Alexandrie, Le Caire-sur-Mer

Alexandrie, dont le beau nom sonne d’infinis échos historiques, légendaires et littéraires depuis vingt-quatre siècles, est certainement la destination égyptienne la plus à l’écart des voies du tourisme occidental de masse, et, ne serait-ce qu’à ce titre, vaut la peine d’y passer un week-end. Des trains (en 2 h 15) et des autobus (dits « Super-Jets », en 3 h 15) la rallient depuis Le Caire vingt fois par jour pour quelques euros. Bien que les Alexandrins cultivent à l’égard du reste de l’Égypte un sentiment très fort de particularisme, culturel, linguistique et géographique - sentiment d’appartenance à un monde différent, méditerranéen et plus européen, justifié à différents égards - néanmoins, l’essentiel demeure ceci : Alexandrie, c’est Le Caire-sur-Mer. Prenez le rapide, mal réveillé, de bon matin, rendormez-vous deux heures, et l’illusion sera parfaite : « Tiens ! ce vent, cette fraîcheur et cette odeur marine... ».

Texte : Éric Lang

Mise en ligne :

Égypte Les articles à lire

Lors de son séjour au Caire durant le mois d’avril 2005, Sylvie, grand reporter, a...

Comment pénétrer les secrets des passages dérobés des rues du Caire ? Eric Lang, qui y...

Services voyage