Collioure côté fauve

Il est des lieux où l’on passe, d’autres où l’on revient. Sur la côte méditerranéenne, à deux pas de l’Espagne, Collioure attire depuis plus d’un siècle les amateurs de lumière, d’intensité et de caractère. Matisse et Derain ne s’y sont pas trompés. Le fauvisme y est né. Et leurs toiles irradient des couleurs et du charme de la cité catalane. Village de pêcheurs, port d’attache de peintres : Collioure, suivez le guide.

Texte : Réjane Ereau

Mise en ligne :

Languedoc-Roussillon Les articles à lire

Tous les articles