Mayannick, ambassadrice du forum Etats-Unis

Mayannick a posté plus de 400 photos et 16 000 messages en 10 ans sur Routard.com, elle est une fidèle du forum Etats-Unis. Faites sa connaissance !

Bonjour Mayannick, peux-tu te présenter aux internautes ?

Je suis de la génération voyages en sac à dos avant les guides du routard !

Des études en mathématiques appliquées m’ont permis de travailler dans l’industrie dans le domaine du calcul scientifique tout en m’adonnant à trois passions : l’histoire, l’art et… les voyages.

Mariée à un autre voyageur nous sommes très vite partis avec nos gamins sous le bras, et ils ont accepté de nous suivre jusque très tardivement… il faut croire qu’ils aimaient.

Maintenant retraitée, j’ai changé d’activités. Cours de maths à des prisonniers, écrivain public, et, avec mon mari, parrainage du bout de la rue d’une petite fille rencontrée grâce à la magnifique association Parrains par Mille.

Et puis tellement plus de temps pour les voyages ! Je prépare des voyages pour donner un coup de main pour la famille et les amis, mais aussi et surtout les nôtres, j’en ai toujours quelques-uns dans les cartons à destination des USA ou ailleurs. Nous réalisons tous les ans un long et lointain voyage, un court voyage en Europe et un ou deux en France.

© Mayannick

 Bus dans lequel Rosa Park, en 1955 a refusé de céder sa place à un homme blanc. Ce geste a été le point de départ du mouvement pour le respect des droits civiques aux USA.

Pourquoi es-tu si fidèle à Routard.com ?

Je suis née la même année que le mythique Philippe Gloaguen… est-ce une bonne raison ? Je plaisante bien sûr ! J’ai voyagé avant le guide du routard, puis avec. Et j’ai toujours ressenti beaucoup d’affinités avec l’esprit du guide.

 C’est donc là que j’apprécie de partager, et d’aider d’autres à vivre ce que j’aime tant. 

Tu contribues essentiellement sur les forums États-Unis, comment es-tu tombée amoureuse de cette destination ?

Ce fut un coup de foudre tardif ! Enfant, puis ado, ce pays me faisait peur, la mort de Kennedy et de Martin Luther King m’ayant profondément marquée… Étudiante, j’ai manifesté aux cris de US go home contre la guerre du Vietnam, et je me suis passionnée pour l’AIM (American Indian Movement). J’ai beaucoup voyagé en Asie, en Amérique du Sud et je disais « les États-Unis, jamais ! » Étrange n’est-ce pas ?

Ma vie professionnelle m’a fait travailler quasi quotidiennement avec des anciens de la NASA. Des personnes intelligentes, cultivées, ouvertes aux autres. Mes a priori ne m’avaient pas fait imaginer de tels habitants dans ce pays. Je sais, c’était idiot ! Suite à des voyages professionnels, j’ai voulu tout savoir sur cette destination… et j’ai encore du travail ! Lectures, recherches, discussions avec des spécialistes…

On était armés pour partir dans l’ouest fabuleux, pour commencer, et puis, comme on le dit en plaisantant sur ces forums, on a attrapé le virus et on s’est sentis un peu chez nous chez eux.

Qu’est-ce qui te plaît dans la culture américaine ?

Je ne suis pas sûre d’aimer la culture américaine en général…

J’aime le fait que les lois ne sont pas là pour faire joli, mais pour être appliquées, ça simplifie tellement la vie !

J’aime la pédagogie utilisée pour aborder la connaissance. Que ce soit dans les universités, les visitors centers des parcs, dans les lieux historiques ou dans les musées.

Pour toi, quelle est la recette parfaite pour un voyage réussi ?

Une préparation sans faille qui constitue à elle seule un grand bonheur ! Elle permet de se libérer des problèmes matériels et de profiter au maximum lorsque l’on est sur place.

La recette : Commencer par lister des lieux que l’on aimerait voir, c’est le plus long. Ensuite, construire le voyage lui-même. Placer des points sur google map, puis estimer le temps nécessaire pour s’y rendre et les visiter. Enfin, malheureusement, élaguer, car le temps disponible est rarement élastique. Il ne reste alors  plus qu’à s’atteler aux diverses réservations.

Je suis toujours effarée de voir des questions sur les forums du type « je pars 3 semaines dans l’Ouest américain, j’attends vos conseils ». Répondre à ça ne rend pas service au futur voyageur, impossible pour lui de s’approprier son propre voyage, il fera le voyage d’un autre.

Cette antichambre du voyage prend normalement plusieurs mois. Elle s’étire parfois pour moi sur plusieurs années sur certains sujets ardus. Pour ne citer qu’un exemple, la préparation de notre voyage ayant pour thème la guerre de Sécession m’a fait avaler plusieurs milliers de pages de l’œuvre d’une vie de Shelby Foote, grand spécialiste américain de cette guerre. Quand on aime, on ne compte pas !

Quel est ton État préféré ?

Ceux que je ne connais pas encore !

Mais parmi ceux que je connais, je dirais le Texas, État dans lequel j’ai vécu le plus d’aventures invraisemblables.

Quels sont tes 3 coups de cœur sur cette destination ?

- Monument Valley : on peut faire un détour de 300 km puis y retourner, c’est toujours la même claque.

- White sand dunes au Nouveau-Mexique, pour son côté déstabilisant.

- Les missions espagnoles situées autour de San Antonio Texas, avec une mention particulière pour Alamo.

© Mayannick

Aqueduc espagnol de San Antonio : il alimentait en eau les missions espagnoles autour de San Antonio

As-tu un endroit/activité insolite à recommander ?

Les bords du rio Grande dans le parc de Big Bend, au Texas. Ce petit ruisseau insignifiant que l’on peut traverser à pied, depuis et vers le Mexique (frontière très symbolique), mais qui peut devenir torrent furieux dans un cadre superbe.

J’ai droit à un second ? Ne pas manquer, lorsque l’on passe dans une capitale d’État, de visiter son Capitole.

Quelle est ta découverte culinaire préférée ?

Sans conteste les baby back ribs ! Hyper caloriques, mais si bons… Les meilleurs à Memphis Tennessee bien sûr, juste après ceux que sert la chaîne de restaurant Texas road house.  

Sinon, pas pour son goût juste agréable, mais pour son renvoi vers le 19e siècle, le meatloaf, sa purée de pommes de terre et sa sauce brune, plat traditionnel des restaurants de pionniers. 

As-tu un souvenir de voyage mémorable que tu souhaites partager avec la communauté routard ?

C’est une torture de me demander de choisir ! Tant d’évènements me viennent en mémoire.  Ce conservateur du musée d’art de WDC qui m’a fait l’honneur de m’écouter lui parler d’un tableau ? Un concert d’une légende vivante de la country dans la petite ville de Wabash Indiana ? L’émotion de vivre une commémoration de la bataille d’Alamo ? La traversée du capitole du Minnesota et l’entrée dans la chambre haute où étaient en train de siéger les sénateurs ? Cette rencontre émouvante en Louisiane entre Acadiens du Canada, Cajuns de Louisiane et nous, les cousins de France ? Ce flashflood du Rio Grande furieux arrachant tout sur son passage ? La tornade rouge qui nous a balayés à John Ford Point ? Tant pis, je ne les partagerai pas avec vous !

Donc juste un souvenir !

Chicago, une soirée blues dans la boîte du grand Buddy Guy. Installés au pied de la scène, on dîne en écoutant des musiciens et des chanteurs. La soirée avance, une personne arrive et glisse à l’oreille du chanteur : Buddy Guy arrive ! Le chanteur quitte la scène avec déférence. Arrive un grand vieillard qui se met à chanter avec une voix et un enthousiasme incroyables. Je me dis, tu vis un instant magique, tu es à un mètre de cette légende vivante…

Tellement impressionnée par ce qu’on venait de vivre, je dirige notre retour vers le métro et… je me perds. Imaginez la nuit presque noire, dans cette ville à la réputation sulfureuse, des bouches d’aération qui libèrent de la vapeur, deux petits frenchies perdus dans une de ces allées parallèles aux immeubles, là où, dans les films noirs, on retrouve les cadavres dans les poubelles… Petit moment de panique heureusement moqué par mon mari ! La solution était de se diriger vers la lumière ! Là, il y avait un passant qui nous a indiqué la bouche de métro, tout simplement.

 

Mayannick nous fait également voyager en images avec une sélection de photos provenant des 4 coins des Etats-Unis !

Mayannick nous fait également voyager en images avec une sélection de photos provenant des 4 coins des Etats-Unis !
© Mayannick

Cap Hatteras : ce phare est le plus haut des Etats-Unis, situé dans le chapelet d'îles des Outer Banks

© Mayannick

© Mayannick

Cocodrie : région du Sud Est de la Louisiane, située entre terre et eau, pour la petite histoire, le crevettier de Forest Gump était basé dans ce coin !

© Mayannick

Fort Ross: fort qui servait de base pour les campagnes de chasse aux loutres de mer des russes qui descendaient jusqu'en Californie depuis l'Alaska qui, à l'époque était russe

© Mayannick

Grant cabin Petersburg : lieu de vie du général des armées de l'union, Ulysse Grant, pendant le long siège de Petersburg. Modeste cabine ou il reçut deux fois le président Lincoln... Au fond, la maison ou se réunissait l'état major

© Mayannick

Maison Antebellum : c'est le nom donné aux maisons de plantations datant d'avant la guerre de sécession, le sud profond

© Mayannick

Mission Alamo : le théâtre de la bataille de fort Alamo, au centre de San Antonio

© Mayannick

Petite maison dans la neige : maison où est née Laura Ingalls auteur de la petite maison dans la prairie. Pour la petite histoire, photo prise en mai lors d'un "winter storm"

© Mayannick

Phare sur le lac Supérieur

© Mayannick

Sur la piste de l'Oregon : à la mémoire des pionniers qui partaient de St Louis Missouri, pour rejoindre la Californie

© Mayannick

Timberline lodge : hotel construit par les équipes de travailleurs créées par le président Roosevelt pour faire face au manque d'emplois après la grande dépression. Situé au pied du Mount Hood. L'extérieur a servi de décor au film mythique the shining.

© Mayannick

Crater lake : le titre parle pour lui, c'est le seul lieu touristique de la selection de photos 

© Mayannick

Nez Percé Joseph : la ville du chef Nez Percé, porte le nom de celui ci

Retrouvez toutes les contributions de Mayannick sur son profil.

Mise en ligne :

États-Unis Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage