Où dormir, hôtels et hébergement États-Unis

Quel que soit le type d’hébergement choisi, il est fortement recommandé de réserver son logement le plus longtemps possible à l’avance, surtout pour un séjour en haute saison, et le week-end toute l’année. On vous demandera systématiquement votre numéro de carte de paiement.

Attention, si vous changez d’avis et n’annulez pas votre réservation au moins plusieurs jours à l’avance (bien vérifier leurs conditions d’annulation), vous serez débité quand même, en général de la 1re nuit.

Aux États-Unis, les prix varient selon le taux de remplissage et donc, en gros, selon la saison touristique (le système du yield management). Les différences sont parfois notables du jour au lendemain, même en haute saison !

Les auberges de jeunesse (youth hostels)

Attention, espèce en voie de disparition ! Les jeunes Américains et voyageurs leur préfèrent le couchsurfing, logement gratuit chez des particuliers via le site couchsurfing.com.

On trouve encore des auberges de jeunesse affiliées au réseau Hostelling International en Californie et dans le Nord-Est des États-Unis.

Bien sûr, il y a aussi des AJ privées, mais, là encore, la tendance est la même : de plus en plus, les voyageurs sont remplacés par des marginaux logeant à la semaine ou au mois, ce qui altère singulièrement l’ambiance (et rapidement la tenue) des lieux... C’est ainsi à Denver, à Albuquerque, etc. Dans les zones touristiques, les AJ n’existent plus.

Les quelques auberges qui subsistent disposent souvent d’une cuisine équipée, d’une salle commune et de machines à laver.

Aucune limite d’âge pour y séjourner.

En haute saison, il est conseillé de réserver à l’avance.

Les campings

On en trouve ou presque, des grands, des petits, des très beaux, des modestes. Beaucoup sont situés en pleine nature, mais il y a aussi des campings urbains où s'entassent les RV (camping-cars), laissant parfois très peu de place pour les tentes. Jamais très glamour.

Les campings nationaux ou d'États (national ou state campgrounds)

Ces campgrounds sont généralement situés dans de beaux endroits préservés, en pleine nature. Ce sont les moins chers (12-26 $ en général). On paie en principe pour l'emplacement.
Il y a toujours des toilettes, des tables de pique-nique et des barbecues, mais pas nécessairement de douches, d'électricité ni d'eau potable (voire d'eau tout court).

On ne saurait trop vous conseiller de réserver à l’avance quand c’est possible (en général jusqu’à 6 mois), surtout pour un voyage en haute saison.

Les campings privés

Il n’y en a pas dans les parcs nationaux, mais certains sont installés tout près. Du coup, ils sont moins sauvages, d’autant qu’ils sont le plus souvent en bord de route pour en faciliter l’accès. Ils ont aussi tendance à entasser les emplacements les uns sur les autres en réservant la majorité de l’espace aux RV, des camping-cars parfois monstrueux, longs comme des bus. Pour les campeurs, peu d’ombre, pas d’herbe ni d’intimité. Bien sûr, il y a des exceptions.
Le principal avantage de ces campings privés, c'est qu'ils offrent beaucoup plus de commodités et de services. Bien sûr, c'est beaucoup plus cher que les campings nationaux et des parcs (30 à 50 $ pour 2 personnes). Ces campings proposent souvent des bungalows en bois (cabins) ou des mobile homes à louer au même prix (voire moins cher) qu'une chambre dans un petit motel, mais les draps ne sont pas toujours fournis.
Il existe également des chaînes de camping comme KOA (Kampgrounds of America), qui édite une brochure avec toutes les adresses et leurs positionnements précis sur une carte routière ; celle-ci propose également une carte d'abonnement (Value Kard Rewards), valable 1 an, qui coûte autour de 30 $ et donne droit à 10 % de réduction.

Les motels

Motel © iofoto - Adobe Stock

Le nom provient de la contraction de « motor » (moteur) et « hotel ». Indissociable de l’idée du road trip américain, le motel reste le type d'établissement le plus répandu aux États-Unis. Un motel, c'est généralement un bâtiment bas autour d'une vaste cour qui fait office de parking.
De confort et d’âge très variables, ils ne brillent pas par leur originalité mais offrent généralement des chambres confortables avec salle de bains, clim, TV... Souvent aussi un frigo, un micro-ondes et une cafetière, bouilloire ou percolateur.

Les motels de chaîne

Les budgets plus serrés opteront pour Econo-Lodge, Best-Value Inn, Red Roof ou Super 8. Et, bien sûr, il y a l’incontournable Motel 6, en général la moins chère des chaînes, dont tous les établissements ont été rénovés et offrent, désormais, des chambres très correctes pour le prix !

Attention, exception faite des Motel 6, l’appartenance à une même chaîne ne garantit pas un niveau de confort ou une tenue tout à fait équivalents.

Un cran au-dessus, on trouve Days Inn et Comfort Inn. Et puis Holiday Inn Express, Best Western, Howard Johnson by Wyndham dans la catégorie moyenne gamme.

Quelques mots sur les hôtels et motels

- Mieux vaut réserver à l'avance, du moins dans les villes ou coins fréquentés.
- Dès la réservation, il vous faudra fournir un numéro de carte de paiement. À votre arrivée, le réceptionniste vous demandera votre carte de crédit, même si vous avez déjà réglé, afin de payer les incidentals : frais de téléphone, minibar, pay TV, etc.
- Sauf exception (précisée), les prix que nous indiquons s’entendent sans la taxe d'État, éventuellement augmentée des taxes du comté et de la municipalité (de 9 à 15,5 %) et éventuellement du resort fee (taxe de séjour que certains hôteliers peu scrupuleux se gardent bien d’annoncer au moment de la réservation). Attention, il peut alourdir considérablement votre note au moment du check out).
- La plupart des hôtels proposent des chambres équipées de TV, sanitaires et cafetière, micro-ondes et minifrigo (et de la clim dans les régions où c'est nécessaire). Wifi gratuit presque partout (avec plus ou moins de réseau).
- De plus en plus d’hôtels proposent un petit déjeuner continental. Souvent, on doit se contenter de café, thé et muffins, à prendre debout dans le lobby, parfois d’un buffet avec céréales, yaourts, fruits, gaufres, œufs et bacon. Si le breakfast n'est pas compris, allez le prendre à l’extérieur.

- Les hôtels et motels sont pratiquement tous non-fumeurs. On vous fait d’ailleurs signer une décharge à ce sujet. Si vous ne respectez pas la consigne « no smoking », comptez 250 $ d’amende, qui seront automatiquement débités sur votre carte de crédit en cas d’infraction ! L’interdiction inclut les balcons et terrasses.

- Si les appels locaux sont souvent gratuits, une communication longue distance depuis une chambre d’hôtel coûte horriblement cher.

Les Bed & Breakfast

En général logés dans d'anciennes demeures de charme, ce sont souvent de véritables bonbonnières, cosy et archiconfortables, où règne une atmosphère familiale, certes, mais haut de gamme, avec généralement un petit règlement intérieur à respecter. Nettement plus personnalisés que l'hôtel donc, mais presque tous dans les catégories « Plus chic » et « Très chic » (en moyenne, autour de 150-180 $ la nuit).
Leur capacité d'accueil est généralement limitée. Leur check-out est en général assez tôt (11h). Enfin, si les enfants ne sont pas toujours les bienvenus (pour préserver la tranquillité des hôtes), cette règle est parfois aménageable.

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage États-Unis

Services voyage



Forum États-Unis

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels États-Unis

Vos discussions préférées du forum Hébergement et hôtels États-Unis

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces États-Unis

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus États-Unis

Agenda États-Unis

États-Unis Les articles à lire