Paris : la playlist et les coups de cœur de My Concubine

Paris : la playlist et les coups de cœur de My Concubine
My Concubine © Aldo Piscina

My Concubine, c'est Bonnie and Clyde en mode parisien. C'est un duo féminin et masculin comme pouvaient l'incarner Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg en leur temps. On vous propose de découvrir les coups de coeur de My Concubine à Paris et ceux du Routard.

My Concubine un groupe qui aime Paris jusqu'au bout des lèvres

Lizzy Ling et Eric Falce chantent la vie : ses joies et ses anicroches. My Concubine, c’est tout d’abord un style unique : un chant féminin et masculin qui se répond, qui joue l'un avec l’autre… Une passion amoureuse qui vit des fulgurances de malheur et des tempêtes de bonheur. Le garçon manie le mot et le verbe avec délicatesse. Joueur, il aime perdre l’auditeur avec des textes à tiroirs. La pop de My Concubine chante la vie de belle manière. My Concubine vous présente ici son Paris et nous vous recommandons vivement d'écouter leur nouvel album Quelqu’un dans mon genre. Sur la chanson Ah que la vie est belle, c'est à Brigitte Fontaine (une icône pop que vous connaissez certaiment !) que le groupe rend hommage. Une vidéo sera prochainement en ligne et Brigitte en sera, bien entendu, la vedette.

LA BUTTE BERGEYRE

LA BUTTE BERGEYRE
Vue sur le Sacré Cœur © PUNTO STUDIO FOTO AG - Adobe Stock

Une des plus belle vues sur Paris d'où l'on peut embrasser à la fois le Sacré Coeur et la tour Eiffel. Concurrent viticole de Montmartre, le clos des Chaufourniers produit 100 litres de vin par an en pinot noir. A la vôtre !

LA PLACE FURSTENBERG

LA PLACE FURSTENBERG
© Marco Saracco - stock.adobe.com

Du nom du Cardinal, abbé de Saint-Germain-des-Prés. La plus petite place de Paris et sans aucun doute la plus calme. Comme un décor de film dialogué par Henri Jeanson. On y trouve l'atelier d'Eugène Delacroix. Charme assuré.

LA RUE MOUFFETARD

LA RUE MOUFFETARD
© underworld - stock.adobe.com

Une des plus anciennes rue de Paris, autrefois la plus malfamée... François Villon y traînait ses guêtres et chassait le canard derrière la Contrescarpe. Une rue où l'on ne risque pas de mourir de faim, avec des restaurants de toutes nationalités tous les 10 mètres... Bon appétit !

LE MARCHE DES ENFANTS ROUGES

LE MARCHE DES ENFANTS ROUGES
© Jan-Clod

Fondé en 1615, c'est le plus vieux marché couvert de Paris et on y trouve de tout. Ici, la diversité culturelle passe par les bons petits plats que l'on peut déguster dans les nombreux bistrots environnants.

LA PLACE DES VOSGES

La plus vieille place de Paris (16 e siècle). Incontournable. Discrète et classe. Victor Hugo, entre autres, y a vécu, Jim Morrison en avait fait son lieu de prédilection... Ils avaient bon goût !

LA BUTTE-AUX-CAILLES

LA BUTTE-AUX-CAILLES
© Studio Laure - stock.adobe.com

Une âme de village avec ses rues pavées, loin des constructions haussmanniennes. Outre les petits cafés sympas, ne pas manquer de faire un plongeon dans la piscine de la Butte, typiquement Art déco et classée monument historique.

LA BRASSERIE BOFINGER

LA BRASSERIE BOFINGER
© Delphine Coutant - Brasserie Bofinger

La plus vieille brasserie de Paris, ouverte depuis 1864, avec un très bon rapport qualité-prix. Superbe déco intérieure. Manger sous le dôme, c'est le top. On a l'impression que des clients vont débarquer en haut de forme et redingote...

LA LIBRAIRIE DU MONTE-EN-L'AIR

A Ménilmontant, au 2 rue de la Mare, dans le 20e arrondissement. Une librairie qui sort des sentiers battus. Galerie d'art, rencontres, lectures, dédicaces, concerts...

AUX TABLES DU PERE LACHAISE

Très bonne cuisine de bistrot dans un cadre convivial. Ici on peut vraiment dire qu'on est mieux qu'en face...

Les cinq coups de cœur du Routard à Paris

Savourer un pique-nique et profiter de l’animation du fleuve au bout du square du Vert-Galant.

Savourer un pique-nique et profiter de l’animation du fleuve au bout du square du Vert-Galant.
© dbrnjhrj - stock.adobe.com

À l’extrémité de l’île de la Cité, telle la proue d’un navire, se blottit le square du Vert-Galant, du surnom donné à Henri IV, qui passait pour un homme vigoureux auprès des femmes… Un lieu de rendez-vous très apprécié des pêcheurs et des amoureux. C’est là aussi un point idéal d’observation du va-et-vient des bateaux-mouches sur le fleuve. Derrière le square, un escalier débouche sur le Pont-Neuf.

Se concocter un petit itinéraire à travers les passages couverts, où flotte encore le parfum d’une autre époque.

Se concocter un petit itinéraire à travers les passages couverts, où flotte encore le parfum d’une autre époque.
Galerie Vivienne © eyetronic - stock.adobe.com

Dans un Paris sans trottoirs ni électricité, le passage dallé et éclairé est un véritable confort au début du XIXe s, qui voit éclore ces villes en miniature où foisonnent restaurants, cafés, théâtres, boutiques à la mode… Une vingtaine de passages se nichent du côté des Grands Boulevards, majoritairement situés dans les 2e et 9e arrondissements. Puis Paris oublia ses passages. Aujourd’hui, certains connaissent une deuxième jeunesse : la galerie Vivienne, un joyau du genre, avec ses élégantes boutiques ; le passage Choiseul, typique ; le passage des Panoramas, avec son dédale de galeries ; le passage du Grand-Cerf et sa spectaculaire hauteur sous verrière ; le passage des Princes, le petit dernier aux jolis lampadaires…

Bon à savoir : attention, certains passages sont fermés le dimanche.

Déambuler au milieu des étudiants du Quartier latin, avant d’aller profiter du Jardin des Plantes.

Déambuler au milieu des étudiants du Quartier latin, avant d’aller profiter du Jardin des Plantes.
© neirfy - stock.adobe.com

Même si l’on n’est pas étudiant, on peut remonter le boul’Mich’, faire la queue devant les cinémas de la rue Champollion, fréquenter les cafés… Cependant, mieux vaut partir à la recherche des ruelles qui ont gardé leur charme d’antan : étroite rue du Chat-qui-Pêche, médiévales rues Saint-Séverin et de la Montagne-Sainte-Geneviève, pittoresque rue Mouffetard. Sans oublier la charmante église Saint-Julien-le-Pauvre avec son petit square ombragé.

Bon à savoir : entamer ensuite l’une des plus belles promenades parisiennes, au Jardin des Plantes, pour y découvrir les grandes serres, la ménagerie et la Grande Galerie de l’Évolution. • mnhn.fr •

Déambuler à pied, en poussette, à rollers, à trottinette ou à vélo le long de la Promenade plantée.

Déambuler à pied, en poussette, à rollers, à trottinette ou à vélo le long de la Promenade plantée.
© analuciasilva - stock.adobe.com

Excellente idée que d’avoir repris le tracé de cette ancienne ligne de chemin de fer pour y aménager, depuis la gare de Lyon, une promenade pédestre traversant tout le 12e arrondissement ! 2 parties distinctes : l’axe longeant l’avenue Daumesnil, perché sur l’ancien viaduc transformé en jardin, puis l’axe Vivaldi (cyclo-pédestre), à niveau de rue ou en tranchée, avec quelques tunnels

Découvrir le petit quartier de la Mouzaïa, au pied des Buttes-Chaumont.

Découvrir le petit quartier de la Mouzaïa, au pied des Buttes-Chaumont.
© emilio - stock.adobe.com

Il fait bon se perdre par ici à la saison des fleurs. Les ruelles ont pour nom « villas » et se succèdent, envahies par la glycine, le lilas et les rosiers. La villa Amalia est l’une des plus belles : enfilade de petits jardins fleuris bordés de vieux réverbères et d’arbres. Dans la villa de Fontenay, les rosiers débordent sur la voie de passage et forment comme une tonnelle. La villa Émile-Loubet est d’un charme tout provincial, et la villa de Bellevue a les toits de ses maisons superposés en escalier. Dans la villa Laforgue, verdure à perte de vue.

Bon à savoir : finir par une sieste au superbe parc des Buttes-Chaumont.

Écoutez la playlist Paris de My Concubine

Écoutez la playlist Paris de My Concubine
My Concubine © Aldo Piscina

Écoutez le Paris de My Concubine sur les plateformes Spotify ou Deezer en cliquant sur le visuel ci-dessous :

Playlist Paris par My Concubine

Retrouvez toutes les news musicales de My Concubine sur internet :

https://www.facebook.com/myconcubine

La chaîne YouTube du groupe : https://www.youtube.com/user/myconcubinemusic

Visionnez la vidéo de la chanson Dragon extraite de l'album Quelqu'un dans mon genre avec l'acteur Denis Lavant en invité de marque.

Pour préparer votre séjour à Paris consultez notre guide en ligne Paris.

Vous pouvez retrouver les coups de cœur et les conseils du Routard Paris chez votre libraire préféré.

Texte : Cédric Duchamp

Mise en ligne :

Paris Les articles à lire

Voyage Paris

Bons Plans Voyage

Services voyage