Où voir des animaux ?

Où voir des animaux ? : Asie et Océanie

Entre deux conversations avec des orang-outans, ces fabuleux être intelligents, vous pourrez aussi observer des pandas ou des raies manta ! Sur terre ou sous la mer, cela sera à vous de choisir ! 

Orang-outans - Bornéo

Orang-outans - Bornéo
© gudkovandrey - Adobe Stock

Ces grands singes qui partagent plus de 97 % de notre patrimoine génétique nous fascinent.

Malheureusement, la déforestation menace les « hommes de la forêt » : l’abattage intensif des arbres centenaires au profit des champs d’huile de palme met en péril la survie de l’espèce. 

Il ne reste que 41 000 individus sur l’île de Bornéo. Plusieurs ONG engagées dans leur sauvegarde ouvrent au public pour récolter des fonds.

Ces centres de réhabilitation permettent d’observer ces bêtes, qui peuvent atteindre jusqu’à 1,40 m, à l’heure où elles viennent se nourrir auprès des rangers. S’ils sont dans un bon jour, les orang-outans vous feront un véritable show.

Centres de réhabilitation :

À Sepilok, près de Sandakan, dans le Sabah : www.orangutan-appeal.org.uk
À Semenggoh au Sarawak www.sarawakforestry.com
À Kalimantan (partie indonésienne de Bornéo), dans le parc national de Tanjung Puting www.orangutan.org ou le parc national de Kutai, où les rangers peuvent vous accompagner pour une sortie d’observation. www.oranghutantours.com.

Et aussi : à Sumatra, la grande île indonésienne compte encore 7 500 orang-outans. À Bukit Lawang, dans le parc national de Gunung Leuser, dans le nord de l’île, il existe une plateforme d’observation liée à un ancien centre de réhabilitation. Possibilité de faire des balades, où l’on croise quasiment à chaque fois la redoutable Mina, véritable terreur de la forêt, qui a mordu 60 guides en 15 ans ! 

Consulter notre guide en ligne Malaisie et Indonésie.
Voir les photos de Bornéo et Sumatra.

Panda - Chine

Panda - Chine
© Goinyk - Adobe Stock

Ce mythique animal est en voie d’extinction (on en compte un millier en liberté), à cause de la surexploitation des forêts et d’un problème de reproduction : la femelle ne peut porter qu’une progéniture tous les deux ou trois ans !

Les pandas vivent dans les régions montagneuses du SichuanTibetGansu et Shanxi. Il est très difficile de les observer dans leur milieu naturel, on préférera se rendre dans un parc ou dans un centre de recherche comme celui de Chengdu

L’autre grand centre de Wolong a été détruit lors d’un séisme en 2008. Il sera aussi possible de les approcher dans la réserve naturelle nationale de Changquing. Soyez patient. 

Et aussi : au zoo de Beauval  et en direct sur Panda tv

Consulter notre guide en ligne Chine.

Raie manta - Maldives

Raie manta - Maldives
© SebastianPeña - Adobe Stock

Le diable des mers fait fantasmer les plongeurs. C’est la plus grande des raies (on dénombre près de 500 variétés), elle peut atteindre jusqu’à 6 m d’envergure et son ballet est toujours un spectacle. 

Totalement inoffensive, elle vit en groupe, dans des baies abritées et près des récifs coralliens. Elle se nourrit de plancton, donc l’idéal pour la voir consiste à se poster au croisement de plusieurs courants, où cette nourriture abonde. 

C’est aux Maldives, de janvier à mars, que l’on trouve la plus forte concentration de raies mantas : plus de 100 000 individus. 

Et aussi : on peut en observer toute l’année aux îles Surin en Thaïlande, en Indonésie (Bali, Flores Bornéo). Et également, selon la saison, en Polynésie (Tuamotu de juillet à octobre) au canal du Mozambique (octobre à mai), aux Galápagos, à Djibouti et à Madagascar (avril à mai), au Mexique (novembre à mai) et en Afrique du Sud (juin à septembre). 

Consulter notre guide en ligne Maldives.
Voir les photos des Maldives.

Koalas - Australie

Koalas - Australie
© hotshotsworldwide - Adobe Stock

On dirait des peluches tellement ils sont mignons ! Ces marsupiaux, qui se nourrissent de feuilles d’eucalyptus, s’observent dans la région de Victoria, près de Melbourne (Parc National des You Yangs), sur la Great Ocean Road (Kennett River, Great Otway National Park, Tower Hill, French Island, Philip Island, Inverloch) et au Gippsland (Raymond Islandry Paynesville).

Vous noterez que ce ne sont pas des hyperactifs : ils dorment 22 h sur 24, et les deux heures restantes sont consacrées aux repas ! Plus d’infos sur www.melbourne-australie.com

Et aussi : à Port Macquarie à environ 400 km au nord de Sydney. Plus d’infos : www.billabongkoala.com.au.

Consulter notre guide en ligne Australie.
Voir les photos d'Australie.

Texte : Carine Keyvan

Les articles à lire

Bons Plans Voyage