Nouvelle-Zélande - Autorisation électronique de voyage obligatoire dès le 1er octobre 2019

Nouvelle-Zélande  - Autorisation électronique de voyage obligatoire dès le 1er octobre 2019
© Fyle - Adobe Stock

A compter du 1er octobre 2019, vous devrez remplir une ETA (« Electronic Travel Authorization »), soit une autorisation électronique de voyage, avant de vous rendre en Nouvelle-Zélande, comme aux Etats-Unis et au Canada.

Que vous arriviez en avion ou en bateau (croisières), vous devrez remplir cette autorisation si vous venez de l'un de ces pays : France, Belgique, Canada, Luxembourg, Monaco.

Des exceptions seront faites pour les ressortissants étrangers titulaires d’un visa (résident ou temporaire) en cours de validité, les équipages et passagers de navires autres que croisière, et les invités du gouvernement.

Mode d’emploi de l’ETA

Pour obtenir une ETA, vous devrez vous rendre sur une application mobile (5,40 €) ou un navigateur web (7,20 €). On vous demandera ensuite de joindre une copie de votre passeport et d’indiquer des données personnelles relatives à ce dernier, ainsi que les coordonnées d’un contact sur place et le but détaillé de votre séjour. L’ETA sera valable 2 ans.

Vous devrez également payer une taxe touristique de 21 €, l’IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) ; celle-ci durera aussi 2 ans.  

En attendant, pas de panique : les ressortissants des pays précités sont exemptés de visa pour un séjour inférieur à 3 mois sur l’île des kiwis !

Plus d'infos sur le net : Action Visas

Infos destination : Nouvelle-Zélande

Actus Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande Les articles à lire

Voyage Nouvelle-Zélande

Bons Plans Voyage

Services voyage