La République dominicaine par Benoît Lucchini

Benoît Lucchini

Benoît Lucchini, rédacteur en chef adjoint au Routard, nous parle de la République dominicaine, où il s'est rendu pour réactualiser le guide.

Corse, élevé au grain du 9.3, il a commencé avec une Carte Interail à 17 ans, les terres chaudes avec passion deux ans plus tard puis les mers froides comme pêcheur (illégal) de saumon sur un chalutier américain, avant un grand tour du monde. Son credo depuis 30 ans au Routard : multiplier les rencontres, s’émerveiller et écrire pour partager ses émotions.

Pourquoi choisir particulièrement cette destination ?

Pourquoi choisir particulièrement cette destination ?
© Jakob Fischer - Adobe Stock

C’est une destination « facile » ! Il faut entendre par là que la population est vraiment « cool », bienveillante et souriante. Evidemment, il y a de la pauvreté, mais les gens cherchent vraiment à s’en sortir, dans un subtil mélange d’énergie au travail et de nonchalance, savamment dosé. Et ça se ressent !

Un moment à partager ?

Un moment à partager ?
Playa Rincon © Klemen Misic - Adobe Stock

Le dimanche, toutes les familles, qu’elles soit riches ou pauvres, se donnent rendez-vous sur les plus belles plages de l’île. Au programme : poissons ou langoustes grillés au barbecue, bière et rhum à tous les étages et surtout des centaines de décibels déversées à l’arrière des pick-up, chargés d’énormes enceintes qui pulsent des rythmes de merengue ou reggaeton à en décrocher les noix de coco !

Une activité à faire absolument ?

Une activité à faire absolument ?
© jenya_tarasof - stock.adobe.com

Entre la mi-janvier et fin mars, c’est la saison des baleines. Il faut alors filer vers la péninsule de Samaná et profiter de ce spectacle unique. Quelle magie d’observer de près la nage d’un baleineau, la plongée délicate d’un cétacé présentant sa nageoire caudale telle un salut au ciel ou le saut vigoureux d’une femelle hors de l’eau. Des instants inoubliables.

Un souvenir de voyage ?

Un souvenir de voyage ?
© JuliaM - stock.adobe.com

Un soir sur la côte nord, à Punta Rucia, la rencontre avec un pêcheur qui tire sa barque sur le sable. « Hola señor ! » On se met à papoter. De tout, de rien… Il dit que son fils ne peut pas venir relever les filets le ledemain matin avec lui, et que seul, ça n’est pas toujours facile. Qu’à cela ne tienne, rendez-vous est pris le lendemain à l’aube, devant la plage. Au lever du soleil, sur une mer chaude et brillante comme un glacis, on lui donne un coup de main avec ses filets. Et il nous offre, sans le savoir, un des plus beaux moments du voyage. Sans paroles inutiles, juste rythmé par un délicat clapotis, la douce lumière et le sourire d’un vieux pêcheur.

Une musique à écouter ?

Le merengue pardi ! Non, ce n’est pas un gâteau, mais un genre musical spécifiquement caraibéen, même s’il est tout aussi sucré que son homonyme pâtissier. Un rythme binaire simple, efficace, qui se danse de manière hautement suggestive, parfois épicé, s’il en était besoin, par des paroles à connotation disons…érotique. Muy caliente !

La spécialité locale ?

La spécialité locale ?
Mondongo © Francisco - stock.adobe.com

On peut en citer deux, qu’on ne trouve pas toujours à la carte des restos, mais typiques du pays. Le mondongo, un ragoût de tripes de bœuf ou de porc, à déguster avec un zeste de citron vert. Repas de fête par excellence (c’est pourquoi on le cuisine surtout le dimanche), le sancocho est un ragoût de 7 viandes différentes, mélangées à toutes sortes de légumes. Pour ces 2 plats, un seul conseil : jeûner la veille !

Un souvenir à rapporter ?

Un souvenir à rapporter ?
Larimar © Terre - stock.adobe.com

Sans hésiter, un beau cadeau typique du pays est un bijou en Larimar. C’est une pierre semi-précieuse que l’on trouve presque uniquement en République dominicaine. D’un bleu très délicat, tirant parfois vers le gris doux, elle est agrémentée de veinures un peu plus sombres. C’est un certain Docteur Miguel Méndez qui baptisa cette pierre, mêlant le nom de sa fille, Larissa, et « mar », la mer. Un souvenir qui évoque merveilleusement ce pays, doux et bleu.

Mise en ligne :

République dominicaine Les articles à lire

Voyage République dominicaine

Bons Plans Voyage

Services voyage