570, il accueille chaque année des chalets en bois par centaine, place Broglie. À éviter les week-ends !

Une saison magique en Alsace

Entre magie et religion, Noël se transmet de génération en génération. Dans toute la région, les veillées de Noël content, chantent et dansent cette tradition, expliquent son sens et son origine, font vivre ses personnages emblématiques et sa symbolique.

Le temps fort de la vie culturelle alsacienne reste toutefois les Noëlies. Créées en 2003 à l’initiative du Conseil Régional, les Noëlies honorent la part sacrée de Noël à travers des concerts de musique classique, de chorales et de spectacles autour du thème du Noël biblique. Du 29 novembre au 22 décembre, une vingtaine de ces moments musicaux sont prévus dans toute l’Alsace.

Pour les plus curieux, l’écomusée d’Alsace à Ungersheim retrace l’histoire des arts et traditions populaires alsacienne à échelle humaine. Composé de 70 maisons et bâtiments, ce village alsacien reconstitué devient un véritable village de Noël.

Mais sachez que ce mélange de féerie, de traditions et de découvertes ne s’arrête pas avec Noël. L’atmosphère qui règne en Alsace à cette saison perdure tout au long de la « Petite année », du 26 décembre au 6 janvier, jour de l’Epiphanie. Pour la petite histoire, cette période de 12 jours symbolise l’année à venir, chaque jour représentant un mois de l’année.

Pour en savoir plus

Pour préparer votre séjour, consultez nos fiches Strasbourg et Alsace.

Le Site de Noël en Alsace est très complet. Il répertorie tous les marchés de la région, donne les recettes de célèbres friandises alsaciennes ou du fameux vin chaud ainsi que de nombreuses idées de visites ou de circuits.

Office de tourisme d'Alsace

Noël à Strasbourg

Comment y aller ?

Plusieurs liaisons quotidiennes vers Strasbourg avec la ligne de TGV Est-européen : Paris-Est : 2h20, Lille : 3h30.

Le TGV Rhin-Rhône relie le sud de la France à Strasbourg : Lyon 2h50. Marseille 4h40.

En avion, Air France relie Strasbourg et Mulhouse-Bâle à plusieurs aéroports français.

Trouvez votre hôtel en Alsace

L’Alsace fête Noël à Paris

Les marchés de Noël à Paris : du 29 novembre au 14 décembre (TLJ 9h-20h et le dimanche 10h-19h). Cette année, honneur aux bredele !
A la Maison de l’Alsace, sur les Champs-Elysées, Saint Nicolas distribuera du pain d’épice aux enfants le 4 décembre à 17h. Il sera accompagné de la chorale des Cigals’ angels de la commune de Guebwiller, composée de 11 enfants.

L’Hôtel de Vendôme met l’Alsace à l’honneur cette année, tout au long du mois de décembre. Nombreuses surprises, de la décoration aux menus gastronomiques. (1, place Vendôme, Paris 1er)

Texte : Aurélie Michel et Mylène Renoult

Mise en ligne :

Alsace Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage