Les petits déjeuners dans le monde

Petits déjeuners en Europe

Café, croissants, tartines, œufs, baked beans, saucisses, saumon, voire caviar : l’Europe joue la carte de la diversité au petit déj.

France

France
© cherryandbees - stock.adobe.com

L’un des hauts lieux de la gastronomie soigne son petit déjeuner. Dans l’Hexagone, on préfère miser sur le sucré : la boisson chaude (thé, café ou chocolat chaud), le jus de fruits, les fameuses tartines de pain (frais, grillé, perdu…) accompagnées de beurre ou de confiture sont les incontournables du premier repas de la journée. 

Brioches, céréales, fruits, produits laitiers et viennoiseries complètent la tablée. Croissant, pain aux raisins, chausson aux pommes, pain au chocolat ou chocolatine… De quoi se régaler !

Royaume-Uni et Irlande

Royaume-Uni et Irlande
© tbralnina - stock.adobe.com

De l’autre côté de la Manche, on mise sur le salé avec le combo œufs-bacon-baked beans-saucisses-toasts. Quelques ingrédients facultatifs complètent le célèbre Full English Breakfast : galettes de pommes de terre, champignons frits, tomates cuites, bubble et squeak (galette anglaise aux restes de légumes).

Outre ces mets, vous trouverez en sus quelques spécificités locales. En Irlande, vous aurez ainsi le plaisir de goûter au black et/ou white pudding (rondelles de boudin noir et/ou blanc), aux saucisses irlandaises, au rasher (bacon irlandais) et à l’Irish breakfast tea.

En Écosse, vous pouvez parfois même avoir droit au traditionnel haggis (panse de mouton farcie avec des flocons d’avoine, abats, graisse de bœuf et épices), à du hareng ou saumon fumés, du porridge et des scones de pomme de terre !

Espagne et Portugal

Espagne et Portugal
© ld1976 - stock.adobe.com

En Espagne, on commence la journée avec un zumo de naranja (jus d’orange) pressé et/ou un café con leche (avec du lait) accompagné de tartines ou d’une viennoiserie. Rares sont les autochtones à prendre un gros petit déjeuner avant de filer au travail.

La coutume est de manger plus tard, aux alentours de 10 h, pour pouvoir tenir jusqu’à l’heure du déjeuner… soit 14 h ! Durant la pause du matin, les Espagnols se donnent rendez-vous au bar du coin pour déguster quelques tapas ou pinxtos (morceau de pain recouvert de différents ingrédients), de la tortilla (omelette) ou du pan con tomate.

Autre star des tables espagnoles le week-end et autres jours fériés : les churros, célèbres beignets frits recouverts de sucre, à tremper dans du chocolate (on ne vous fait pas la traduction !) et des spécialités régionales, comme les ensaimadas aux Baléares.

Au Portugal, on déguste un traditionnel café accompagné de tartines au beurre et à la confiture (variante salée avec jambon et/ou fromage), mais aussi de pastel de nata, ce délicieux flan portugais (qui se savoure à toute heure !).

Italie

Italie
© kite_rin - stock.adobe.com

Si les Italiens aiment s’en mettre plein le stomaco durant leurs repas, le petit dej, lui, est plutôt timide et semblable au nôtre.

Il commence par un caffè, cappuccino – ou l’un de leurs confrères – pris au comptoir, et s’accompagne de quelques mets sucrés à l’image du cornetto. Là-bas, il ne s’agit pas d’une glace, mais d’une viennoiserie hybride entre le croissant et la brioche nature ou fourrée de différents ingrédients (chocolat, crème pâtissière ou autre) qui se déguste souvent sur le pouce.

Autres variantes du matin : des biscuits, viennoiseries, pâtisseries, yaourt, ou tout simplement du pain avec du beurre et de la confiture.

Grèce

Grèce
© silvapinto - stock.adobe.com

Royaume de la feta, la Grèce propose le plus célèbre de ses fromages à tous les repas, matin inclus !

Si certains préfèrent avaler un petit déj rapide composé d’un café, d’un sandwich au fromage et/ou d’un koulouri (pain circulaire aux graines de sésame), d’autres prennent le temps de s’attabler pour déguster un vrai repas : œufs durs, tartines de feta avec tomates et huile d’olive, yaourt grec au miel et aux noix, fruits... Le tout arrosé d’un jus d’orange fraîchement pressé et/ou d’un elliniko, le café du coin préparé dans un briki, la casserole en fer blanc emblématique.

D’autres mets plus rares complètent parfois la tablée : feuilletés aux épinards, gâteaux au lait, fromages en veux-tu en voilà (anthotiro, kaséri, gravièra, tachini…) saucissons, strapatsada (œufs brouillés à la tomate), froutalia (omelette aux saucisses), etc.

Allemagne

Allemagne
© exclusive-design - stock.adobe.com

Au pays de Goethe, on ne plaisante pas avec le petit déjeuner. Repas à part entière, il se compose d’une ribambelle de plats sucrés et salés, ainsi pas de jaloux.

Au menu des réjouissances matinales : petits pains individuels baptisés brötchen au fromage ou tartinés, céréales, bretzels, produits laitiers, œufs à la coque, cornichons, charcuteries (jambon, pâté, saucisses, mortadelle), filets de hareng marinés (rollmops) et fromages par milliers. Le menu dépendra du foyer et des spécificités locales. Bien entendu, les matins de la semaine seront beaucoup plus light que le week-end.

Dans le sud de l’Allemagne, comme en Suisse, on déguste en prime du bircher müsli : une délicieuse préparation de flocons d’avoine trempés dans l’eau, lait concentré sucré, jus de citron, pommes râpées et noisettes / amandes concassées. Elle porte le nom du médecin qui imagina cette recette au début du 20e siècle pour pallier les carences alimentaires de la population.

Pays-Bas

Pays-Bas
© exclusive-design - stock.adobe.com

Aux Pays-Bas, on attaque la journée de bon pied avec un petit déjeuner qui tient au corps. Au programme du repas : un bol de muesli avec du yaourt ou du lait, du pain complet aux graines recouvert de beurre, de confiture, de fromage (hollandais bien sûr), de viande, d’appelstroop (mélasse à base de pommes et betteraves), d’hagelslag ou de pindakaas (beurre de cacahouètes) et café ou thé.

Certains complèteront le menu avec des beschuits (biscottes rondes et sucrées), du jambon, du saumon fumé (mariné ou pas), d’œuf à la coque et de chocoladehagel, des paillettes de chocolat qui font un malheur chez les enfants de 7 à 77 ans !

Danemark, Norvège, Suède

Danemark, Norvège, Suède
© Jon Anders Wiken - stock.adobe.com

En Scandinavie (Norvège, Suède, Danemark), le petit déjeuner est aussi complet que varié. La table du matin accueille des céréales, des fruits, une multitude de pains, ainsi que des poissons, marinés ou non.

Le petit déjeuner typique danois (morgenmad) propose quant à lui un assortiment de pains, des ostemad (fromage sur morceaux de pain), des wienerbrod (viennoiseries à base de pâte feuilletée et d’amandes), du havregød (porridge aux céréales), des œufs, du salami et autres charcuteries, du saumon… et des litres de café ! Il faut dire qu’au Danemark, il s’agit de la boisson chaude star.

Les Norvégiens, quant à eux, raffolent du brunost, un fromage caramélisé, mais aussi du saumon fumé. En Suède, le smörgas, tartine de pain complet garnie de beurre, tomate, fromage, concombre, jambon, voire de caviar local, est très apprécié.

Russie

Russie
© Елена Якимова - stock.adobe.com

Dans ce pays de 17,1 millions de km2, les températures ne sont pas toujours clémentes. Pour se réchauffer, rien ne vaut un solide petit déjeuner avec des œufs, de la charcuterie, du fromage, du pain et du beurre et quelques spécificités bien locales : de la kacha (une bouillie typique à base de sarrasin, maïs, riz, blé, avoine, orge ou millet cuit à l’eau), des sirnikis (beignets à base de fromage frais, de farine et d'œufs), des blinis et des oladys (sorte de crêpe) recouverts de salami, poisson fumé, œuf dur, caviar, confiture ou tvorog (fromage frais avec de la confiture ou des fruits).

Côté boisson, point de vodka cul sec dans les tasses russes, mais le plus souvent du thé noir accompagné d’une rondelle de citron dans un samovar.

Texte : Solène Duclos

Les articles à lire

Bons Plans Voyage