Le meilleur de Bali

Nusa Lembongan et Nusa Penida : les îles de l’île

Lembongan et Penida… Deux confettis de terre au sud de Bali, bien moins fréquentés que leur grande sœur. Une raison à cela : pour les Balinais, ces deux îles sont censées abriter des démons. Du coup, ceux du tourisme de masse sont demeurés à distance.

Halte à Nusa Lembongan

Halte à Nusa Lembongan
© dinozzaver - Fotolia

La petite île de Nusa Lembongan (4 km de long) commence toutefois à s’ouvrir. À la différence de Bali, le sable des plages (superbes) est d’une blancheur éclatante, mais peu d’entre elles sont adaptées à la baignade (en raison de la barrière de corail). Reste donc la plongée et le snorkelling pour les adeptes des plaisirs aquatiques. Curiosité locale : les champs d’algues – dont la culture fait vivre l’île – en allant vers Ceningan. C’est à Jungutbatu que l’offre d’hébergements est la plus vaste.

Nusa Penida, la sauvage

Nusa Penida, la sauvage
© galjan - Fotolia

Nusa Penida, bien que beaucoup plus grande, demeure plus confidentielle. Accidentée et en partie recouverte de forêt, elle est restée sauvage. La plupart des visiteurs viennent à la journée découvrir ses champs d’algues, ses impressionnantes falaises et quelques belles plages sur la côte Sud.

Lire aussi notre reportage sur Nusa Penida : l'île mystérieuse au large de Bali.

Bali Les articles à lire

Voyage Bali

Bons Plans Voyage

Services voyage