France : les Petites Cités de Caractère

Rochefort-en-Terre © Florence Piot - Fotolia

Connaissez-vous les Petites Cités de Caractère ?

Le label Petites Cités de Caractère porte un intitulé très évocateur. Les villes et villages qui en sont dotés sont autant de lieux qui méritent d’être inscrits sur votre carnet de route, car ils garantissent de jolis coups de cœur aux amoureux de la France et aux adeptes des itinéraires bis.

Nous vous présentons quelques-unes de ces Cités dans ce dossier. Si vous êtes un routard de caractère, elles ne peuvent que vous inciter à partir à la (re)découverte de territoires charmeurs.

Qu’est-ce qu’une Petite Cité de Caractère ?

Qu’est-ce qu’une Petite Cité de Caractère ?
Aubeterre-sur-Dronne © LAVAL Sébastien - Charente Tourisme

Les Petites Cités de Caractère sont des villes et villages qui possèdent un patrimoine intéressant et qui le valorisent, sans pour autant chercher à se transformer en musées. Il s’agit plutôt de s’appuyer sur ce patrimoine pour dynamiser la vie et l’économie locales.

Constituées en réseaux régionaux d’associations, les cités qui les intègrent après homologation répondent aux critères d’une Charte de qualité nationale, qui repose sur trois séries d'engagements : l'entretien, la restauration et la mise en valeur du patrimoine ; l'accueil du public ; l'animation.

Le réseau est né en 1975 en Bretagne, en partant du constat que la France abonde en petites villes et villages qui furent à leur échelle des centres importants sur divers plans : administratif, politique, commercial, militaire ou religieux. Ce qui leur a donné une identité forte et permis de s’enrichir d’un beau patrimoine.

 Si le réseau s’est étendu au fil des décennies, il ne couvre pas encore tout le territoire national. Il n’empêche que, tel qu’il est aujourd’hui, il comprend près de 200 communes riches en grands ou petits trésors. La plupart d'entre elles se trouvent en Auvergne-Rhône-Alpes,  Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine, Normandie et Pays de la Loire. On en trouve quelques-unes en Bourgogne-Franche-Comté, en Occitanie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Celles qui n’en font pas partie et qui les voisinent ne sont évidemment pas négligeables, comme vous l’indique votre guide favori…

Les Petites Cités de Caractère : www.petitescitesdecaractere.com

20 Petites Cités de Caractère à découvrir en France

Voici quelques Petites Cités de Caractère à découvrir le temps d'une escapade en France...

Tréguier (Côtes-d'Armor)

Tréguier (Côtes-d'Armor)
Cathédrale Saint-Tugdual © Lambart Norbert - CRTB

Bordant sur un promontoire l’estuaire du Jaudy, qui mène à la Manche, Tréguier est l’ancienne cité épiscopale du Trégor, province dont elle est la capitale. D’où la présence d’une cathédrale, nommée Saint-Tugdual (14e siècle) qui est dotée d’un cloître constitué de 48 arcades.

À ce bijou s’ajoutent un palais épiscopal (17e), un monastère des Augustines (17e), des hôtels particuliers en granit (17e et 18e), ainsi que des maisons à colombages (15e et 16e). La promenade dans les rues et ruelles de sa vieille ville est donc très profitable, d’autant plus que l’on y trouve notamment des galeries d'art ou la maison natale de l’homme de lettres et penseur du 19e siècle Ernest Renan, qui est devenue un musée dédié à ce dernier.

Notez que l’autre grande figure de Tréguier est saint Yves, patron des avocats et de la Bretagne toute entière. Un grand pardon est organisé en ville chaque année le 19 mai, jour de sa fête.

Trégor - Côte d'Ajoncs Tourisme : www.tregor-cotedajoncs-tourisme.com

- Côtes-d'Armor Tourisme : www.vacances-cotesdarmor.com

Roscoff (Finistère)

Roscoff (Finistère)
© Emmanuel Berthier - CRTB

Roscoff est fortement marqué par son florissant passé de port de commerce. Ses maisons de granit aux détails ouvragés (lucarnes sculptées, gargouilles…) en témoignent (16e siècle). En plus de riches armateurs et négociants, on croisait aussi dans ses rues des corsaires, dont cette ville était l’un des repaires. On se rend au vieux port (17e) pour tenter de capter l’écho de cette époque.

L’insolite site en surplomb de la mer où se trouve la chapelle Sainte-Barbe (17e) en entretient également la mémoire. Elle a été construite pour prémunir la ville des attaques de pirates, notamment. On pouvait y voir partir les johnnies qui allaient vendre les oignons produits ici de l’autre côté de la Manche.

Aujourd’hui, Roscoff est un port où l’on prend un ferry pour l’Angleterre ou l’Irlande, ainsi qu’une station balnéaire. À ne pas manquer non plus : l'estacade, une jetée longue de 527 m qui est un point d'embarquement pour l'île de Batz, ou encore l’église Notre-Dame de Croaz Batz (16e) et son étonnant ossuaire, lequel rappelle que l’on est à deux pas du Circuit des enclos paroissiaux.

Roscoff Tourisme : www.roscoff-tourisme.com

- Finistère Tourisme : www.finisteretourisme.com

Combourg (Ille-et-Vilaine)

Combourg (Ille-et-Vilaine)
© Yannick Le Gal - CRTB

Un superbe château construit en granit (12e-15e siècles) domine Combourg, située au bord d’un étang au nom évocateur : le lac Tranquille.

C’est là que l’écrivain François-René de Chateaubriand, un des premiers romantiques français, a trouvé une bonne part de son inspiration durant son adolescence.

En ville, on peut admirer de belles maisons à pans de bois ou des hôtels particuliers du 16e siècle, tels que la maison dite de la Lanterne. Notez que le tour du lac a été entièrement aménagé en promenade et que des chemins de randonnées pédestres, cyclables et équestres permettent de s’aventurer agréablement dans les jolis paysages environnants, entre Rennes et Saint-Malo.

Combourg Tourisme : www.tourisme-combourg.fr

- Ille-et-Vilaine Tourisme : www.bretagne35.com

Rochefort-en-Terre (Morbihan)

Rochefort-en-Terre (Morbihan)
© Donatienne Guillaudeau - CRTB

Prenez un éperon rocheux, construisez au 12e siècle un château fort, puis démolissez-le et laissez sur place des douves et remparts à l’intérieur desquels on aura bâti un logis au 20e, à partir d’anciennes écuries du 18e. Tracez une rue qui monte jusque là-haut et bordez-la de belles maisons de granit couvertes de toits en ardoise depuis une jolie place nommée Saint-Michel (16e-18e)…

Vous obtenez ainsi Rochefort-en-Terre, une cité qui a été élue « Village préféré des Français 2016 » (émission de France 2). En ville, on n’oublie pas d’aller voir l’église Notre-Dame de la Tronchaye, édifice flamboyant doté d’une façade gothique (12e-16e) et d’un calvaire (16e), ou encore ce lavoir bordé par un cours d’eau qui se niche dans un environnement des plus bucoliques.

Rochefort-en-Terre Tourisme : www.rochefortenterre-tourisme.bzh

- Morbihan Tourisme : www.morbihan.com

Le Croisic (Loire-Atlantique)

Le Croisic (Loire-Atlantique)
© steba - Fotolia

C’est un bout du monde absolument ravissant. Le Croisic se situe à l’extrémité d’une presqu’île dont une partie se constitue d’une côte rocheuse bordant l’océan Atlantique, face aux marais salants de Guérande.

Cette cité possède une longue histoire de port de pêche, complétée depuis le milieu du 19e siècle par un statut de station balnéaire, d’où la présence de villas et manoirs élégants, ainsi que d’un port de plaisance.

Ses vieux quartiers présentent des maisons à pans de bois, l’église Notre-Dame-de-Pitié de style gothique flamboyant surmontée d’un clocher-tour haut de 56 m, repère pratique pour les marins en mer.

Des espaces boisés, un sentier douanier ou encore la présence du menhir de la Pierre Longue amplifient le plaisir qu’offre la découverte de cette petite ville.

Le Croisic Tourisme : www.tourisme-lecroisic.fr

- Loire-Atlantique Tourisme : www.tourisme-loireatlantique.com

Baugé (Maine-et-Loire)

Baugé (Maine-et-Loire)
© Office de tourisme de Baugé

Il fut un temps où lorsqu’on faisait construire un relais de chasse, celui-ci pouvait prendre l’allure d’un château. Bâti dans un style qui annonce la Renaissance, la très belle demeure d’agrément de René, duc d’Anjou (15e siècle) est l’une des perles de Baugé.

Une autre est l’apothicairerie de son Hôtel-Dieu (17e). Elle recèle sept centaines de faïences et boîtes, dont certaines sont magnifiques. Elles contiennent des remèdes anciens, par exemple du sang de dragon…

Vous avez ici aussi de nombreux hôtels particuliers et manoirs des 16e et 17e siècles et la chapelle de la Girouardière, qui abrite un trésor nommé Vraie Croix d’Anjou. Ornée de pierres précieuses, elle contient, nous dit-on, un morceau de la croix sur laquelle fut crucifié Jésus. Sa forme est devenue celle de la Croix de Lorraine.

Baugé Tourisme : www.tourisme-bauge.com  

- Maine-et-Loire Tourisme : www.anjou-tourisme.com

Denée

Lassay-les-Châteaux (Mayenne)

Lassay-les-Châteaux (Mayenne)
© Office de Tourisme Vallée de Haute Mayenne

Voilà qui n’est pas courant : cette petite cité possède trois châteaux ! Il y a celui de Lassay (14e siècle), dont les tours cylindriques en imposent. Il a réussi à traverser les siècles sans être démoli ou même abîmé, contrairement à son prédécesseur et à ceux de Bois-Thibault (15e siècle) et du Bois-Frou (16e siècle), le premier étant en restauration et le second en ruines.

Dans les rues et ruelles de Lassay-les-Châteaux, vous avez aussi de vieilles maisons, un jardin médiéval, une remarquable roseraie…

Lassay-les-Châteaux Tourisme : www.lassay-tourisme.fr

- Mayenne Tourisme : www.mayenne-tourisme.com

Montmirail (Sarthe)

Montmirail (Sarthe)
© J. Ph. Berlose - Sarthe Développement

Montmirail a conservé son allure de bourg médiéval avec, au sommet d’un butte, un château du 15e siècle qui fut une forteresse avant d’être transformé en demeure – on y a un beau point de vue sur les environs, à 300 m d’altitude.

Ses murs et fossés protecteurs ont été conservés, de même que de nombreuses maisons anciennes de différentes époques qui bordent les rues de la cité qui l’entoure en formant une spirale.

Val de Braye Tourisme : www.tourisme-valdebraye.fr

- Sarthe Tourisme : www.tourisme-en-sarthe.com

Mallièvre (Vendée)

Mallièvre (Vendée)
© David Fugere - Mairie de Mallièvre

Les vestiges d’un château médiéval évoquent un passé de place forte, tandis que les hautes maisons bourgeoises rappellent que le village de Mallièvre prospéra un temps grâce au tissage à la main.

Situé sur un coteau qui domine le cours de la Sèvre nantaise, c’est aujourd’hui une paisible bourgade environnée de chemins verdoyants. Se balader par ici est véritablement réconfortant.

Mallièvre : www.mallievre.fr

- Vendée Tourisme : www.vendee-tourisme.com

Aubeterre-sur-Dronne (Charente)

Aubeterre-sur-Dronne (Charente)
Église Saint-Jean © Pôle Touristique du Sud Charente - Charente Tourisme

La ville s’étend en amphithéâtre au-dessus de la Dronne et la nature verdoyante qui l’environne. L’allure quasi méridionale de ses rues en pente, hérissées de maisons aux toits en tuiles, lui donne un charme particulier. De son château, il ne subsiste qu’un bâtiment du 16e siècle et des communs.

Le patrimoine religieux d’Aubeterre-sur-Dronne, situé sur les chemins de pèlerinage pour Compostelle, conserve de beaux trésors. Vous avez ici une église Saint-Jacques d’origine romane remaniée au 18e siècle – superbe façade.

Autre site de choix : l’église souterraine Saint-Jean, creusée au 12e siècle dans une falaise. Elle abrite notamment un impressionnant reliquaire en pierre haut de 6 m.

Aubeterre-sur-Dronne : www.aubeterresurdronne.com

- Charente Tourisme : www.lacharente.com

Talmont-sur-Gironde (Charente-Maritime)

Talmont-sur-Gironde (Charente-Maritime)
Église Sainte-Radegonde © Office de Tourisme Destination Royan Atlantique

Talmont-sur-Gironde est un site vraiment étonnant. Le village s’étend sur une petite presqu’île qui s’avance dans l’estuaire de la Gironde. C’est une ancienne place forte dont l’origine remonte à l’occupation anglaise de la région, au 13e siècle.

À sa pointe s’élève l’église romane Sainte-Radegonde. Une promenade qui suit le tracé d’anciens remparts bâtis sur une falaise, où se dresse la Tour Blanche, offre de magnifiques points de vue sur les eaux et les terres des environs, ainsi que sur le port local.

La balade dans les rues de la ville close, bordées de jolies maisons basses, achève de vous séduire.

Talmont-sur-Gironde : www.talmont-sur-gironde.fr

- Charente-Maritime Tourisme : www.en-charente-maritime.com

Saint-Loup-Lamairé (Deux-Sèvres)

Saint-Loup-Lamairé (Deux-Sèvres)
Château de Saint-Loup-Lamairé © Mairie de Saint-Loup-Lamairé

Saint-Loup-Lamairé se caractérise par les maisons à pans de bois qui s’alignent le long d’une rue menant à un beau château. Ces maisons datent du 16e siècle, pour les plus anciennes, époque durant laquelle le village a connu un essor économique avec l’implantation de tanneries et de draperies.

Quant au château, typique du 17e siècle, il présente un air de famille avec celui de Cheverny et donc de… Moulinsart. Son domaine a conservé un donjon du 15e, héritage d’un précédent bâtiment. Des balades vertes sont à faire aux alentours, notamment au lac du Cébron.

Saint-Loup-Lamairé : www.saint-loup-lamaire.fr

- Deux-Sèvres Tourisme : www.tourisme-deux-sevres.com

Murat (Cantal)

Murat (Cantal)
© Mairie de Murat

Murat est nichée entre trois hauts rochers qui sont d’anciennes cheminées volcaniques, où l’on peut voir des orgues basaltiques, une église et une statue imposante de la Vierge.

La vieille cité rassemble quantité de maisons médiévales et Renaissance couvertes de toits en lauzes. Ville vivant depuis toujours d’activités liées à l’agriculture et l’élevage, Murat affiche un certain dynamisme, amplifié par les nombreuses attractions touristiques dont sont riches ses environs, en été comme en hiver.

Pays de Murat Tourisme : www.officedetourismepaysdemurat.com  

- Cantal Tourisme : www.cantal-destination.com

Châteldon (Puy-de-Dôme)

Châteldon (Puy-de-Dôme)
© Mairie de Châteldon

Le tableau est ravissant. Il se compose de petites hauteurs très vertes dont l’une est surmontée d’un château. À ses pieds se répartissent les rues d’un village s’étendant sur les rives du Vauziron.

Tel est Châteldon, cité qui se love dans le Parc Naturel Régional Livradois-Forez. L’origine du château remonte au 12e siècle, tandis que celle des belles maisons et du beffroi de cette localité sont de diverses époques (du 14e au 19e siècles, notamment).

Si certaines constructions sont liées à l’activité de vignerons, la boisson la plus célèbre de Chateldon reste sa très réputée eau naturelle pétillante.

Livradois-Forez Tourisme : www.vacances-livradois-forez.com

- Puy-de-Dôme Tourisme : www.planetepuydedome.com

Rocroi (Ardennes)

Rocroi (Ardennes)
© Office de tourisme de Rocroi

Une ville en forme d’étoile ! Rocroi est enserrée dans de solides fortifications datant du 16e siècle… et non pas du 17e comme on pourrait le croire, bien que Vauban soit venu ici apporter quelques modifications au dispositif en son temps.

Les rues de la cité situées dans l’enceinte partent en ligne droite depuis une place centrale, ce qui permettait une circulation très rapide entre ses murs. Démilitarisée en 1889, Rocroi est toujours habitée.

Rocroi Tourisme : www.otrocroi.com

- Ardennes Tourisme : www.ardennes.com

Sainte-Ménehould (Marne)

Sainte-Ménehould (Marne)
© Office de tourisme de Sainte-Ménehould

L’histoire de cette cité d’Argonne est particulièrement riche. C’est ici que Louis XVI fut reconnu lors de sa fuite en 1791 avant d’être arrêté à Varennes, commune voisine. La bataille de Valmy s’est déroulée en 1792 aux portes de la ville, puis ce furent les terribles combats des guerres de 1870-1871 et 1914-1918.

Aujourd’hui, Sainte-Ménehould offre un étonnant ensemble de bâtiments du 18e siècle construits après un violent incendie qui ravagea cette localité. Parmi ceux qui en imposent le plus, vous avez l’Hôtel de Ville et l’Hôtel Viard-Morel, qui est à présent un intéressant Musée d’art et d’histoire.

Au cours de votre balade, ne manquez pas d’aller faire un tour au bord de l’Aisne.

Sainte-Ménehould : www.ste-menehould.fr

- Marne Tourisme : www.tourisme-en-champagne.com

Ervy-le-Châtel (Aube)

Ervy-le-Châtel (Aube)
Porte Saint-Nicolas © Anne Richer - Aube en Champagne Tourisme

Si Rocroi est une cité en forme d’étoile, Ervy-le-Châtel cultive ses rondeurs. Celles du plan de son centre historique, de sa halle circulaire en pans de bois, des tours de sa porte Saint-Nicolas (15e siècle) ou du… chaource, fromage produit par ici.

Parmi les plaisirs qu’offre cette cité aux flâneurs figurent ses ruelles et venelles qui la traversent, jusqu’au bord de la rivière Armance. On s’y arrête avec profit pour admirer l’église Saint-Pierre-ès-Liens (15e siècle), à la fois gothique et Renaissance. Elle présente un statuaire et des vitraux remarquables, typiques de la région de Troyes – à proximité se trouve une Maison du Vitrail.

Ervy-le-Chatel : www.ervy-le-chatel.fr

- Aube Tourisme : www.aube-champagne.com

Vignory (Haute-Marne)

Vignory (Haute-Marne)
© CCBBVF - Drone vision

Vignory a été fondée à l’ombre d’un château fort dont il subsiste de beaux vestiges propices à la rêverie !

Ces vestiges font l’objet de restaurations menées par une association. Il y a là un donjon carré, des tours et des morceaux de remparts.

Dans le village se trouve l'église Saint-Étienne qui, pour l’essentiel, date du 11e siècle. C’est donc un précieux témoignage des premiers temps de l’ère romane. Un petit musée et un sentier de découverte permettent de se plonger encore plus dans l’histoire de cette localité.

Association Histoire et Patrimoine : www.patrimoine-vignory.fr

- Haute-Marne Tourisme : www.tourisme-hautemarne.com

Sancerre (Cher)

Sancerre (Cher)
© philippe Devanne - Fotolia

Sancerre, qui se repère de loin, assise sur son piton rocheux à 312 m d’altitude, est parfaitement préservée.

Il fait bon flâner à la découverte des petites rues et placettes pittoresques, aux noms médiévaux, des maisons anciennes et des beaux panoramas s’offrant toutes les échappées sur le vignoble. C’est aussi le point de départ pour des balades dans les vignes ou au fil de l’eau qui vous laisseront de jolis souvenirs.

Ne manquez pas l’esplanade de la Porte-César, sorte de prolongement des remparts, d’où la vue splendide sur la vallée de la Loire permet de mieux comprendre la situation de la ville, ainsi que le beffroi du XVIe s et la tour des Fiefs, vestige du château des comtes de Sancerre (XIVe s).

A voir aussi : de jolies rues anciennes comme la rue des Trois-Piliers, les maisons à colombages de la rue de la Panneterie ou la rue Carroir-de-Velours avec ses maisons à tourelle, dont l’une aurait appartenu au neveu de Jacques Cœur.

Office de tourisme de Sancerre : www.tourisme-sancerre.com

Saint-Cénéri-le-Gérei (Orne)

Saint-Cénéri-le-Gérei (Orne)
© M. Leroyer - Conseil Départemental de l'Orne

Traversé par la Sarthe et situé dans les Alpes Mancelles, Saint-Cénéri-le-Gérei incarne très bien l’expression « Douce France ».

Quelques vestiges d’un château et de remparts se découvrent dans ce village où l’on visite une église romane (11e siècle) dont l’intérieur est décoré de remarquables fresques peintes au cours du Moyen Âge.

L’autre perle sacrée de Saint-Cénéri-le-Gérei est cette chapelle du 15e siècle qui se trouve posée idéalement dans un pré bordé par un bois et une rivière. On ne s’étonne pas que de nombreux peintres (Corot, Courbet…) soient venus travailler par ici !

Saint-Cénéri-le-Gérei : www.saintceneri.org

- Orne Tourisme : www.ornetourisme.com

Et aussi

L'ensemble des communes sélectionnées est consultable sur le site des Petites Cités de Caractère

 

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage