Les lacs du monde

Les lacs du monde : Europe

Lac Balaton - Hongrie

Lac Balaton - Hongrie
© zgphotography - Adobe Stock

Michel Jonasz, d’origine hongroise, le chante « Un jour, dans le soir en automne, lac Balaton, comme au rendez-vous des madones, lac Balaton, on voit s'avancer une ondine, au bout des seins deux églantines… ». Ce lac d'eau douce est le plus grand d'Europe avec près de 600 km² de superficie. Situé au sud-ouest de la Hongrie, il est à deux heures de route de Budapest.

Connu depuis l'époque romaine, il devient le lieu de villégiature privilégié des Hongrois et des touristes au XIXe siècle avec la mode des bains. Riches en minéraux, ses eaux ont des vertus curatives. Une trentaine de cours d'eau et de sources thermales gazeuses l’alimentent. Les bains de Balatonfüred sont réputés.

Le lac Balaton était une ancienne mer intérieure. Il est habité par quarante espèces de poissons. Le cadre est idyllique avec, au nord, les collines de Bakony ; au sud, des plages et des dunes sablonneuses accueillent notamment la station balnéaire de Siofok.

À consulter : 

Le guide de voyage Hongrie en ligne.
Les photos du Lac Balaton


Lac Baïkal - Russie

Lac Baïkal - Russie
© serge-b - Adobe Stock

Le lac Baïkal, signifiant « lac riche », est sacré pour les ethnies Evenk ou Bouriates. D'origine tectonique et d'effondrement, c’est le plus ancien (25 millions d’années) et le plus profond lac du monde (1 700 mètres) ! Isolé dans une région montagneuse et forestière au sud-est de la Sibérie orientale, il s’étend sur une superficie de 31 500 km2. Il est aussi vaste que la Belgique. Alimenté par 336 rivières et ruisseaux permanents telle que la Selenga issue de Mongolie, il se déverse dans l'Ienisseï en passant par l'Angara près de la capitale de l’oblast d’Irkoutsk. Navigable, il est traversé par quelques bateaux de croisières de luxe. « L’Œil bleu de la Sibérie » n’est pas totalement gelé de janvier à mai et on y pratique la pêche sur glace de l’omoul et de l’esturgeon.

Surnommé aussi les « Galápagos de la Russie », le Baïkal, avec 20 % des réserves d’eaux douces courantes mondiales, possède une faune endémique riche, qui présente une valeur exceptionnelle pour la science de l'évolution : 1 550 espèces animales y vivent, dont le célèbre phoque de Sibérie Nerpa et un poisson transparent sans écaille original, le Glomyanka, qui se liquéfie au-dessus de 7 °C.

À consulter : 

Le guide de voyage Russie en ligne.
Les photos du Lac Baïkal.


Loch Ness - Ecosse

Loch Ness - Ecosse
© Horváth Botond - Adobe Stock

Résidence supposée de Nessie, le légendaire monstre de quatre ou cinq mètres de long apparenté à un serpent de mer, le Loch Ness est situé dans les Highlands d’Écosse sur la faille profonde de Great Glen, au sud-ouest d’Inverness et au nord-est de Fort William.

« Loch » est un nom gaélique qui désigne une étendue d’eau douce, un lac, ou un bras de mer (fjord, estuaire ou baie) de forme allongée, formée par les dépressions des glens, les vallées glacières. Le Loch Ness, lui, est long de 38 kilomètres et peut atteindre jusqu’à 250 mètres de profondeur.

Les mythes écossais sur les créatures marines Kelpies et le cheval des mer Each Uisge contribuèrent à la légende du monstre. Le premier témoignage des chroniques du moine saint Colomba qui enterra un homme mordu par la bête, date du VIe siècle. Il est le sujet de recherches universitaires, et les scientifiques sondent toujours les eaux. Des expéditions furent entreprises afin de le capturer. Des centres d’expositions montrent d’ailleurs les chasses au sonar, les caméras sous-marines et les études informatiques sur le monstre. Il a fait aussi l’objet de canulars (photos et films), qui semblent vouloir combler le désir de rendre ses apparitions authentiques et réelles.

À consulter : 

Le guide de voyage Ecosse en ligne.
Les photos du Loch Ness.


Lac d’Annecy - France

Lac d’Annecy - France
© Samuel B. - Adobe Stock

Selon Eugène Sue, le lac d’Annecy est un « lac enchanteur ». Il inspira les peintres Cézanne et Turner. La qualité de ses eaux fait sa renommée internationale.

Situé à 447 mètres d’altitude, le lac d’Annecy, encadré par le massif des Bornes et des Bauges, est surplombé par la Tournette, sommet le plus haut en forme de fauteuil culminant à 2 351 mètres. Étendue sur 27 km² de superficie et atteignant jusqu’à 80 mètres de profondeur, la « Venise des Alpes » s’est formée il y a 18 000 ans de la fonte des glaces.

Son tourisme exemplaire permet d’accueillir de nombreuses manifestations : « La Fête du lac », le plus grand spectacle pyrotechnique d’Europe sur la baie d’Albigny issu de la fête « vénitienne » de 1860 dédiée à Napoléon III, la compétition de wake-surf « La King of the lake » ou « La Traversée du lac à la nage ».

À consulter : 

Le guide de voyage Alpes en ligne.
Les photos du Lac d'Annecy.



Lac Léman - Suisse, France

Lac Léman - Suisse, France
© swisshippo - Adobe Stock

Le lac Léman est le plus grand réservoir d'eau douce d'Europe occidentale. Avec une superficie de 582 km², il atteint 70 kilomètres de long et 13 kilomètres de large. Il présente une forme en croissant ou en virgule. Traversé d'est en ouest par le Rhône, il est situé de part et d'autre de la frontière franco-suisse, en bordure du massif du Jura et de la chaîne des Alpes. Le rivage nord et les deux extrémités sont suisses, le rivage sud est français. Les rives sont ponctuées de villes importantes : Lausanne, Vevey et Montreux en Suisse, Thonon-les-Bains et Évian-les-Bains en France.

Genève est la plus grande ville sur la rive suisse de ce lac, d’où son autre appellation « lac de Genève ». Sur la rive gauche, Les Bains de Pâquis construits dans les années 30, l’un des meilleurs spots, proposent des bains turcs avec sauna, bain de vapeur et massage. Bénéficiez des vues réputées sur le Jet d’Eau, le plus haut héritage genevois du monde jaillissant à 140 mètres de hauteur ! Plus à l’est, les vignobles autour de Lausanne glissent en pente douce vers le Léman. Montreux et ses palaces Belle Époque invitent au farniente chic. Et, du côté français, Évian et ses eaux qu’on ne présente plus.

À consulter : 

Le guide de voyage Suisse en ligne.
Les photos du Lac Léman en Suisse.


Lac Majeur - Suisse, Italie

Lac Majeur - Suisse, Italie
© elitravo - Adobe Stock

Le lac Majeur, le plus long des lacs italiens, s'étire sur 65 kilomètres de long au-delà de la frontière suisse. Sa largeur ne dépasse pas cinq kilomètres. Enchâssé entre de hautes montagnes, il se situe à 193 mètres d'altitude à cheval sur le Piémont à l’ouest, la Lombardie à l’est et le canton du Tessin au nord. D’origine glaciaire, ses grandes langues d’eau ont été créées lors du réchauffement climatique, il y a quelques dizaines de milliers d’années.

Le lac Majeur est nommé le « Verbano » car la verveine pousse aux abords du lac. Il est d’ailleurs réputé pour sa flore. Sa végétation est luxuriante, presque méditerranéenne, grâce à un climat doux : les magnolias, rhododendrons et camélias y bourgeonnent à la mi-avril. Ses rives accueillent aussi les stations de villégiature d’Ascona, mondaine et romantique ; et de Locarno, animée et privilégiée.

Parmi les hauts lieux touristiques célèbres desservis par les bateaux de plaisance, on trouve les Îles Borromées (comprenant le palais-musée Isola Bella, Isola Madre la « sauvage », la réserve naturelle Isola dei Pescatori, l'île des pêcheurs) et les stations italiennes de Stresa, Arona, Verbania, Cannobio ou Pallanza. Profitez des panoramas, notamment au sommet de Cardada/Cimetta. Selon Stendhal, on devrait être tous fous du lac Majeur !

À consulter : 

Le guide de voyage Suisse en ligne.
Le guide de voyage Italie en ligne.
Les photos du Lac Majeur en Suisse.
Les photos du Lac Majeur en Italie. 


Lac de Lugano - Suisse, Italie

Lac de Lugano - Suisse, Italie
© travelbook - Adobe Stock

Le lac de Lugano, ou Ceresio, est situé à l’extrémité méridionale de la région la plus grande du Tessin, à cheval sur l'Italie et la Suisse italienne. Il s’étend sur 35 kilomètres de longueur. Il est étroit, entre un et trois kilomètres de largeur au maximum, et peut atteindre une profondeur de 288 mètres.

Son attrait touristique provient de son climat tempéré qui permet des croisières en bateau ou en barque, des compétitions d’aviron, voire des bains de soleil sur les plages. Bref, un parfait lieu de villégiature. Le territoire est protégé et les rives restées vierges bourgeonnent de magnolias et de camélias. Ne pas manquer les maisons rustiques du hameau de Carona ou le village de pêcheurs Gandria à flanc de falaise. Le tour du lac, qui offre une belle diversité de paysages, invite à la promenade et à la randonnée.

Le Monte San Salvatore se mire dans les eaux de Lugano. Monte Brè offre un beau coucher de soleil et une vue du lac avec en arrière-plan sur le Megnone ou le pont reliant Melide à Bissone. Le Monte Generoso, la plus haute montagne, le borde, ainsi que de nombreux parcs dont Parco Scherrer à Morcote et le jardin botanique avec ses sculptures et ses architectures.

À consulter : 

Le guide de voyage Suisse en ligne.
Le guide de voyage Italie en ligne.


Lac de Côme - Italie

Lac de Côme - Italie
© Franco Bissoni - Adobe Stock

Décrit par Stendhal dans La Chartreuse de Parme comme « le plus beau site du monde », le lac de Côme est l’un des plus importants lacs d’Italie et d’Europe, le troisième lac le plus profond (416 mètres) après le lac de Garde et le lac Majeur. D’une superficie de 146 km², il présente une forme originale en « y » renversé.

Au nord de la Lombardie, il s’étend en effet sur trois branches : l’une démarre de Côme au sud-ouest et l’autre part de Lecco au sud-est, elles se rejoignent à la hauteur de Bellagio jusqu'à Colico au nord. D’origine glacière, le lac est enchâssé dans l’arrière-pays des Préalpes aux sommets protecteurs de Bisbino, des Grigne, de Legone (2 609 mètres) qui rendent l’hiver plus doux. Ses centaines de kilomètres de rives s'étirent entre la Suisse et la plaine milanaise.

Étape obligatoire des écrivains romantiques, il n'a pas laissé insensible de nombreuses personnalités (musiciens, réalisateurs, artistes, créateurs, industriels milanais…) : Puccini, Rossini, Verdi, Liszt, Wagner, Visconti ou Hitchcock. Le charme idyllique de ses paysages sauvages opère auprès de Rita Hayworth, Frank Sinatra, Maria Callas... Aujourd’hui, il est le lac italien le plus « glam-chic » avec ses parcs fleuris et ses belles villas, protégées par les pins et cyprès comme la célèbre Villa Carlotta aux intérieurs luxueux de stucs et de fresques, qui fait face à Bellagio « la perle du lac » (un peu trop touristique) aux ruelles pavées étroites sur la rive sud.

À consulter : 

Le guide de voyage Italie en ligne.
Les photos du Lac de Côme


Lac de Van - Turquie

Lac de Van - Turquie
© muratart - Adobe Stock

Le lac de Van, ou appelé « Van Deniz » (mer de Van) par les riverains, est le plus grand lac de Turquie avec une superficie est de 3755 km² et la deuxième plus importante étendue d’eau du Moyen-Orient. Il est l'un des trois grands lacs de l'ancien royaume d'Arménie, avec le lac Sevan et le lac d'Orumieh, surnommés « les mers d'Arménie ». Situé à 1 700 mètres d'altitude à l’extrême est du pays, près de la frontière iranienne, il est partagé entre la province de Van et celle de Bitlis. De forme triangulaire, il s’étend dans la région est d’Anatolie aux côtes escarpées et aux falaises du Nord et aux plaines érodées du Sud. Il fait 171 mètres de profondeur en moyenne et atteint 451 mètres au maximum.

C’est un lac salé d’origine volcanique. Alimenté de chutes d'eau et de nombreux cours d’eau des montagnes environnantes, il ne se déverse dans aucune mer car son débouché ouest vers la plaine de Muþ s’est obstrué des coulées de lave du volcan Nemrut datant du pléistocène, aujourd’hui endormi à l’instar du Suphan Daði qui domine le côté nord. Seule l'évaporation régule naturellement le niveau de l'eau, qui est au plus bas l'été et qui s’élève en printemps. Le darekh est le seul poisson pouvant y résider à cause de la forte salinité de ses eaux. Parmi ses quatre petites îles méridionales classées sites archéologiques : Aghtamar, ou Akdamar, qui est déserte, est connue pour son église entre 15 000 et 2 000 mètres du rivage.

À consulter : 

Le guide de voyage Turquie en ligne.


Texte : Christiane Monsanto et Magali Roberto

Les articles à lire

Bons Plans Voyage