Bons plans voyage : les 10 règles d’or

Bons plans voyage : les 10 règles d’or
© YakobchukOlena - Adobe Stock

Le « bon plan » : tout le monde a cette expression à la bouche. Un vrai slogan publicitaire ! Mais la réalité des annonces est parfois tout autre.
Méfiance : un bon plan autoproclamé en est rarement un. C’est même souvent un attrape-gogo. Le bon plan ne se décrète pas, il se déniche. En un mot : il se mérite.

À l’heure du yield management - l’ajustement des prix en temps réel en fonction de la demande - , le routard a de plus en plus de mal à se repérer dans la jungle des tarifs. En guise de boussole, voici dix règles d’or pour trouver un bon plan et voyager au meilleur prix. Pas d’agence, pas de site miracle : en fait, c’est à vous de jouer !

Se tenir informé

Se tenir informé
© georgejmclittle - Adobe Stock

Avant votre achat, préparez le terrain. Avec Internet, c’est assez simple : faites le tour des agences en ligne, des sites des compagnies aériennes. Faites des simulations d’achat. 

Regardez la fourchette des tarifs pratiqués sur la destination ou la prestation qui vous intéresse. Faites-vous une idée du prix moyen, en tenant compte des variations saisonnières. Un Paris-New York peut aller du simple au double selon la période de voyage.

Pour résumer : faites votre propre étude du marché. C’est le meilleur moyen de distinguer la vraie bonne promo de l’arnaque.

Comparer

Comparer
© Kittiphan - Adobe Stock

Ne vous limitez pas à une seule agence ou un seul transporteur. La règle de base dans le secteur ultra-concurrentiel du tourisme : comparez avant de prendre une décision !

Sur Internet, on trouve de nombreux comparateurs de prix. Il faut savoir qu’ils ne sont pas fiables à 100%, puisqu’ils ne recensent pas tous les tarifs du marché. Les comparateurs en ligne présentent en effet seulement les offres de leurs partenaires.

S’inscrire aux newsletters

S’inscrire aux newsletters
© Julien Eichinger - Adobe Stock

Bon à savoir, certaines agences ou transporteurs n’annoncent leurs promotions que par newsletter ou en primeur à leurs abonnés. C’est une bonne idée des directeurs du marketing pour fidéliser leurs clients. Les bons plans sont aussi diffusés via Twitter ou Facebook.

Routard.com vous propose également des newsletters pour vous tenir au courant de l'actualité touristique, des bons plans du moment ou simplement vous faire voyager.

Consulter les autres voyageurs

Consulter les autres voyageurs
© Odua Images - Adobe Stock

Les vrais bons plans ne font pas de publicité. Ils s’échangent de bouche à oreille. Inscrivez-vous dans des forums et consultez les avis des autres voyageurs. Demandez leurs astuces pour voyager pas cher.

Réserver son billet à l’avance

Réserver son billet à l’avance
© zinaidasopina112 - Adobe Stock

C’est la règle infaillible. Plus on réserve tôt, moins on paie cher. La raison en est toute simple : plus l’avion se remplit, plus les prix augmentent selon la bonne vieille règle de l’offre et de la demande.

En fait, il faut compter au moins 2 mois à l’avance pour les tarifs les plus bas. Avant c’est trop tôt et on peut rater les périodes de promotion (elles ont souvent lieu en septembre, décembre et mars).

Le tarif « dernière minute » en avion est devenu un mythe : en général, les voyageurs qui achètent leur billet au dernier moment ne peuvent pas faire autrement, donc ils sont prêts à payer au prix fort. Une exception : les vols charterisés qui ne sont pas remplis. Le tour-opérateur qui a affrété l’appareil doit alors brader ses places pour écouler les stocks. 

Lire notre dossier L’avion pas cher.
Voir aussi nos astuces pour réserver moins cher sur Internet.

En train, sachez que la SNCF ouvre les réservations 3 mois à l’avance, c’est le moment pour bénéficier de tarifs Prem’s. Le délai est de de 4 à 6 mois sur les iDTGV. Si vous avez raté les tarifs Prem's, session de rattrapage sur les sites de revente de billets de train inutilisés : trocdestrains.comkelbillet.com ou zepass.com

En revanche, si vous réservez un forfait « tout inclus » auprès d’un tour-opérateur, les « bons plans dernière minute » sont toujours de mise, pour solder les invendus.

Ne pas voyager en même temps que tout le monde

Ne pas voyager en même temps que tout le monde
© eyetronic - Adobe Stock

Privilégiez, si vous le pouvez, les périodes creuses. Évitez les vacances scolaires, les ponts du mois de mai, Noël et le mois d’août. Sur ces périodes, le nombre de places à tarif réduit est extrêmement limité, voire nul.

Être flexible

Être flexible
© alfexe - Adobe Stock

Adaptez-vous autant que possible à la règle précédente. Parfois, décaler son voyage d’un (ou plusieurs) jour(s) permet de faire de belles économies. Par exemple, partez le jeudi et revenez le lundi, c’est nettement moins cher que de voyager le week-end. Pour vous faire une idée des différences de prix, regardez sur les sites comparatifs de prix de billets d'avion en cochant "tout le mois" au lieu de "date précise".
Privilégiez les horaires décalés : par exemple, les TGV 100 % Prem’s circulent tard le soir le week-end.

Être réactif

Être réactif
© pathdoc - Adobe Stock

Avec le yield management, tout va très vite, et les bons tarifs s’envolent souvent en quelques heures. Quand vous avez déniché un bon plan, achetez-le vite. Le danger ?  L’achat compulsif. Sachez toutefois qu’en avion, les taxes sont remboursées en cas d’annulation de billet non remboursable.

Attention aux conditions de l’offre

Attention aux conditions de l’offre
© Victoria - Adobe Stock

Certains pièges sont à éviter. Parfois, les conditions d’achat peuvent transformer un bon plan en galère. Lisez bien les restrictions et règles (ni remboursement, ni modification pour les tarifs les moins chers…), les périodes de pointe sont en général exclues (hors saison), une durée de séjour minimum (nuit samedi au dimanche, souvent) ou maximum est requise. 

Dans le cas d’un séjour avion + hôtel, vérifiez la localisation de l’hébergement. Les moins chers se trouvent souvent en périphérie : par exemple, à Venise, vous pensez roucouler pas loin du Grand Canal et vous vous retrouvez dans la zone industrielle de Mestre !

Privilégiez les modes de voyage alternatifs

Privilégiez les modes de voyage alternatifs
© borakovskyy - Adobe Stock

Il existe des moyens de voyager à l’œil - ou presque. Découvrez les joies du stop, du covoiturage, de l’échange d’appartement, du couchsurfing, du wwoofing.
Lire notre dossier Voyager fauché.

Lire aussi notre dossier sur les bons plans voyage de l'économie du partage : covoiturage, échanges de billets, location chez l'habitant...

N'oubliez pas de visiter notre page spécial Bon Plan. Routard.com vous propose ses meilleurs bons plans pour vous faire voyager à petit prix !

Texte : Routard.com

Les articles à lire

La série vedette de TF1 Demain nous appartient n’est pas la seule à utiliser Sète comme...

Bons Plans Voyage