Carnaval de Venise
© olegveneto - Adobe Stock

Inséparable de l'image de la Sérénissime, le carnaval vénitien, qui remonte au XIe siècle, a connu son heure de gloire au XVIIIe siècle (il durait à l'époque six mois), avant de sombrer peu à peu dans l'oubli après la chute de la République de Venise.

Revenu sur le devant de la scène dans les années 1970, le carnaval transforme la ville en scène de commedia dell'arte en lui donnant un aspect irréel. C'est alors le royaume des masques.

Pourquoi des masques ? Tout simplement parce que, masqué, il est plus facile de s'affranchir de toutes les règles sociales et de donner libre cours à sa fantaisie… à tel point que les autorités de la Cité des Doges allèrent jusqu'à interdire le port des masques au XVIIe siècle.

Aujourd'hui, le carnaval est un émerveillement pour les yeux, un spectacle à la fois étrange et chatoyant, où l'on voit de fascinantes silhouettes costumées évoluer place Saint-Marc ou le long des canaux. Avec de la neige, cela devient carrément magique !

Si les masques permettent toujours de dissimuler son identité et de s'oublier le temps du carnaval, la fête vénitienne demeure bien organisée et, dans le fond, bien sage. Certes, les cours des palais s'ouvrent aux bals costumés, des spectacles égayent les rues. 

Si le carnaval souffre d'une fréquentation touristique record et il faut savoir que l'essentiel de la fête se déroule en privé, loin des yeux de la foule, dans des cercles très fermés. Un carnaval pour happy few : un peu contradictoire, tout de même…

Du 8 au 25 février 2020

www.carnevale.venezia.it
Lire notre guide Venise et nos 10 coups de coeur sur Venise
Le carnaval de Venise dans l'agenda du Routard

Réservez votre billet pour assister au carnaval de Venise

Texte : Jean-Philippe Damiani et Marie Borgers

Bons Plans Voyage

Articles à lire